Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 00:23

 Mercredi 7 Septembre 2003 - Montesquiou - Auriébat

marciac

Départ 7h35  Arrivée 18h30    28 km / 153 km

28 km et le rab ou l’art du raccourci…sacrée Anne-Marie

Montesquiou était magnifique; Nous y avions une vue splendide sur la chaîne des Pyrénées. Nous partions encore sous un ciel étoilé. Nous avons pris de suite le GR et avons marché prés de 8 km.Là nous avons décidé de prendre un raccourci…Quelle erreur…..Les locaux ne sont pas très contrariants vis à vis des Pèlerins…la prochaine ville est toujours à coté….En marchant, en fait la réalité est tout autre…on n’en voit plus la fin. Le paysage est toujours magnifique, assez vallonné mais moins que la veille. Les villes à traverser sont toujours haut perchées.  Entre-temps, Pierre marchait devant moi, car il marchait toujours plus vite que moi ; il m’attendait souvent afin de se reposer un peu. Nous sommes repartis, lui devant, moi derrière, courant parfois à pas glissés pour essayer de le rattraper. Je voulais voir Marciac (Festival international première quinzaine d’août tous les ans) situé à 2 km d’un lieu où nous étions mais nous avons encore pris un raccourci…5 km de marche nous conduisit à ….Marciac…?!  Aujourd’hui nous avons bien marché 35 km….Ah ces maïs …Tous les contours qu’ils nous auront fait faire…L’après midi, la chaleur était écrasante… Il y avait pourtant de nombreux lacs collinaires magnifiques…J’ai failli m’y baigner mais Pierre le copain n’appréciait pas ….Alors j’ai marché…Nous pensions arriver vers 15h00 ; j’arrivais le dernier naturellement vers 18h30. A l’arrivée j’avais une ampoule au pied droit…Un demi œuf de pigeon. Je me douchais en vitesse, procédais à une opération pansements…Je n’eut pas le temps de faire de lessive. Anne Marie  Raynaud avait un gîte assez particulier. Mais elle était oh combien sympathique et elle faisait des confitures de figues excellentes dont elle me donna la recette:

Figues entières, de la noix, un peu de cannelle et du sucre.

Je lui promettais de revenir la voir en décembre pour troquer du sucre 25 à 50 kg contre de la confiture…on verra…(il est vrai qu’il ne me coûte pas cher en Andorre). De toutes façons j’y reviendrai…( j’y suis revenu…) . A 21 h nous avons eu droit à une soirée théâtrale  à caractère  religieux dans un village proche, en présence de l’évêque de Lourdes et l’évêque local. Nous avons eu droit après le théâtre à un petit arrosage sympathique….Enfin vers 23h30 nous étions au lit…

 Michel et Marie Thérèse (Mes deux compagnons de voyage sur quelques étapes) n’étaient pas contents. Ils pensaient passer la nuit dans une chambre d’hôte ce qui ne fut pas le cas …et en plus, ils eurent des frelons dans leur chambre …ce qui a fini de révolter Marie Thérèse…..C’est vrai que le gîte faisait un peu désordre et  laissait un peu à désirer …Anne Marie s’occupait de tant de choses à la fois. Ses proches étaient son fils et  Ray, un compagnon pétri d’histoires à caractère religieux mais gascon jusqu’au bout des ongles et résolument contre toute forme d’autorité religieuse ou autre…

Je n’oublierai jamais cette Anne Marie…

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires