Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 23:00

 Pyrénées - Le Pic du Midi comme si vous y étiez 

1 A 2 877 mètres d'altitude, embarquez pour une mission d'exploration d'envergure à la découverte des mystères de la Galaxie. Au sommet du Pic du Midi de Bigorre apparaît tout de blanc vêtu l'Observatoire du Pic du Midi. Ouvert au public depuis l'an 2000, cette station est un haut lieu d'étude astronomique et climatique. 

2 Le lac d'Oncet au pied du Pic du Midi de Bigorre est situé à 2 872 mètres d'altitude. Sa surface est de 6,7 hectares et sa profondeur de 16 mètres. Vous y trouverez des truites fario, des ombles chevaliers et des vairons.

 3 Situé dans cette zone de l'atmosphère au-delà de laquelle les mouvements de l'air comme la pollution ou les atomes se raréfient ou disparaissent, le vaisseau de la découverte astronomique offre une vue des plus impressionnantes sur la chaine des Pyrénées, les plaines du grand Sud ainsi que les premiers contreforts du Massif Central  

 4 Il est possible d'accéder au Pic à pieds, par des sentiers de randonnée, ou bien en téléphérique, au départ de La Mongie. L'antenne que l'on aperçoit est l'antenne TDF qui alimente un septième du territoire français..  

 5 Comètes, météores, galaxies, voie lactée sont au cœur des activités du site. Les nombreux guetteurs d'étoiles professionnels viennent pour y étudier l'atmosphère, l'évolution de la couche d'ozone, les prévisions météorologiques, l'électricité atmosphérique ou la sismicité des Pyrénées. L'histoire du Pic du Midi est étroitement liée aux innovations que connut l'astronomie.  

6 La spécificité de cet observatoire réside dans cette lumière extrêmement pure qui permet des prises de vue de la lune, du soleil et d'autres planètes. Pendant deux heures, les explorateurs d'un jour embarquent pour une croisière au cœur de la mécanique céleste.  

7 La météorologie puis l'astronomie ont été les principales motivations de la création de cet observatoire. L'astronomie est encore à l'heure actuelle le domaine d'investigations scientifiques le plus important au Pic du Midi.  

8 Depuis plus d'un siècle, les astronomes y étudient le Soleil, les planètes, les étoiles et les galaxies ; les physiciens y analysent l'atmosphère (gaz à effet de serre et ozone), et y font des expériences liées à la médecine de montagne   
9 De multiples photographies du plus profond de l'univers prises par le télescope Bernard Lyot, le plus grand télescope de France, sont également exposés afin d'éclairer les multiples facettes des missions menées au Pic.  

10 Sous la coupole Baillaud, construite en 1908, la magie de l'activité solaire n'a plus aucun mystère. Avec l'installation d'un télescope astronomique, cette coupole est un des hauts lieux d'observation du ciel. 

11 C'est dans cette coupole que se situe la lunette Jean Rösch. Elle contient une lunette de 50 cm de diamètre équipée d'un spectrographe qui permet d'observer la surface du soleil (photosphère et chromosphère).   

12 Généralement le site n'est pas accessible de nuit mais il arrive parfois que des soirées à thèmes soient organisées. Au programme : coucher de soleil sur les Pyrénées, visite du site, découverte de l'astronomie, observation céleste au télescope 200 mm, repas traditionnel... 

Source l'Internaute

Le Pèlerin

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires