Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 23:35

L’ilot du phare de Cherchell : Un site à  l’abandon

L’îlot du phare demeure, à nos jours, un endroit parsemé des faits marquants d’un passé historique très riche. L’îlot du phare de Cherchell (ex-Joinville) résume, à lui seul, le phénomène de stratification qu’avait subi toute cette partie du Bassin méditerranéen.

 

Ce qui est intéressant, selon les chercheurs qui étudient l’histoire de la ville de Cherchell, c’est que cet îlot reflète parfaitement le passé de l’ancienne capitale de l’Empire de Mauritanie césarienne. Au sein de ce merveilleux espace, on trouve les restes d’une habitation du IVe siècle avant J.-C., les restes du phare de l’époque romaine qui ressemblait au phare d’Alexandrie, les restes de l’époque ottomane qu’on appelait Bordj El Djazira, d’un oratoire du Saint Sid Ali El Ferki, qui privilégiait l’isolement à la vie pour favoriser sa méditation, quelques végétations et enfin, c’est à cet endroit que l’actuel phare de cette ville côtière avait été érigé en 1881. Les premiers hommes avaient commencé à fouler le sol de l’antique Iole à partir de cet îlot. La mise en valeur de ce site a échappé totalement aux initiateurs de la politique du tourisme. Des travaux d’extension et d’aménagement du port de pêche de Cherchell sont en cours.

Les vestiges de l’îlot du phare de Cherchell croulent sous le poids des siècles et se dégradent sous l’effet de l’érosion dans une incroyable indifférence. Pourtant le concept du patrimoine a bien évolué dans les esprits et les mentalités des personnes à l’échelle universelle. Pour empêcher toutes sortes de muséification, les plans permanents de sauvegarde et de mise en valeur des sites et monuments historiques doivent être réticulés dans les instruments de l’urbanisme de chaque commune. La revitalisation de tous les sites et monuments, témoins du passé de la localité, est impérative. En raison de son histoire, de ses traditions, de ses coutumes, de ses cultures, la ville de Cherchell était considérée jusqu’à un moment récent, précisément les années 70, comme étant un foyer d’art immense. Certes, l’exode et la ruralisation imposés à cette ville ont démoli son image et ses traditions. Cette localité côtière mérite de la reviviscence. Dr Youcef Chenaoui milite pour la revitalisation de l’ensemble des sites historiques de Cherchell et de ses environs immédiats. « Les expériences dans le monde, nous avait déclaré notre interlocuteur, avaient démontré la faillite de la solution inhérente à la muséification et l’isolement des monuments et sites historiques, pour ne citer que l’exemple de Varsovie, où à partir de 18h, c’est le désert total au niveau des sites de la ville. Les autorités de ce pays pensaient bien faire en déployant toute une batterie de contraintes et de restrictions, juste pour protéger et préserver les monuments historiques », conclut Dr Youcef Chenaoui.

Source El Watan

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci Le Pelerin pour votre réponse.Dans l'attente de vous lire, bonne route.Claude  BAÏSI
Répondre
L
<br /> Bonjour Claude,<br /> Je ne vous oublierai pas<br /> Bonne journée<br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
B
L' UDAFAN ( Amicale des anciens footballeurs AFN avant 1962 ) pour notre prochain journal,Je recherche des infos et photos sur le club de football La Cesareenne de Cherchell avant 1962. Dans l'attent d'une réponse part avance merciClaude BAÏSI
Répondre
L
<br /> Bonsoir Claude,<br /> <br /> C'est quelque chose que je dois pouvoir retrouver lors de mon prochain voyage à Cherchell...Je ne l'oublierai pas ..mais je n'ai rien programmé pour l'instant<br /> Cordialement,<br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />