Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 23:06

2.11 30 juillet - Vendredi

cherchell-vue-aerinne.jpg

 

Je me suis réveillé à 7h30; je n’avais donc guère dormi…Le premier levé, je suis donc allé cherché les croissants et autres pâtisseries, comme chaque matin, pour le petit déjeuner….Je suis parti chercher la djellaba identique à celle d’Alain que le Vendeur m’avait laissé espérer…mais non il n’en avait plus en stock…Je me rabattais sur une seconde djellaba …encore sans grand enthousiasme….Le problème de l’alarme n’était toujours pas réglé mais persuadé que je ne leur serais pas d’un grand secours je laissais Djamel et Alain. Une heure après ils avaient réglé le problème. Nous avons fait une seconde escapade en fourgon et ce pour la journée au ‘Veau Marin’ (en face à la montagne de ‘La Fontaine du Génie’). Nous nous sommes baignés et avons fait des oursins qui ont permis à Chantal de les goûter quelque peu. En fait votre serviteur ayant perdu ses lunettes de piscine, il laissa à Djamel le soin de cueillir ces délicieuses créatures…Nous nous sommes installés à l’ombre des arbres. Rachid fit cuire des cotes d’agneau ainsi que des merguez le tout accompagné de tchouchouka. Quelques pageots grillés, un peu trop secs à mon goût (sans critique on n’avance pas…) ont accompagné le tout; Il ne manquait que l’anisette…..Tout le monde était là. Cela incluait Zorha et Toufik, ainsi que Boualem, un abonné du ‘Veau Marin‘.Nous sommes rentrés vers 17h30 et je me suis douché comme d’habitude chez Milou après avoir échangé de chaleureux propos avec lui. En entrant j’ai vu de nombreux pétanqueurs..Je n’avais jamais vu autant de pétanqueurs maghrébins auparavant.. Le soir nous avons du nous préparer à nouveau car nous étions invités chez Eddine, le frère à Djamel).  J’avais emmené la caméra et filmait abondamment cette magnifique demeure…Mon estomac résistait mieux; aussi fut ce sans difficulté que j’ai ingurgité tous les délicieux plats proposés. Tout était bon et le Mascara aidant, je voyais la vie en rose.. De ce fait j’étais assez loquace, j’espère ne pas avoir trop fait le pitre…Cela fait du bien de se lâcher ainsi de temps en temps. De toute façon, mes félicitations à la cuisinière et au bâtisseur de cette somptueuse demeure. Nous nous sommes couchés vers 12h30 car tout le monde avait sommeil…Alain n’était pas à son aise car il avait ‘la tourista ’. Je lui proposais quelques médicaments…Feront-ils leur effet ?

 Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires