Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 23:08

  La recette de la Mouna de mon ami Djamel

 

Djamel vit à Cherchell. Je l’ai connu au port. En effet il nage comme un poisson et je l’ai rencontré sur la jetée où on l’y voit très souvent, certains jours même où l’on ne mettrait pas un chat dehors, tant il ne fait pas chaud.

J’aime bien discuter avec Djamel. Nombreux sont ceux qui le prennent pour un «marginal» mais moi je l’écoute.

J’écoute ses théories sur les bienfaits du froid, sur les effets négatifs du comportement humain, sur les effets pervers de la canalisation de l’eau et de son stockage dans les barrages… Il fait mille petits boulots et aide tout le monde dans la mesure de ses capacités. La chaleur, il n’aime pas cela …Or il est parfois mené à travailler dans un « Hammam », un drame pour lui…

Il a sa fierté et n’a jamais accepté un dinar de moi, pas même un café …..

Mais venons en au fait…Djamel a en mémoire des centaines de recettes qu’il a récupérées çà et là, et, parmi celle là celle de «La Mouna»

La Moûna à Djamel

Nota: Cette recette est très certainement une relique des traditions et recettes Pied-Noir....Elles se sont transmises ensuite ici à Cherchell, de père e fils????et ressortent de temps en temps de manière parfois un peu plus exotique
Ingrédients

1 kg de farine

350 grammes e sucre en poudre

250 grammes de beurre

½ cuillère à café de sel

8 jaunes d’œuf

½ litre d’eau

80 gammes de levure de boulanger

Préparation

Dans un premier récipient, mélanger farine sucre et sel.

Ajouter le demi-litre d’eau et remuer le tout en malaxant quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène ?

Dans un second récipient, mélanger les jaunes d’œufs, la farine, le sucre et le sel.

Mixer le tout abondamment

Mélangez ensuite l’ensemble des deux récipients et pétrissez sans ménagement.

Laissez reposer la pâte 8 heures.

Faites en un boule traditionnelle ou quelque chose de différent à vote convenance.

Mettre au four cuisson 180°

Laissez cuire 15 minutes

La Mouna est prête ….Attendez quelque peu avant qu’elle refroidisse…

Régalez vous…

Le Pèlerin

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

betty 20/01/2011 10:34



Bonjour,


En cherchant sur google j'ai tapé "mouna d'Algérie" et j'ai cliqué sur votre lien.


Merci encore.


Bonne journée



betty 19/01/2011 21:27



Bonjour,


Je cherchais la recette de la mouna d'Algérie à mes bons souvenirs et je suis tombée par hasard sur votre site.


Je vais suivre votre préparation en espérant la réussir et je vous en remercie.


Cordialement


 



Le Pèlerin 20/01/2011 07:47



Bonjour Betty,


Cette mouna est un peu différente des mounas traditionnelles


Elle est plus massive mais plus parfumée


Lors d'un séjour a Cherchell, c'est Djamel qui fait mille métiers qui me l'a faite et je l'ai trouvée si bonne que je lui ai
demande la recette pour l'insérer dans ce blog


Merci Djamel


Pour mon info, dites moi comment vous l'avez trouvée


Je vous remercie Betty pour l’intérêt que vous portez à mes blogs


Cordialement?


Le Pèlerin