Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 06:54

Comment ne rien manquer des JO à la télévision

 

Evidemment, tout le monde n’est pas insomniaque. Le Jeux se déroulent à 12.000km de Paris, et avec six heures de décalage horaire, il faudrait se lever très tôt pour suivre certains matchs de handball (3h) et les premiers tours des compétitions d’escrime et de judo (6h).

Bien entendu, 20minutes.fr sera sur le pont tous les jours, dès 7heures du matin, pour un live-comme-à-Pékin, du stade d'athlétisme au dojo, en passant par la piscine et la salle d'ecrime...

Les pressions de la télévision américaine, qui souhaite profiter des exploits de son nageur vedette, Michael Phelps à une heure de grande écoute, ont même conduit les organisateurs à décaler les finales de natation à 10 heures du matin (heure locale). Soit à 3 heures du mat’ en France…

Directs ou magazines

Bref, en vacances ou au boulot, impossible de jouer sur tous les tableaux et suivre en direct toutes les épreuves des Jeux. Les télés françaises détentrices des droits de retransmissions, France télévision et Canal+, ainsi qu’Eurosport (qui appartient au groupe TF1), en sont bien conscientes et proposent un dispositif adapté pour ne rien manquer du spectacle.

Sur le service public, France2, France3 et France4 diffuseront en alternance et en continu, de 3h à 17h45, les images des Jeux. A partir de 18 heures, les trois chaînes reviendront sur tous les moments forts de la journée à travers les magazines «l’après direct», «Un jour à Pékin » et le «journal des Jeux».

24h sur 24h

Même dispositif concernant les directs sur Eurosport et Canal+ (sans les basculements d’une chaîne à l’autre), de 3h à 18h. Sur la chaîne cryptée, deux tranches horaires seront diffusées en clair (7h – 8h35 et 12h30 -14h). Le reste de la programmation (de 18h à 3h) sera comblé par la diffusion d’épreuves en différé. Mais aussi de nombreux magazines: «Beijing soir» à 19h10 pour Canal+, «Nihao Beijing», à 6h, 7h et 8h, «Mission 2 Beijing», à 17h et «Beijing express» à 19h30 pour Eurosport.

Ceux qui n’en auraient pas assez peuvent encore se rassasier sur les chaînes d’infos sportives en continu (Infosport, l’Equipe TV) qui y vont aussi de leur édition spéciale. Pour vivre au mieux toutes les exploits de ces Jeux, il appartient ensuite à chacun de faire son petit tri parmi la kyrielle de consultants réunis sur les différentes chaînes.

William West AFP ¦ Illumination représentant les anneaux olympiques lors de la cérémonie des JO à Pékin, le 8 août 2008

 


Source 20Minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires