Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 05:52

Autoroute Est-Ouest : Les restaurants, motels et boutiques de Naftal

 




L'Entreprise nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers et dérivés, Naftal, veut investir dans des activités « non fioul » et mettre une touche esthétique au projet de l'autoroute Est-Ouest. Des services de restauration, motels, boutiques et entretien mécanique rapide des véhicules. C'est dans ce créneau que Naftal compte investir en développant des partenariats avec des sociétés étrangères. Des discussions, dans ce sens, sont en cours actuellement entre les deux parties dans le but d'étudier les propositions en matière de prestation « non fioul ». Le ministre des Travaux publics a insisté, depuis le lancement de ce grand projet, sur le côté esthétique qu'il estime nécessaire dans la conception de ce projet. 25 milliards de mètres carrés d'espaces verts avec plantation d'arbres tels que palmiers, orangers et oliviers, des aires de détente, des hôtels, des restaurants, des boutiques sur les deux rives de l'infrastructure. Voilà le décor qui sera offert aux usagers, une fois ce projet achevé. Ceci en plus des travaux complémentaires d'ordre esthétique et de sécurité tels l'éclairage, les bordures, les fosses d'écoulement d'eau.

Lors de ses visites effectuées sur chantier dans les wilayas concernées par ce projet, le ministre a exhorté tous les responsables locaux à veiller sur le côté esthétique de cette opération, et exigé que le reboisement soit réalisé en parallèle avec l'avancement des travaux. Toutes les réalisations doivent répondre aux normes internationales.

C'est dans ce cadre que Naftal a entamé une opération de rénovation et de modernisation de ses stations notamment la mise à niveau des 673 stations (333 en gestion directe et 340 en gestion libre) et veut aussi se lancer dans des activités « non fioul ». Un projet qui va concerner dans une première phase, selon l'APS, certaines stations de gestion directe qui ont été choisies en raison de leur emplacement sur les grands axes routiers et de leur superficie disponible pour accueillir ces nouvelles activités. L'élargissement de ses prestations de services s'explique surtout par rapport à l'immense projet de l'autoroute Est-Ouest, en cours de réalisation, à proximité duquel l'entreprise ambitionne de développer son réseau de points de vente par la création de nouvelles stations autoroutières.

Pour ce faire, cette filiale de Sonatrach a sollicité l'Agence de gestion des autoroutes (AGA), organisme chargé de la gestion, de l'exploitation et de l'entretien du réseau autoroutier, pour mettre en place quelques stations sur les tronçons déjà achevés de ce projet. Les stations les plus fréquentées vont être réaménagées selon un design conçu par une entreprise turque. Jusqu'à maintenant, 13 stations à Alger et à Oran ont été déjà réceptionnées alors que 36 sont en chantier, selon Naftal. Pour la création de nouvelles stations, Naftal compte soumissionner auprès de l'AGA, une fois ce projet autoroutier achevé, afin d'obtenir des concessions. L'entreprise

 

est en mesure de décrocher plusieurs concessions même en présence de la concurrence, au regard des moyens qu'elle dispose et de l'expérience qu'elle capitalise'', ont déclaré les responsables de cette société à l'APS.

Quant à la forme de ce partenariat, elle n'a pas été encore définie entre l'opérateur historique dans la distribution et la commercialisation des produits pétroliers et les partenaires étrangers avec qui elle est en discussion.

Le développement des activités non fioul
''devrait générer aux stations services de Naftal des rentrées d'argent conséquentes comme c'est le cas en Europe où ces services contribuent à hauteur de 65% du chiffre d'affaires des stations d'essence'', selon les responsables de Naftal.

Source Le Quotidien d’Oran

Le Pèlerin


 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires