Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 23:18

Inquiétantes dérives

 

 

Avec une étrange fébrilité, les autorités algériennes sombrent dans une intolérance inimaginable il y a une année et qui balise le terrain aux forces obscurantistes les plus rétrogrades. En effet, depuis plusieurs mois s’est ouverte une chasse aux Algériens qui se sont convertis au christianisme. Voilà que détenir les Evangiles est devenu un délit passible des tribunaux. Une chrétienne algérienne vient d’être traînée devant un tribunal à Tiaret et le juge lui a demandé froidement de choisir entre la prison et la mosquée. Du jamais vu depuis l’accession du pays à l’indépendance. Mais aucune autorité n’intervient pour mettre le holà à ce climat délétère qui nuit gravement à l’image de marque de l’Algérie, où ce qui lui en reste, d’autant qu’elle vit une descente aux enfers depuis presque une décennie. Aucune voix, malheureusement, ne s’élève pour dénoncer cette « chasse aux sorcières » qui est une grave atteinte à la liberté de conscience et une détestable violation de la Constitution, laquelle garantit le libre exercice du culte. Pourquoi un tel silence même chez les forces démocratiques ? Qui a donné les instructions pour mener cette campagne contre la pseudo-évangélisation ? La réalité est que nous sommes dirigés par un pouvoir qui nage en plein dans le mysticisme, au risque de voir des régions s’affronter à d’autres régions. Le locataire d’El Mouradia a lui-même exprimé son intolérance en affirmant sa préférence pour l’islamisme contre la démocratie, et c’est peut-être pour lui faire plaisir, si ce n’est pas lui qui a donné les ordres, que les gouvernants ne veulent pas mettre un frein à cette incroyable dérive. Le peuple algérien est connu pour sa tolérance et pour son respect pour toutes les religions. Il a protégé par exemple les juifs quand, durant la Seconde Guerre mondiale, le régime de Vichy les pourchassait. Cette folie anti-chrétienne vise incontestablement à introduire le wahhabisme au cœur de la société algérienne. L’Islam est en train de se répandre en Europe et aux Amériques mais, à ce qu’on sache , les autorités de ces contrées n’ont manifesté aucune inquiétude. Et nous avons tendance à oublier que nous crions au racisme, lorsque par hasard des réticences sont exprimées dans une quelconque ville occidentale contre la construction d’une mosquée.

Source : El Watan

Le  Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires