Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 23:36
Toulouse Football - Il interesse, dit-on, tous les grands clubs europeens mais aucun ne fait d'offre concrete. Elmander, un «fantasme» entre 8 et...33 millions d'euros...



Les Béticos pleurent des larmes vertes et blanches. Le beau blond de l'attaque toulousaine et de l'équipe de Suède ne foulera sans doute jamais la pelouse de leur stade. « Elmander, le rêve impossible du Bétis » titre « El Desmarque » en mettant en avant la somme exigée par le Tef pour libérer son joueur vedette : 25 millions d'euros. « Avec l'économie de guerre actuellement au club, c'est beaucoup trop cher ».

 

Depuis des mois, et malgré sa baisse de régime, le prix d'Elmander, sous contrat avec Toulouse jusqu'à la fin de la saison 2010, fait fantasmer le marché et ses acteurs. En gros, selon les jours et les sources, on tourne entre 8 et… 33 m€ (ce qui ferait plus cher que Ribery par exemple), et Anders Wallsten, l'agent de l'ancien joueur de Brondby n'est pas le dernier à alimenter le foyer des spéculations. « Valence et Séville se sont montrés intéressés a-t-il ainsi déclaré, l'Espagne le tente, mais son statut devrait plutôt le conduire vers un club comme le Barça ». Bon courage pour exister là-bas. Évidemment, les prestations d'Elmander au Mondial, à condition qu'il joue un peu plus que contre la Grèce (où il a participé au montage du deuxième but des jaunes), pourraient réévaluer, à la hausse… ou à la baisse l'étiquette de son transfert. à la fin du dernier championnat de Ligue 1, le journal scandinave « Aftonbladet » a affirmé qu'Elmander serait un des nouveaux venus en Liga à la fin de l'été. Après sa très efficace campagne 2007, le puissant attaquant des Violets a suscité l'intérêt de la plupart des grands d'Europe. Rien qu'en écoutant Wallsten, on retrouve des contacts avec Lyon, PSG, Monaco, Marseille (qui l'a ovationné un soir de victoire toulousaine au Vélodrome, un privilège rare pour un adversaire), Naples, Rome, Tottenham, West Ham, Bolton, Werder Brème, Valence et même la Juve, son club préféré (« depuis que je joue, depuis que je suis enfant, j'ai toujours voulu porter ce maillot » avait-il confié au journal transalpin « Tuttosport »). On aurait plus vite fait de comptabiliser les clubs qui ne s'intéressent pas à lui !Pour l'heure en tout cas, il est toujours toulousain et l'histoire ne dit pas encore, si la très bonne affaire, entrevue il y a quelques mois s'est dégonflée ou non. L'Euro pourrait livrer une partie de la réponse, ensuite, on verra si la raison l'emporte ou si tout s'écroule sous le poids des gourmandises des uns et des autres.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires