Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 23:33
L’UGCAA s’attend à une hausse vertigineuse des prix durant le ramadhan


Les prix des fruits et légumes connaîtront une hausse spectaculaire durant les premiers jours du ramadan, a prévenu hier le président de l’Association des mandataires des fruits et légumes des Eucalyptus, M. Mohamed Madjber.

 

M. Madjber attribue cette hausse à la forte demande sur les légumes qui augmentera de 80 % durant le mois sacré qui coïncide avec la fin de saison où les produits agricoles sont rares. «La production du Centre est pratiquement épuisée et nous consommons les légumes qui nous parviennent des Hauts Plateaux», a-t-il déclaré hier lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA). Il a précisé que la flambée des prix touchera particulièrement la courgette, le poivron, la laitue et les haricots.
«Le marché est déjà sous pression», a-t-il souligné en ajoutant que les clients sur le marché du gros passeront de 1 000 à 2 000 durant le mois de ramadan et pendant les périodes des fêtes.
Tout en insistant sur l’épuisement des produits agricole, M. Madjber a indiqué que les agriculteurs sont actuellement en phase de préparer la récolte de la saison hivernale. Ce même intervenant a noté par ailleurs que la production était abondante et disponible tout au long de cette année mis à part la salade verte qui a été affectée par la température.
Il a parlé d’une surproduction de pomme de terre et d’oignon actuellement stockés dans les chambres froides. «Un stock conséquent qui épargne au pays de recourir à l’importation», a-t-il dit. Tout en évoquant l’anarchie qui prévaut sur le marché de gros dont «la régulation incombe à l’Etat», M. Madjber s’est interrogé sur le devenir du projet du gouvernement qui consiste en la création de 50 marchés de gros et de 500 marchés couverts. «L’absence de telles structures accroît le nombre des intervenants sur le marché et pénalise le consommateur final», a-t-il dit. Interrogé sur la marge bénéficiaire des grossistes, il a affirmé qu’elle est de 25 % pour les légumes et de 35 % pour les fruits.
Pour alléger, un tant soit peu, la charge des familles nécessiteuses, l’Association des mandataires des fruits et légumes des Eucalyptus compte livrer des quotas de fruits et légumes à 12 associations de bienfaisance.
En marge de la conférence de presse, le chargé de la communication de l’UGCAA, M. Hadj Boulanouar, a annoncé la tenue du congrès de cette organisation du 26 au 28 janvier 2009 au cours duquel l’UGCAA élira son nouveau secrétaire général.
S’agissant du thème de la rencontre, il a précisé qu’il portera notamment sur l’organisation du marché algérien.
Les congressistes profiteront également de cette rencontre pour revendiquer la suppression de certains impôts et la baisse de certains autres.
M. Boulanouar a affirmé par ailleurs que son organisation a initié la création du syndicat de l’Union arabes des commerçants.
Une proposition qui a eu un écho favorable auprès des commerçants de certains pays arabes tels la Tunisie, l’Egypte, le Yémen et le Liban.

Source Le Jeune Indépendant

 

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires