Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 23:08

Métro d’Alger – Combien coutera le ticket ?

 

 A quel prix les usagers du métro d’Alger paieront-ils leurs tickets ? Le ministre des Transports, qui effectuait hier une visite d’inspection de ce projet, était dans l’incapacité de répondre à cette question.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Première sortie sur le terrain de Amar Tou, en sa qualité de ministre des Transports. Le successeur de Mohamed Maghlaoui a inspecté, hier, le chantier du métro d’Alger. Une visite menée tambour battant à travers le tunnel et les différentes stations du projet. Tout en se disant «satisfait» de l’avancement des travaux, Amar Tou a cependant avoué vouloir rester «prudent et réservé» à propos de certains aspects de ce dossier. L’un d’eux concerne le tarif du ticket. Combien débourseront les usagers pour prendre le métro ? «Nous ne savons pas encore. Pour obtenir le prix approximatif du ticket, nous devons terminer les travaux, calculer le coût exact de ce projet et voir quelles sont les capacités des voyageurs», a indiqué le ministre des Transports. Concrètement, en l’absence de données fiables, il est aujourd’hui impossible de connaître, ne serait-ce qu’à titre indicatif, le prix du ticket. Il y a donc lieu de s’interroger sur l’utilité d’imposer aux citoyens une taxe sur l’achat des véhicules neufs dans le but de soutenir les transports en commun. Rappelons que cette disposition a été introduite dans la loi de finances complémentaire de l’année 2008 au même titre qu’une taxe de 1% sur le chiffre d’affaires des concessionnaires. On pourrait en conclure que les pouvoirs publics ont agi par anticipation. «L’Etat n’a pas anticipé. Il a plutôt fait l’inverse en faisant des provisions pour soutenir le ticket. Nous avons anticipé dans le cadre de la dépense pas sur les recettes. Les dispositions qui ont été introduites dans la loi de finances complémentaire de l’année 2008 devraient assurer un bon démarrage de ce moyen de transport. Et lorsqu’on se mettra à gérer le fonds d’affectation spécial, on vous garantira une gestion transparente», a précisé Amar Tou. Autre question sujette à polémique : la date de mise en service du métropolitain d’Alger. Là encore, Tou a préféré sortir un joker. S’il est vrai que la partie infrastructure est quasiment achevée, ce n’est pas encore le cas pour l’installation des systèmes. Selon un cadre de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), les opérations de pose des réseaux électriques devraient débuter au mois de septembre. La réception des premières rames de métro devrait intervenir à la même période. S’ensuivront alors de longues séries d’essais afin de tester les rames et l’ensemble des systèmes. Il faut également attendre le parachèvement de la station de maintenance ainsi que le poste de commandement centralisé, véritable centre névralgique du métro d’Alger au niveau duquel est géré le trafic. «Actuellement, il est impossible de donner une date exacte. Mais nous pensons que l’inauguration aura lieu dans une année, soit vers le début du mois de septembre 2009», a expliqué le cadre de l’EMA. Coût global du projet, prix du ticket, date de livraison : Amar Tou a promis de tout annoncer au mois de novembre prochain.

Source le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires