Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 05:40

Hautes Pyrénées – Saint Lary Soulan la magifique

Dans la vallée d'Aure, se dressent les maisons de pierre et d'ardoise de Saint-Lary Soulan. Aux portes du Parc National des Pyrénées, ce village s'ouvre sur un large panorama et un vaste domaine skiable.
Le domaine skiable de Saint-Lary Soulan s'échelonne sur trois altitudes différentes : 1 700 m, 1 900 m et 2 400 m. Au plus haut, les pistes culminent à plus de 2 500 m, assurant un enneigement optimum aux skieurs  

 

En été, le massif entourant Saint-Lary Soulan attire de nombreux randonneurs par la beauté de sa nature et de ses lacs.


Le village a su préserver son charme d'antan car le bois, la pierre et l'ardoise forment un ensemble harmonieux avec la nature environnante. Dans les ruelles, les passants se promènent au doux son du clapotis de l'eau des nombreuses fontaines.

Pendant la saison des sports d'hiver, les magnifiques panoramas de la réserve naturelle servent de cadre au ski de randonnée et au hors piste. Sur les bords du lac Oule, situé à 1810 m d'altitude, une auberge permet de se revigorer avant d'entreprendre la descente

Fontaine Saint Lary


 
Entre le barrage du lac d'Aubert (2 148 m) et le lac d'Orédon (1 856 m), une série de petits lacs, appelés laquettes, offre de très beaux points de vue et d'agréables balades

L'hiver, le village croule sous la neige. La station bénéficie en effet d'un enneigement exceptionnel aidé, à la mi-saison, par plus de 180 canons à neige.
La vallée d'Aure regorge de petites églises. A Aragnouet, la chapelle des templiers présente un tympan gravé d'un motif typique de la région appelé "chrisme". Cette gravure (à droite) représente un disque solaire. Ce symbole est constitué des premières lettres du nom du Christ.

La vallée d'Aure se prête aussi aux randonnées à raquettes. A Saint-Lary, la Maison de la Montagne organise des expéditions avec des guides ou des accompagnateurs en montagne.

La station de Saint-Lary Soulan est également appréciée des curistes. Depuis 1988, les thermes proposent un éventail complet de soins de remise en forme allant des bains bouillonnants aux cataplasmes de boue. Plus récemment, un Spa a ouvert ses portes dans le centre, offrant les bienfaits de la balnéothérapie associés à un institut de beauté et à une salle de sport.

Niché à 1 700 m d'altitude, le Pla d'Adet est dédié au ski en famille. Un jardin des neiges, une piste de luge et un espace de ski ludique pour les 6-12 ans ouvrent leurs portes aux amateurs de glisse et ce en toute sécurité.
A l'origine, la vallée d'Aure vivait de l'élevage et de la culture de céréales. Saint-Lary n'était alors fréquenté qu'à la belle saison, lorsque les bergers menaient leurs troupeaux dans les pâturages de haute montagne. Des traces de cette activité subsistent encore dans les environs du village.

le Pla d'Adet
Entre Saint-Lary 2 400, le Pla d'Adet et Estiaube, Saint-Lary Soulan bénéficie d'un domaine skiable de plus de 700 ha. 53 pistes de ski s'étendent sur plus de 100 km, comptant entre autres, 9 pistes noires et 24 pistes bleues.

A la mi-saison, la vallée d'Aure est parcourue par le foehn, un vent sec et chaud. Ces conditions climatiques exceptionnelles promettent des printemps et des automnes très agréables.
A côté de la maison du Parc National des Pyrénées se tient la Maison de l'Ours. A travers des documentaires vidéo et des expositions, les visiteurs y découvrent la vie de cet animal, symbole des Pyrénées. Ils peuvent aussi rencontrer Bingo et Apollon, deux ours qui ont trouvé refuge à Saint-Lary.
Le Massif de la Néouvielle compte en tout une centaine de lacs entourés de sommets granitiques. Le plus haut d'entre eux est le pic Long, qui culmine à 3 192 m d'altitude

De nombreux édifices religieux qui parsèment la vallée d'Aure : la chapelle de Cadeilhan Trachère (à gauche) et l'église de Soulan (détail à droite).

La vallée d'Aure


Au printemps, lorsque les neiges fondent, les reliefs retrouvrent leurs tons chauds.

La tour Hachan est le seul vestige de l’ancien manoir de la noble famille d’Agut. Aujourd'hui, cette tour du XVIe siècle abrite le Musée du Parc National.

 

La Tour hachan
En savoir plus
Aux portes du Parc National des Pyrénées, Saint-Lary Soulan dresse fièrement ses maisons de pierre et d'ardoise. Lieu très apprécié de la glisse en hiver et paradis de la randonnée en été, ce village de caractère réserve à ses hôtes un accueil sportif et chaleureux.

Le cœur d'un village pastoral

Au fin fond de la vallée d'Aure, Saint-Lary Soulan est le dernier gros village avant l'Espagne. A l'origine, cette vallée vivait de l'élevage et de la culture de céréales.
Saint-Lary n'était accessible qu'à la belle saison et les bergers menaient leurs troupeaux dans ses hauts pâturages. De nos jours, on peut toujours apercevoir des greniers céréaliers et des fermettes dans la région. Au siècle dernier, l'exploitation des lacs et la construction d'un barrage hydroélectrique amenèrent également de nombreux ouvriers à Saint-Lary, épargnant au village de subir un exode rural généralisé. Dans les années 1950, Saint-Lary Soulan s'enorgueillit de devenir la première station de ski des Pyrénées. Si depuis, le village attire nombre de vacanciers, il n'en a pas moins préservé ses charmes d'antan.

Une station conviviale des Pyrénées

Le village de Saint-Lary et le hameau de Soulan forment un ensemble harmonieux avec la nature. En effet, leurs maisons à toits pentus sont recouvertes de bois, de pierres taillées et d'ardoises. Dans les ruelles, les passants se promènent au doux son du clapotis de l'eau des nombreuses fontaines. En période d'affluence, une ambiance de fête qui rappelle la proche Espagne envahit les rues. Bars et restaurants perpétuent la chaleur du Sud-Ouest et les plaisirs de la table. On y déguste notamment du jambon de Bigorre, des cèpes, des truites et ldu gâteau bigourdan à la broche en forme de tour crénelée. Mais tous ces mets succulents se méritent en faisant un peu de sport. Les occasions ne manquent pas dans la station

Les Thermes
Saint-Lary Soulan bénéficie d'un domaine skiable de plus de 700 ha, s'échelonnant sur trois paliers entre 1 700 et 2 400 m d'altitude. Plus on monte et plus le niveau de difficulté des pistes de ski augmente. Niché à 1  700 m d'altitude, le Pla d'Adet représente le secteur de Saint-Lary dédié au ski en famille. Un jardin des neiges, une piste de luge et un espace de ski ludique pour les enfants ouvrent en toute sécurité leurs portes aux amateurs de glisse débutants. Sur Saint-Lary 2 400, les stades de bosses et de slalom offrent un maximum de sensations aux accros à l'adrénaline. Entre ces deux extrêmes, la plus longue piste des Pyrénées, la "Mirabelle" serpente sur plus de 700 m de dénivelé. Voilà de quoi contenter les skieurs de tous niveaux mais aussi les amateurs de randonnées en raquettes, de ski de fond et de surf.
La vallée des merveilles

Non loin de la réserve naturelle de Néouvielle, Saint-Lary Soulan est fort apprécié à la belle saison pour ses sentiers de randonnées qui serpentent entre de magnifiques lacs de montagnes et d'impressionnants pics. Entre les rhododendrons et les pins, les marcheurs peuvent admirer marmottes et rapaces. Outre la randonnée, on peut y pratiquer le parapente, l'observation des étoiles, de l'accrobranche mais aussi tous les sports en eaux vives. Et pour les moins sportifs, les occasions de visites sont aussi nombreuses, entre les belles chapelles qui égrènent la vallée, la Maison de l'Ours ou les mines de Vieille Aure.
En hiver ou en été, Saint-Lary Soulan bénéficie d'un cadre et d'un climat particulièrement agréable. Destination appréciée des amoureux de sport, de nature et de détente, cette station n'a pas fini d'étonner.
Source l'internaute
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires