Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 07:13

Chantier de l’autoroute est-ouest

Ghoul au Parc national d’El Kala pour superviser les travaux



Pour le ministre des Travaux publics, il n’y a pas eu transgression de l’article A des statuts des parcs nationaux algériens qui interdit le passage d’une voie à grande circulation.

C’est une décision de l’Etat algérien », est la réponse donnée par le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, en visite de travail à El Tarf, les 27 et 28 avril, et à propos du passage d’un tronçon de 17,8 km d’autoroute dans le Parc national d’El Kala (PNEK). Pour le ministre des Travaux publics, il n’y a pas eu transgression de l’article A des statuts des parcs nationaux algériens qui interdit le passage d’une voie à grande circulation. Il y aurait, selon M. Ghoul, d’autres interprétations de ce texte qui pourtant ne prête à aucune équivoque. « Je dois croire que les avis sont partagés sur cette question », a encore affirmé le ministre qui parle d’avis d’experts de haut niveau qui ont été consultés à ce sujet. En tout état de cause, le coup est parti et c’est le fait accompli. Les travaux avancent vite sur le tronçon contesté le long duquel nous avons pu voir des dizaines d’engins de tout gabarit à l’œuvre pour les terrassements… « Il faut maintenant travailler tous ensemble et éviter d’agresser l’environnement et être positif », tel est le message délivré à ceux qui s’y opposent toujours. Ce travail doit se faire dans le cadre de l’observatoire de contrôle et de suivi de la gestion environnementale dont le directeur a été installé hier au cours d’une journée portes ouvertes qui a réuni du monde, mais aucun des scientifiques qui travaillent dans le parc et qui se sont opposés au projet. C’est Ouzrout Rachid, député FLN à El Tarf et ancien directeur du centre universitaire d’El Tarf, qui a été placé à la tête de cette nouvelle structure que le ministre a défendu vouloir être une structure de conjoncture liée à l’affaire du parc. Mais plus loin, il a ajouté que la désignation de M. Ouzrout d’El Tarf à la tête de cette structure nationale est tout un symbole. Amar Ghoul a également déclaré qu’il est parfaitement fidèle aux engagements pris en juillet dernier lorsqu’il a déclaré que la réalisation du tronçon est différée et qu’un centre itinéraire sera recherché dans le cadre de l’observation. Il est vrai que les travaux ont été différés et que l’observatoire créé, mais l’essentiel, le contournement du PNEK, n’a pas été retenu. Le ministre a également annoncé le financement du programme de reboisement de 2000 ha en guise de compensation des 120 ha défrichés dans le PNEK. De leur côté, les écologistes ne se disent pas surpris par la déclaration de Amar Ghoul à El Tarf. Pour eux, tant qu’il y aura un lieu de parc à épargner, le combat continue, car nul n’a le droit, même l’Etat tout puissant, de piétiner les lois de la République, notamment celles de la protection de l’environnement. Une règle cardinale qu’a imposée le ministre à l’observatoire de contrôle et de suivi qui est chargé de l’autoroute Est-Ouest et des futurs projets autoroutiers.

Source El Watan

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires