Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 23:06

Le matériel français, toujours à la pointe -

Mistral de type amphibie


 




L’Algérie et la France négocient pour la signature d’un contrat de vente de deux porte-hélicoptères à la marine algérienne.

Des sources proches de l’industrie navale française soulignent que l’Algérie et la France ont initié des pourparlers pour l’acquisition de deux Mistrals de type amphibie. Le Mistral, un bateau de 21.300 tonnes construit par DCNS, a été considéré comme le premier navire de guerre entièrement électrique de l’histoire de la marine française. Le Mistral peut porter 16 hélicoptères. Cette plate-forme peut accueillir simultanément six hélicoptères. La marine algérienne serait également en contact pour d’éventuels achats d’équipements et d’engins militaires avec les entreprises Thales et les Chantiers de l’Atlantique. L’Algérie et la France avaient signé, au cours de la visite du premier ministre français François Fillon, un accord de coopération militaire. L’accord de défense, qui prévoit notamment une coopération dans la formation et la santé militaire, devait ouvrir la voie à de futurs contrats d’armements.




L’on avait déjà signalé à l’époque que les autorités algériennes réfléchissaient à l’acquisition de frégates multi-missions Fremm, assemblées par la DCNS. Elles auraient également pour projet l’achat d’hélicoptères Super-Lynx d’Agusta Westland, société contrôlée par l’italien Finmeccanica. Eurocopter se mettrait sur les rangs. Aucune information n’avait filtré sur l’accord en question mais la présence des dirigeants du groupe de construction navale militaire DCNS et du consortium européen EADS dans la délégation qui accompagnait M. Fillon à Alger laisse penser que d’importantes commandes devaient être faites par l’Algérie. Elle confirme du moins les informations faisant état de l’intention de l’Algérie d’acheter quatre exemplaires de la frégate ultramoderne Fremm. Selon les fiches techniques de la DCNS, cette frégate de la classe des bâtiments de plus de 6.000 tonnes permet d’assurer en particulier des missions de lutte au-dessus de la surface avec la maîtrise de l’espace aéro-maritime, d’escorte et de contrôle du trafic maritime. Elle peut contenir 54 marins en plus d’un hélicoptère. Le Maroc a déjà commandé un exemplaire de ce type de frégate dont le prix est estimé à 470 millions d’euros.

Source Le Financier

Le Pèlerin

Partager cet article

Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog