Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 00:54

Lundi 15 Septembre 2003  Giscaro – Auch

Départ  6h55 Arrivée  18h 00 43 km / 97 km

Ma première longue étape et quelques démêlés avec la DDE.

Ci-dessus la vieille ville d'Auch
Ci-dessous la cathédrale d'Auch

A Giscaro, le propriétaire du gîte avait évalué à 33 km la longueur du chemin qui nous séparait d’Auch. Je n‘avais pas bien regardé la carte. Sinon, je n’aurais jamais effectué une telle étape…Je suis parti très tôt….Il était 6h55…J’avais pris soin de laisser aux propriétaires, un mot de remerciements. Je pris le GR 653 jusqu’à Gimont…..que j’atteignais…. après 2 heures de marche (j’étais censé avoir fait 5km….pourtant je n’avais pas chômé…)… Je rencontrais 3 biches magnifiques qui ont à peine détalé en me voyant…Je vis des écureuils, beaucoup de gibier, des champignons…mais pas de cèpes…Au sortir de Gimont je perdais  le chemin…..prés de l’église de Cahuzac. Je pris donc la nationale. Il y avait beaucoup de trafic et énormément de camions…Je prenais finalement une route à quatre voies, en voie d’achèvement, et ce pendant plus de 10 km….La voie devait être inaugurée dans les jours qui suivaient ….Je ne gênais personne…et marchais à l’abri du trafic incessant de la nationale…Je me faisais toutefois éjecter de cette voie par une fille de la DDE (Estelle, puisque c’est ainsi qu’elle se nommais),  m’estimant en insécurité sur cette voie me proposa de reprendre la nationale (bourrée de trafic). Je pensais que ces gens de la DDE étaient des cartésiens…. !! Enfin….Après une longue traversée à travers champs, je retrouvais la nationale que je ne quittais plus jusqu’à Auch….Mais que la journée fut rude sous une chaleur accablante…43 km….C’était une première pour moi et j’atteignais Auch complètement desséché….En descendant sur Auch je m’arrêtais chez Citroën…Je leur vidais une cartouche de fontaine d’eau…. J’arrivais chez mon correspondant, Mr Couvreur, 1 ter rue Lakanal, Auch Tel 05 62 60 03 40. Là, je fis connaissance de Pierre un Pèlerin qui démarrait d’Auch…nous décidions de faire un bout de chemin ensemble. Mr Couvreur était très avenant. Son comportement tranchait avec celui des locaux,  assez peu accueillants….avec des chiens assez agressifs; chiens  que je tenais en respect avec mon bâton (pourtant Dieu sait que j’aime les bêtes). Peut être était ce l’effet de la fatigue et une perception non objective…Mr Couvreur nous menait chez notre hébergeur Mr Mélaut,  où la patronne nous avait confectionné un repas de roi:
Potage aux vermicelles, Confit de Canard à volonté, Petits Pois, Fromage et Dessert.
Monsieur Mélaut, qui s’était déjà rendu à St Jacques nous prodigua de nombreux conseils, à Pierre et à moi….nous nous sommes endormis vers 23h30… Il me faudra visiter la Cathédrale d’Auch qui semble magnifique
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires