Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 23:00

Algérie - la Brise de mer à Béjaïa

 

 





Béjaïa n’est pas seulement une histoire de mer avec ses plages. Béjaïa c’est aussi des sites historiques et naturels à visiter pour une détente qui n’a d’égal nulle part ailleurs. Il en est ainsi des endroits féeriques, qui accueillent au quotidien des milliers d’estivants à la recherche de détente et de fraîcheur marine.

Sur ce registre figure la Brise de mer. Et ce ne sont pas les milliers de familles, qui s’y rendent chaque jour, qui vont nous contredire. En effet, s’il y a bien une destination nocturne la plus prisée par les estivants et les Béjaouis durant cette saison estivale, c’est bien la Brise de mer.

Ce site nouvellement acquis par l’EPB de Béjaïa, avait longtemps souffert de quelques insuffisances entre autres, la poussière qui se dégage de l’unique route qui le jouxte, marquée également par les interminables encombrements. Les mesures prises par les autorités locales et de wilaya ont donné un plus à cet endroit de détente et de promenade.

D’abord, il y eut le bitumage de l’axe routier mettant ainsi fin à la poussière polluant l’air du coin, puis vint l’arrêté du wali transformant la circulation de double sens à sens unique. Avec la disparition de la poussière et des encombrements, la Brise de mer a retrouvé son statut de lieu calme et frais. La présence, en permanence, de la police sur les lieux rassure, par ailleurs, tout le monde. Les familles se sentent chez elles. Il n’est pas rare d’entendre des éclats de rire qui témoignent de la quiétude et de la sérénité qui anime tout un chacun.

Situé en bord de mer, ce site touristique offre plusieurs avantages à ses visiteurs. Une vue sur la mer, le port pétrolier et la jetée. La nuit tombée, une fraîcheur des plus appréciables vous caresse en cette période de chaleur.
Les équipements mis en place offrent tout ce dont a besoin un estivant. Boisson fraîche, glaces, cafés tout est y. On peut également s’y restaurer dans un cadre agréable avec vue sur la grande bleue. La Brise de mer a été construite sur un espace gagné sur la mer. D’une surface approximative de 4 hectares, le site de la Brise de mer est situé entre le port de pêche et le port pétrolier. Il compte cinq cafétérias, des pizzerias et des restaurants.
Depuis le début de l’été, la Brise de mer supplante toutes les places publiques de la ville de Béjaïa en matière de fréquentations. Aussi, dès le coucher du soleil et parfois même avant, les amoureux d’une virée pédestre et d’une discussion dans un milieu convivial déferlent. Entre amis ou en famille, on y passe souvent d’agréables moments.

Du coup, les terrasses ne désemplissent pas et les promenades tout au long de la rive deviennent difficiles. A la Brise, on peut également pêcher le poisson. Ces pécheurs dont l’activité n’est qu’un loisir sont visibles près de l’eau dans des coins tranquilles. L’ambiance est bon enfant dans ce lieu de détente accessible à tous. En effet, on n’a pas besoin d’être fortunés pour y avoir accès.

La présence, chaque soir, d’un disc-jockey et d’un magicien agrémente a bien des égards les soirées estivales des vacanciers. Si certains considèrent la musique comme un élément dérangeant de par la nature de la musique diffusée, certains estiment qu’il faut respecter les goûts des uns et des autres.

Mais Omar Hachemi, le «magicien» est estimé de tous. Chaque soir et à raison de deux représentations, il enchante, émerveille et fait rire grands et petits qui l’entourent, formant un cercle à l’image de ce qui est décrit dans L’île au trésor, le roman de Robert Louis Stevenson.

Tours de magie, blagues, cet enfant de Tizi Ouzou travaille seul. Il a obtenu une autorisation de la direction du tourisme à titre gracieux. Son unique ressource réside dans la bonté des spectateurs. Il aurait aimé être sponsorisé ou subventionné. Cela lui aurait évité les dépenses de restauration et d’hébergement.

On n’en est pas encore là. En attendant, l’artiste se débrouille comme il peut. Mais il faut croire que sa présence a beaucoup contribué à la réputation du lieu. Sa persévérance ne devrait pas échapper aux responsables et éventuels sponsors.


La Brise de mer ne se vide presque pas en ces nuits d’août. Les gens se laissent aller, s’oublient dans le papotage. On ne s’en lasse pas. Certains y passent la nuit. Un point noir, cependant, toujours le même.
Le civisme n’est pas souvent au rendez-vous. Alors que les poubelles installées de part et d’autre restent bizarrement vides, le sol est jonché de papiers et autres détritus.

Quant aux méfaits que peuvent induire certains individus malintentionnés, la police veille. Le tourisme n’a de valeur que par le comportement des uns et des autres. On ne peut pas éternellement rejeter la balle sur les autorités qui n’ont pas fait ceci ou cela.

Chacun doit apporter sa part pour une réussite exemplaire. La nature nous a dotés de tout, il suffit que nous en prenions conscience.

Source l'Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonjour Grenier,<br /> Dans le dernier commentaire dans lequel il y avait une question similaire, je précisais que <br /> Bejaia est un lieu extraordinaire, l’une des plus belles villes d’Algérie<br /> Parmi es lieux à visiter, citons : <br /> Le Cap Carbon, haut de ses 200 mètres et où se dresse un phare d’anthologie, l’un des plus puissants au monde…..Vous y trouverez des singes en liberté sur le chemin .<br /> Mentionnons son Port, son Centre ville très propre, la mentalité des gens ouverts sur l'extérieur, l’Amour pour la Démocratie et la mer...toujours bleue....<br /> Mais j’oubliais la place Geydon qui garde cette appellation «célèbre» en dépit de sa rebaptisation « Place du 1er-Novembre » c’est incontestablement le meilleur à plus d’un titre. <br /> Il est à la fois un lieu de rendez-vous populaire et un haut lieu de grands négociants. C’est un endroit chic et choc qui symbolise au plus haut point l’authenticité de cette cité millénaire. Tout s’y trouve : restaurants, cafés, banques, poste, musée, cinémas, hôtels… <br /> Citons également la porte sarazine, construite au 12e siècle ainsi qu’à sa gauche, le port pétrolier, le cap bouac ou l’oratoire de Sidi Mlih ainsi que le tunnel de Sidi Abdelkader. <br /> L’autre belle partie de la ville est constituée par la brise de mer, les oliviers et ses hauts quartiers des Cinq fontaines, Bab Louz. On ne peut évoquer ce lieu sans citer le mythique café de Richelieu, sa superbe salle et sa terrasse qui continue à constituer l’endroit le plus convoité par des familles qui viennent siroter cafés ou déguster des glaces. Un café conservé qui garde intact son décor intérieur fait de bois vernis et plafond ou de belles peintures sont encore conservées. <br /> Rien n’y manque, nous dit-on. Ni la grande horloge sur pied, ni le juke-box, ni ces vieux meubles d’un autre âge. Une coqueluche des lieux qui améliore ses services en tentant d’offrir en plus pizzas à sa clientèle. Une placette qui dispose à ses niveaux inférieurs d’un cinéma, d’un ancien musée devenu pour la circonstance le siège de la radio Soummam. Tout ce muséum semble si bien adossé à la grande mosquée rupestre construite en pierre massif baptisée au nom du wali Sidi El-Mouhoub.<br /> Si vous y allez, vous ne le regretterez pas<br /> Bon séjour<br /> Cordialement,<br /> Le Pèlerin
Répondre
G
bonjour a tout je voudrais partir a Bejaia je voudrais savoir si il y a quel que chose de particulier a voir je par la Ba pour rencontre quel qu' un merci Georges
Répondre
L
Bonjour Anonyme,<br /> Bejaia est un lieu extraordinaire<br /> C’est l’une des plus belles villes d’Algérie<br /> Le Cap Carbon<br /> Les Singes....pour la petite histoire<br /> Son paysage côtier<br /> Son Port<br /> Son Centre ville relativement propre<br /> La mentalité des gens ouverts sur l'extérieur<br /> L’Amour pour la Démocratie<br /> Et la mer...toujours bleue....<br /> J'en garderai un souvenir éternel<br /> Je n'oublie pas non plus que mon grand père y a vécu et que mon père a passé ses jeunes années tout près de Bejaïa ...El Kseur plus précisément<br /> J’en garderai un souvenir qui ne s’effacera qu’avec la mort<br /> Cordialement,<br /> Le Pèlerin
Répondre
M
C bon
Répondre
L
Bonjour Boukhiba<br /> J’y reviendrai et prendrai le paysage en photo avec un « Grand angle »<br /> Le spectacle est tellement magnifique<br /> Cordialement,<br /> Le Pèlerin
Répondre
O
salam ou bonjour je veut adheré a ce site si ce site contient ca
Répondre
B
<br /> <br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> Je suis content qu'il y est un site sur la brise de mer, et je te remercie. mais je pense qu'il faudrait mieux elargire, en texte et photo,pour donner envie à nos partenaire de rever, et de se<br /> liberer sur la magnifique balade.  Et je pense que pour sa, ya un travaille à faire, et je pourrai te donner des photo ou travailler plus sur se sujet .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  MERCI ET SAHA FTOREK<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Boukhiba<br /> <br /> <br /> Merci pour ton commentaire...et ta proposition<br /> <br /> <br /> Toutes les propositions d'amélioration, que ce soit du texte ou des photos sont les bienvenues<br /> <br /> <br /> Mon adresse mail carolurs@yahoo.fr<br /> <br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br /> <br />