Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 23:02

Evènement. La 37e edition de la foire-exposition de l'Ariege et du Couserans a été inauguree hier en toute fin d'apres-midi.

Saint-Girons. Le Couserans fait la foire


Pensait-il un jour inaugurer la foire, en tant que maire ? Certainement pas. François Murillo a œuvré de nombreuses années dans le comité de la foire et aujourd'hui c'est à lui qu'est revenu l'honneur de couper le ruban de cette trente-septième foire exposition. Il y avait à la fois de la fierté et de l'émotion dans son attitude.

« C'est vrai que l'on se connaît bien avec François », nous dit Joël Soum le président de la foire expo. « Nous sommes confrères, il a été au comité de la foire et surtout, il a été président du comité des fêtes pendant de nombreuses années. Nous avons toujours œuvré ensemble. »

Après le traditionnel coupage de ruban, le cortège officiel a pris soin de visiter chaque stand avant de passer aux discours. Le maire a ouvert le bal : « La foire exposition de Saint-Girons fait partie des grandes manifestations. Elle a connu des années fastes, d'autres moins, mais elle est toujours là, en signe annonciateur des beaux jours. Pendant la campagne, je disais que Saint-Girons devait être le moteur économique du Couserans. La foire exposition s'inscrit dans cette remarque. »

Et d'ajouter ensuite : « Le président, Joël Soum me faisait remarquer qu'une vingtaine d'exposants venaient depuis le début. Ce n'est pas par philanthropie, mais bien parce qu'ils font des affaires. »

Après ces louanges sur cette foire exposition, François Murillo a abordé le problème que rencontre l'usine de Lédar : « La situation financière de Lédar nous inquiète à tous. Je traduis ici la sollicitude des habitants mais aussi des élus locaux. Nous ne ménageons pas nos efforts pour renverser la situation afin que ce qui est annoncé ne se produise pas. Et je veux garder espoir et améliorer l'économie du Couserans. »

Rolande Sassano, conseillère régionale, a profité de cet instant pour « assurer tout le soutien du conseil régional dans le développement économique en milieu rural. » Henri Nayrou a fini d'enfoncer le clou : « Nos territoires ruraux sont en danger et nous allons nous battre pour maintenir des emplois industriels. Le conseil général et Ariège Expansion sont au service du Couserans pour cela. De plus, les grandes manœuvres sont engagées dans le service public au détriment du monde rural. Heureusement le Centre de réadaptation neurologique va prochainement voir le jour et créer à terme cent emplois. Le CNRS de Moulis va vivre une deuxième jeunesse et trente appartements de la résidence du palais des Évêques vont ouvrir d'ici deux mois. »

C'est donc sur un fond en demie teinte que cette foire s'est ouverte. Souhaitons que les affaires soient bonnes.

L Dépêche du Midies premières floralies du Couserans

Les premières floralies du Couserans, organisées par l'office de tourisme de Saint-Girons, devraient remporter un vif succès au vu de la beauté des compositions réalisées par les professionnels du fleurissement. Elles se trouvent sous un chapiteau à gauche de l'entrée de la foire.

Ces floralies veulent donner des idées d'aménagement d'espaces verts et être le point de départ du fleurissement de la ville. A ce titre, l'office de tourisme lance un concours « Saint-Girons ville fleurie » où l'on peut s'inscrire jusqu'au 21 juin à l'office de tourisme. Le vainqueur de ce concours gagnera un voyage à Arles pour 2 personnes. Les six meilleurs autres prix gagneront un voyage à l'abbaye de Fontfroide avec une visite de la roseraie et un déjeuner sur place.

Source : La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires