Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 23:49

L'association des anciens terroristes est née

  

C’est une première du genre! Décidés à rompre définitivement avec la violence islamiste, d'anciens terroristes se sont constitués en association. «Pas moins de 284 signatures de repentis ont été recueillies, en vue de constituer cette association», a-t-on appris de sources crédibles. «Les initiateurs de cette démarche aspirent atteindre les 1000 signatures», ajoutent les mêmes sources. «Quoique salué par certains responsables, le concept d’une association n’a pas été du goût d’autres, estimant qu’il n’est plus question de faire confiance à des personnes qui ont brandi les armes contre la République, fussent-ils des repentis blanchis par la société», soulignent les mêmes sources qui ne précisent pas si des figures connues dans l’islamisme prendraient part à cette association. Le programme idéologiquement parlant serait déjà tout tracé. En effet, si l’on se fie aux mêmes sources, les animateurs de cette association qui espèrent avoir un avis favorable de la part des autorités pour activer dans la légalité, sont décidés à mener un combat pour leurs droits. Ils s’engagent à entreprendre des contacts avec d’autres islamistes encore actifs dans les maquis pour les dissuader de renoncer à la violence. En fait, pour eux, il s’agit de les convaincre de saisir la main tendue par l’Etat et la société, qui le 29 septembre 2005, ont exprimé leur indulgence.

Cela étant, à travers leur association, non seulement ces repentis s’inscrivent dans les lois de la République mais aussi, ils visent à défendre les acquis et autres droits que leur accordent les dispositions de la Charte pour la paix et la Réconciliation nationale. Trop de sang a coulé depuis 15 années et l’Algérie ne cesse de mener une lutte pour laquelle sont tenus responsables des extrémistes, soutenus par des puissances étrangères. Néanmoins, aujourd’hui on peut dire que le terrorisme, pour l’essentiel, a été vaincu, même si le Gspc qui agit sous la bannière d’Al Qaîda, continue, par ses tentatives de désespoir à faire semblant d’exister. La disparition de l’AIS et la neutralisation définitive du GIA ont été possibles. Pourquoi pas l’anéantissement du Gspc, qui, malgré sa propagande à outrance, même chapeauté par un certain Ayman el-Zawahiri, n° 2 d’Al Qaîda, voit ses forces affaiblies, et son effectif réduit de plus en plus? Plus de 300 terroristes ont déposé les armes depuis la mise en oeuvre des lois portant sur la Charte pour la Paix et la Réconciliation nationale. 2000 islamistes, dont beaucoup ont été condamnés à des peines de prison, ont bénéficié du même processus. Cependant, il est à rappeler que de nombreux repentis ont préféré renouer avec l’action terroriste.

Source : l'Expression

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires