Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 23:32
Figue de Barbarie
Figue d'Inde, Oponce succulente
 
figue-de-barbarie.jpg
Les figues de Barbarie sont des fruits arrondis ou piriformes, de couleur pourpre plus ou moins foncée, ou parfois jaunâtre avec des nuances de rouge.
Ces fruits contiennent une pulpe juteuse et sucrée, rouge ou jaune, qui contient de nombreuses petites graines.
Les figues de Barbarie sont riches en vitamine C. Beaucoup de variétés de figues de Barbarie sont épineuses; il faut retirer ces aiguillons, ou la peau du fruit, avant de le consommer. C'est un fruit que l'on mange généralement frais.


On en trouvait beaucoup dans l’Oranais; (on les appelait:Tchoumbo). Le vendeur nous découpait le fruit pour les déguster sur place. Il découpait les deux extrémités , incisait légèrement l'écorce épaisse une première fois en son milieu, pour lasser apparaître le fruit prêt à être consommé

Il faut toutefois veiller à ne pas en manger trop car un excès peut conduire à des constipations sévères 

Figuier-de-barbarie.jpg
Opuntia ficus-indica 
C’est un cactus à longue durée de vie et à grand développement, originaire du Mexique et du sud-ouest des Etats-Unis. Il peut atteindre 5 m de hauteur.
La floraison de ce cactus est jaune, et les fruits, piriformes et de couleur généralement pourpre plus ou moins foncé à maturité, sont comestibles.
Le figuier de Barbarie est un arbuste succulent bien adapté aux climats secs et chauds, voire arides. Il supportera des températures brèves de -5°C à -8°C, pourvu que le sol reste sec.

En conditions d'humidité, les dégâts consécutifs à un gel, même léger, seront importants.
Beaucoup de variétés de figues de Barbarie sont pourvues d'aiguillons, il faudra donc manipuler les fruits et raquettes avec précaution.
Le figuier de Barbarie prospère dans des sols secs, très bien drainés. Il n'apprécie pas l'humidité stagnante du sol, surtout en hiver.

On trouve de nombreux figuiers de barbarie en Algérie, en Espagne, dans le midi de la France et certainement dans tous les pays de climat sec et ensoleillé.
Pour savoir plus sur cette merveilleuse plante l'ANADEC (Association Nationale de Cactus -Maroc) a mis en ligne un site totalement dédié au cactus, cliquez sur le lien ci-dessous:
www.anadec.africa-web.org

Source Internet diverses

Le Pèlerin 
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
BonjourPour savoir plus sur cette merveilleuse plante l'ANADEC (Association Nationale de Cactus -Maroc) a mis en ligne un site totalement dédié au cactuswww.anadec.africa-web.org
Répondre
L
<br /> <br /> Salut Aithamou,<br /> <br /> J'ai ajouté le lien dans le corps du texte du blog....Merci pour le renseignement et l'intérêt que vous portez à mes blogs<br /> Cordialement;<br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
A
FIHE TECNIQUE SUR LE LIVRE<br />  <br />  <br />   LE TITRE : Le cactus : plante du future   <br /> Vertus médicinales et usages culinaires.<br />  <br /> Les auteurs :<br />  <br /> ABDELHADI DOUKKANE: Conservateur d’une bibliophilique, chercheur en  gastronomie et cactus.<br /> CHEF KAMA BOUCHAIB:chef de cuisine d’une grande renommé international, ex- chef de cuisine  régional d’une Chaîne hôtelière internationale, et fondateur du première  émission culinaire télévisée  au Maroc, et aussi auteur d’autres ouvrages gastronomique comme :(la cuisine aux herbes aromatiques), (délices du Maroc).<br />  <br /> Sommaire du livre :<br />  <br /> Introduction.<br />  <br /> 1er chapitre : terminologie et histoire du cactus.<br />  <br /> 2eme chapitre: les vertus médicinales de cactus (de toutes la plantes : raquette, tuna et fleur de figue de barbarie.).<br />  <br /> 3eme chapitre : valorisions et utilisations du cactus (utilisations du cactus dans l’industrie, alimentation, pharmaceutique ; cosmétique, construction,  art,  et écologie.  ….)<br />  <br /> 4eme chapitre : usages culinaires du cactus <br /> (Propriétés alimentaires de figue de babarie et son  utilisations  dans la cuisine – comment préparer les pousses de cactus (nopalitos) pour usages culinaires : cueillette, conseils, trucs et  astuces ….)<br />  <br /> -Recettes à base de pousses de cactus (15 recettes) : tagine, salades, jus, sauce …<br />  <br /> -Recettes à base de farine de cactus (7 recettes) : pain, cake, soupe gâteaux..<br />  <br /> -Recettes à base de figue de barbarie (10 recettes) : jus, confiture, tartes, glace…<br />  <br /> -Recettes à base de fleur de cactus (2 recettes) : salades de pétales de fleur de cactus…<br />  <br />     N.B : il y des  recettes traditionnelles marocaines avec des produits du terroir, il y a aussi des recettes internationales, et il y en  d’autre qui sont crées pour la première fois. <br />    <br /> Caractéristiques de livre :<br />  <br /> Format : 20 / 20 cm.<br /> Nombre de page : 120 (4 couleurs).<br />  Premier tirage :3.000 exemplaires.<br />  <br />  <br /> Langues  d’édition :<br />  <br />  <br />  La première version en sera éditée en  langue arabe, la traduction en langue française est en cours de traduction, il y aura prochainement des versions en langue  espagnole et anglaises…. <br />         Ce   livre est distiné, comme vous le voyez au grand public ; aux professionnels et <br /> aux amateurs.<br />  <br />  <br />  <br />                 Cordialement…… ABDELHADI  DOUKKANE  <br />     <br />  <br />                              Email : sobbar3@gmail.com
Répondre
L
<br /> Merci Abdelhadi,<br /> <br /> je le lirai lorsqu'il sortira en Français...<br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
A
INTRODUCTION<br />  <br /> En 1989, lors du premier congrès international sur la plante du cactus qui s’est tenu au Mexique, les participants à cette rencontre scientifique furent convaincus que cette plante pourra faire l’objet d’un choix, au niveau mondial, afin de mettre fin à la famine et à la malnutrition. Elle peut aussi se substituer à plusieurs denrées alimentaires traditionnelles. Ainsi le cactus est considéré comme ‘’aliment du futur’’ pour un grand nombre d’habitants et comme source d’une « alimentation nutritive’’ bon marché pour les personnes dont le revenu est limité et aussi pour les riches consommateurs, surtout dans les régions arides et semi-arides. Le cactus promet des  récoltes importantes grâce à sa capacité de résister à la sécheresse, peut réaliser une grande production alors que sa culture ne nécessite pas de gros efforts. En outre, il a un rôle écologique puisqu’il sert à enrichir le sol, à protéger l’écorce terrestre de l’érosion et de l’affaissement. Par conséquent, il est un moyen qui  préserve  l’environnement et lutte contre la désertification.<br />  <br /> Tous les faits précités ont amené, durant ces dernières années, à s’intéresser continuellement au cactus ; ainsi un ensemble d’études et de recherches a été entrepris sur cette plante, ce qui a engendré l’amélioration de ses techniques culturales pratiquées de façon intensive et moderne,et dans quelques pays, on a recours aux techniques de productions les plus modernes telles que la fertigation et l’irrigation au goute–à-goute, l’implantation des pépinières du cactus fruitier par le moyen de l’accroissement manufacturé, la production des variétés de figues de Barbarie sans pépins, l’agrandissement des surfaces de culture de cette plante, la diffusion de ses différents produits dans le marché mondial…<br />    Le Maroc, comme beaucoup de pays, porte un grand intérêt au cactus. D’où l’idée de réaliser ce modeste ouvrage pour sensibiliser les gens  et  attirer leur attention sur cette plante qui est liée, pour certains, à la pauvreté et à l’ignorance. Par ailleurs, ce livre vient combler le manque et la rareté ou plutôt l’inexistence des références dont souffre, jusqu’à nos jours, la bibliothèque arabe puisqu’on n’ y a trouvé aucun ouvrage consacré à cette plante. Sur ce, le livre qui est entre vos mains, cher lecteur, est considéré comme une première au Maroc, voire dans le monde arabe, car et pour la première fois, un tel livre y est édité.<br />  <br />  <br />  <br /> 7<br /> Dans ce livre, nous allons en premier lieu, aborder du cactus en exposant ses propriétés médicinales, ses qualités alimentaires découvertes lors des recherches et  études exhaustives. Ces recherches assurent que le cactus a une grande capacité de guérir les maladies du siècle comme le diabète, le cholestérol, l’obésité, l’artériosclérose, les troubles gastriques et l’ulcère, les troubles de l’appareil urinaire, le cancer de la prostate et du colon, l’angoisse, peur, inquiétude chronique, spasmophilie, hypocondrie….<br />  <br /> A cet égard, nous pouvons parler de la (cactothérapie) qui est la thérapie par le cactus. Là, nous signalons, avec honneur et fierté, que le terme (cactothérapie) figure dans le dictionnaire, pour la première fois, grâce à son emploi dans ce livre.<br />  <br /> Nous allons ensuite dénombrer quelques possibilités de valorisations du cactus dans plusieurs domaines comme les industries agro-alimentaires et pharmaceutiques, cosmétique, production de l’énergie,  construction, l'alimentation animale et la production du rouge  carmin de la cochenille…<br />  <br /> La plus grande partie de ce livre sera consacrée aux recettes culinaires relative à cette plante. Nous avons utilisé, en particulier, la farine du cactus comme produit nouvellement découvert ayant un avenir prometteur dans le domaine de la diététique de la nutrition bio, qui fait actuellement partie des programmes de soins  de plusieurs maladies.<br />  <br /> Un groupe de cuisiniers professionnels ont réalisé les recettes de cet ouvrage sous la direction d’un  grand chef de renommée internationale. Celui-ci est considéré comme le précurseur de l’art culinaire marocain et international. Il s’agit de chef Kama Bouchaib, ex-chef exécutif  d’un groupe de chaînes hôtelières et internationales. Grâce à sa sagesse et aux expériences acquises pendant plus de quarante ans, il a essayé de préparer des recettes pour faire convenir les saveurs au goût arabe. Il a utilisé les recettes marocaines comme point de départ avec une ouverture sur celles provenant de l’Amérique latine et du pays du bassin méditerranéen.<br />      Nous vous invitons maintenant à découvrir les points de repère de cette magnifique et légendaire plante qui mérite d’être citée parmi les miracles de la nature.                  <br />  <br />                    ABDELHADI DOUKKANE <br /> (Auteur du livre : CACTUS : PLANTE DU FUTUR)  <br /> Email :sobbar3@gmail.com  
Répondre
L
<br /> Très interessant cher ABDLHADI DOUKKANE...Autant de choses que je ne connaissais pas...<br /> Pour qu'il ait une meileure lisibilité..Je me propose de faire apparaitre en fin de blog votre commentaire, si vous n'y voyez pas d'inconvénient...Merci<br /> Cordialement<br /> Le Pèlerin <br /> <br /> <br />