Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 00:31

Plus de 300 000 demandes

d’arrêts de travail rejetées en 2007

Un dispositif de contrôle médical pour protéger la Sécurité sociale

- La sanction sera variable . En cas de délit, la sanction s’appliquera par voie de justice

 

Le contrôle des détenteurs d’arrêt de travail pour raison de santé se fera dorénavant à domicile.

 

Présidant le regroupement des agences CNAS et CASNOS relevant du centre du pays, qui s’est déroulé hier à Alger, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, est revenu sur les réformes «tous azimuts» entamées dans son secteur mais aussi sur le dispositif de contrôle médical mis en place ces dernières années.
Dispositif ayant pour objectif principal de juguler les abus et fraudes qui gangrènent le secteur de la Sécurité sociale. Le domaine du contrôle médical a connu, indique le ministre, une progression importante.
La CNAS a traité au cours de l’année 2005 10 344 725 de dossiers et 14 118 296 autres en 2007, soit, constate M. Louh, une augmentation de 36%. La CASNOS, elle, a contrôlé 535 mille dossiers en 2006 et 874 mille en 2007. En matière d’arrêts de travail pour raison de santé, M. Louh indique que sur les 2,7 millions de dossiers contrôlés en 2007, 351 mille n’ont pas été reconnus, soit plus de 12%.
«Ces données révèlent un nombre non négligeable d’arrêts de travail non justifiés. Ces mesures doivent aboutir à davantage de réduction des abus et fraude en matière d’arrêt de travail qui sont préjudiciables aux organismes de sécurité sociale et à l’employeur», a-t-il indiqué soulignant qu’au cours de l’année écoulée, les dispositifs de contrôle ont permis la récupération de 1,8 milliard de dinars. Au cours de son intervention aux travaux du regroupement en question, Tayeb Louh s’est étalé également sur les jalons sur lesquels s’articule la nouvelle politique initiée dans son secteur. Il s’agit, rappelle-t-il, de l’amélioration de prestations, la modernisation des organismes du secteur et le maintien des équilibres financiers.
Le ministre note à cet égard que le système tiers payant a connu un développement très appréciable précisant quelque 1,7 million de bénéficiaires. Pour mieux illustrer la politique de la prise en charge des malades au pays, il cite le nombre de cliniques spécialisées dans la chirurgie cardiaque «conventionnées» qui est passé de 05 en 2002 à 08 en 2007.
Le nombre de malades traités est de 212 en 2002 et 3034 en 2007. En ce qui concerne la chirurgie cardiaque infantile, un programme sectoriel spécifique complémentaire à celui lancé par le secteur de la Santé en 2006 a prévu, poursuit le ministre, trois grands axes à savoir, une amélioration des capacités et des performances de la clinique médicochirurgicale infantile (CMCI), le conventionnement des cliniques privées nationales et, enfin, le conventionnement des structures spécialisées étrangères. Ce programme vise, explique le représentant du gouvernement, la résorption de la liste des enfants atteints de cardiopathies congénitales, favoriser le transfert de technologies en Algérie et notamment la formation des équipes médicochirurgicales nationales. En termes de chiffres, il cite 2000 enfants traités depuis le lancement du CMCI. Pour le ministre, la réalisation la plus importante du programme de modernisation de son secteur reste «sans conteste» l’introduction de la carte à puce «Chifa» qui, de son point de vue, représente un projet unique en Afrique. A ce propos, il dira que pour le deuxième groupe des cinq wilayas concernées par ce projet, 26 928 cartes ont été remises aux assurés sociaux depuis janvier 2008.

 

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> salam ,<br /> <br /> <br /> je suis une malde chronique depuis 1983 je suis asthmatique et 1997 j'ai su que j'avais une hépatite c virale chronique (maladie nosocomiale) .<br /> <br /> <br /> je travaille a lger et j'habitais hors wilaya j'etait sous traitement tres lourd mais j'allait comme au controle medicale à 4 pattes je parlait je repondais au medecin malgré la mine que<br /> j'avais  .<br /> <br /> <br /> et maintenant  j'etais grippée une forte grippe maintenant je devenue encore plus fragile j'ai pris un traitement classique en plus du traitement de l'asthme et je travalle<br /> toujour à alger centre et j'habite à 35 km j'ai pris des congers de maladies le mois de decembre des jours separés comme meme j'ete convoqué à la cnas pour controle medicale et c'est le<br /> bonhomme du guichet qui fait l'intermediaire entre moi et le medecin donc je faisais le va et vient entre zeralda et cnas de beb el oued je prenais des taxis et plus je m'absentais et defalqué<br /> pour quoi la cnas ne recrute pas des assisstantes sociales  vous ne pouvez pas savoir combien que c'est fatiguant moralement et physiquement et en plus de cela ya des agent ils<br /> n'ont meme pas le soir parler avec malades ils nous jettent des paroles en l'air à peine si on repond ils comment à s'enerver et bien nous aussi .<br /> <br /> <br /> recuter des assisstantes sociales merci   <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Bouzid…<br /> <br /> <br /> Je ne connais pas suffisamment le sujet pour vous fournir une réponse de qualité<br /> <br /> <br /> Il me semble que l’Algérie soit un pays relativement avancé dans le domaine social et<br /> médical…Certes il y a un manque de moyens mais il y a de nombreux centre médicaux de proximité et j‘y ai été toujours bien accueilli chaque fois que je les ai sollicités…<br /> <br /> <br /> Ce dont vous me parlez là est un problème politique….dont la réponse est dans les mains de<br /> vos « politiques »<br /> <br /> <br /> Pour cela il reste deux solutions …Les élections ou la révolution<br /> <br /> <br /> Dans les deux cas les Algériens sont aux abonnés absents<br /> <br /> <br /> Il ne faut pas s’étonner ensuite donc de l’absence de progrès ou de réforme s pour<br /> améliorer la condition humaine …Demain se prépare Aujourd’hui et Aujourd’hui se préparait hier..<br /> <br /> <br /> L’Algérie a besoin de se retrousser les manches<br /> <br /> <br /> Quant à votre situation, je soutiens votre requête, mais dans l’état actuel des chose je<br /> vous suggère de bien vous renseigner, voire de soumettre votre situation à votre député…<br /> <br /> <br /> En période électorale tous les sujets sont abordés<br /> <br /> <br /> Saisissez toutes les opportunités<br /> <br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />