Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 23:22

Dispense des obligations du service national
L’état-major fixe les nouvelles règles


La délivrance de l’inaptitude au Service national sera plus rigoureuse. Des commissions seront installées au niveau des directions régionales de la santé militaire.

Le premier magistrat du pays a promulgué un nouveau décret présidentiel qui installe de nouvelles mesures pour l’obtention de la dispense des obligations du Service national. Selon ce décret, l’obtention de la dispense au Service national pour des raisons de santé sera passée au crible grâce à de nouvelles commissions qui seront installées au niveau de chaque direction régionale des services de la santé militaire.
«Ces commissions de recours et de consultation sont habilitées à recevoir et à instruire les recours introduits par les parties concernées...» rapporte le Journal Officiel dans son numéro du 27 juillet.
«Le rôle consultatif des commissions de recours et de consultation se traduit par des avis ou des recommandations en vue d’assurer le respect de la réglementation ainsi qu’une approche uniforme en matière d’aptitude médicale, de réforme et d’imputabilité» rapporte le même document officiel.
En d’autres termes, la délivrance de l’inaptitude au Service national sera plus rigoureuse et il n’est pas question d’accorder cette dispense avec n’importe quel certificat médical. Les certificats de complaisance relèveront désormais du passé. Par la décision prise par le Président Bouteflika, un message direct est passé aux médecins exerçant dans des cabinets privés ou dans des hôpitaux afin que cesse «le trafic» des certificats.
Car, si les deux commissions de recours et de consultation rejettent le dossier d’un appelé, c’est ce même médecin qui risque de se retrouver derrière les barreaux.
D’autre part, si un appelé au Service national se dote d’un dossier médical prouvant la dégradation de son état et que ce dossier est rejeté, les deux commissions se chargeront du traitement du recours déposé par le concerné. Ainsi, le Président Bouteflika, compte apporter plus de rigueur et de fermeté au niveau de l’ANP.
Il n’est pas question à ce que ce corps sécuritaire qui a damé le pion aux hordes terroristes une décennie durant, soit aujourd’hui pointé du doigt. Sinon, la professionnalisation de cette institution sera hypothéquée. Constituant pour longtemps un sujet à plusieurs facettes, les dispenses des personnes ayant atteint l’âge d’incorporation et se trouvant dans un état de santé dégradé, ne présenteront plus des divergences entre les médecins habilités à délivrer le fameux certificat de dispense. Ce n’est pas l’unique décision prise par le chef de l’Etat.
Dans le deuxième article, modifié et complété, il est question du rôle que peuvent jouer ces deux organes au niveau de l’ANP. A ce sujet, le chef suprême de l’Etat n’a pas manqué de clarté.
Un mois à peine après son discours prononcé à l’Académie militaire interarmes de Cherchell, dans la wilaya de Tipasa, où il a appelé au renforcement du lien entre l’ANP et la Nation, le Président Bouteflika parle encore une fois de l’Armée nationale populaire.
Lui, qui a donné des instructions à ce que cette armée soit un outil de défense «flexible et dissuasif» et peut «prévenir les différents risques», veut aujourd’hui qu’elle occupe une place prépondérante. Il suffit de rappeler ces propos prononcés au mois de juin, pour savoir pourquoi le Président insiste à ce que l’ANP ne sera accessible qu’à des personnes aptes à accomplir leur devoir.
Ce n’est pas avec des jeunes amoindris physiquement qu’elle peut faire face aux différents dangers qui nous guettent tous les jours. «Nous vivons dans un monde chargé de risques de nature multiple et changeante.
Aussi, devrons-nous veiller à faire évoluer notre instrument de défense à travers la professionnalisation et la formation des nouveaux éléments de notre Armée nationale populaire, une formation adaptée aux exigences d’une défense moderne et à la nature des défis.»

Source L’Expression

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonjour Lofti<br /> Au service militaire on n'apprend pas uniquement à faire la guerre<br /> On apprend aussi à<br /> - Vivre en communauté<br /> - Respecter son voisin<br /> - Apprendre parfois un métier<br /> - Diversifier ses activités<br /> - Apprendre à devenir un homme, dans tous les sens du terme<br /> Le service militaire a tendance à disparaître et la société n'en ressent que les effets négatifs<br /> A quand le retour d'une certaine forme de service applicable à tous sans exception?<br /> Cordialement,<br /> Le Pèlerin
Répondre
L
le "service national" doit être exiger pour tout le monde pas seulement aux étudiant, c'est une forme d'injustice, notre pays a besoin de nous pour son développement et non pas pour apprendre les techniques de guère, ce n'est pas aux étudiants de combattre le terrorisme au maqui ! on a sacrifier notre vie et notre jeunesse à étudier on va comeme pas la sacrifier deux fois laissez nous batire notre avenir
Répondre
A
Je suis très daccord avec toi.<br /> et désolé pour les autres lecteurs, je veux juste de dire nick l'algérie nick l'armée, j'ai gaché ma vie en fuillant, je suis coupable sans avoir rien fait.<br /> <br /> et pour terminer nick tous le monde
L
<br /> Bonjour Lofti<br /> <br /> Le Service militaire devrait plutôt servir à éveiller la conscience civique les citoyens etnon le reste, je suis entièrement d'accord avec toi<br /> Il aut apprendre à faire la paix avec ses voisins plutôt que le contraire<br /> Amicalement<br /> le Pèlerin<br /> <br /> <br />