Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 05:55

Ils sont prés de 900.000 à venir passer leurs vacances au pays

Les émigrés arrivent

 

Un programme d’un million d’euros, intitulé «Bienvenue au pays», sera lancé à partir d’aujourd’hui.

La saison estivale permet à de nombreux Algériens, résidant à l’étranger, de retrouver le pays en venant y passer leurs vacances. Les uns retrouvent leurs racines, voire des souvenirs évanescents.

En revanche, ceux de la nouvelle génération découvriront le pays de leurs ancêtres. Ainsi, pour cette saison estivale, près de 900.000 Algériens sont attendus, a indiqué le ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Communauté nationale à l’étranger, Djamel Ould Abbès.

Un programme d’un montant de 100 millions de DA (1 million d’euros) intitulé «Bienvenue au pays» sera lancé à partir d’aujourd’hui, a ajouté le ministre. L’objectif de ce programme est «d’accueillir dans de bonnes conditions de convivialité les ressortissants algériens à leur arrivée et lors de leur séjour dans le pays. Il vise également à faciliter leurs démarches administratives et douanières dans les ports, aéroports et aux frontières terrestres», a précisé M.Ould Abbès. «19 espaces d’accueil et d’accompagnement ont été aménagés au niveau des ports et aéroports pour accueillir les Algériens établis à l’étranger durant la saison estivale 2008», a-t-il ajouté, lors de l’installation d’un comité national chargé de préparer l’accueil des émigrés. Afin de bien préparer cet événement, Air Algérie a renforcé ses capacités.

L’entrée en service, le 2 mai dernier, du billet électronique, n’est pas étrangère à cette parade. Manifestement, cela va permettre de gagner du temps et de faire face à la demande. Première des représentations de la compagnie à l’étranger, «France-Nord-est», comme son nom l’indique, est en charge de toute la partie nord de l’Hexagone. Outre Paris (Orly et Roissy Charles-de-Gaulle), elle gère les escales de Lille et de Metz auxquelles s’ajoute celle, provisoire, de Mulhouse à la frontière Est. La vente de billets du programme d’été - la période allant du 26 juin à début septembre - a commencé prématurément cette année.

Air Algérie a mis en ligne son offre «été» le 6 février dernier, avançant le dispositif d’un mois par rapport à la saison dernière. Pour la seule France-Nord, la compagnie a mobilisé quelque 79.000 sièges dans le sens aller vers l’Algérie. Le gros de l’affluence est attendu entre début juillet et début août. Pour le retour vers l’Hexagone, des vols supplémentaires ont été d’ores et déjà prévus pour parer à toute éventualité.

Rien que sur Paris - la région Ile-de-France étant la première zone de concentration de l’immigration algérienne -, le pavillon national a jugé utile de renforcer son programme par 37 vols supplémentaires. 15 vols décolleront depuis Alger, 9 vols partiront d’Oran et de Béjaïa, 3 de Tlemcen et 1 de Sétif. 14 autres supplémentaires relieront l’Algérie à Metz: 6 d’Oran, 2 de Béjaïa, 5 de Constantine et 1 de Chlef.

Autre région à forte implantation algérienne, Lille sera reliée à l’Algérie par 8 vols supplémentaires pour la phase retour: 3 depuis Oran, 2 depuis Tlemcen, 2 depuis Constantine et un à partir de Béjaïa. Mulhouse, un aéroport également fréquenté par les Algériens installés en Suisse et en Allemagne, bénéficiera de deux vols supplémentaires depuis Annaba.

Cette offre additive en sièges répond à la singularité de cette année. «La rentrée des classes coïncidant avec le début du Ramadhan, Air Algérie a décidé de mettre tous les atouts de son côté pour assurer aux ressortissants un retour dans les meilleures conditions», dit-on à la représentation de l’avenue de l’Opéra à Paris.

Source l’Expression

Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires