Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 12:08

Transports : les nouveautés de la rentrée à Toulouse

 

Déplacements. L'agglomération doit rattraper son retard en matière de transports collectifs urbains. Tisséo propose ses premières innovations.
Le monde des transports semble en perpétuelle ébullition depuis le passage à gauche de Toulouse, en mars dernier. Dans la foulée, le Vert Stéphane Coppey a pris le volant de Tisséo, la volumineuse machine des transportsurbains de l'agglo. Ce spécialiste des transports collectifs, issu de la SNCF et promoteur du transport à la demande dans l'Est toulousain, ne ménage pas sa peine en faveur de toute alternative à l'utilisation de la voiture dans l'agglomération. Il se donne pour objectif à six ans de faire progresser la fréquentation des transports collectifs de 50%.
Pierre Cohen s'est fait élire à Toulouse (et comme président du Grand Toulouse) notamment sur l'amélioration de l'offre des transports. Avec des promesses de campagne (densification du réseau bus, lignes de tramway, gratuité pour les moins de 26 ans) qui se heurtent aujourd'hui aux dures réalités financières (lire ci-contre). Les Assises de la Mobilité ont permis avant l'été de faire émerger les demandes de la population (très fortes) en la matière. À défaut de définir des priorités.

Mais déjà, en cette rentrée, des choses vont changer : nouveaux tarifs jeunes et famille, nouveaux horaires (hausse des fréquences le week-end et le soir pour le métro, régularité des fréquences bus pour les lignes Tempo), nouvelles lignes de bus et nouveaux parcs-vélos. En attendant les grands projets. Qui devraient être connus d'ici la fin de l'année, après arbitrage financier et choix politique. Mais là c'est une autre histoire.

1. Le bus

Nouvelles lignes :

La 88 relie Université Paul-Sabatier (ligne B métro) à CHR Rangueil, 7 jours sur 7 de 5h30 à 22heures, toutes les 10 minutes dans chaque sens.

La 25 relie zone aéroportuaire sud et centre de Blagnac.

Transport à la demande:

Création des lignes 114 (de Borderouge (ligne B) à Paléficat), 115 (de Pech David au métro (ligne B) et 118 (Aussonne, Mondoville et Cornebarrieu au départ de la gare de Colomiers, sur réservation).

Les lignes «Tempo»

Tisséo s'engage sur la régularité et la fréquence: ces lignes circuleront toutes les 15 minutes, tout le temps, hiver comme été, sauf 10 mn en heure de pointe, et 30 mn dimanche et après 20h30.
La 27 (du lycée Toulouse Lautrec à Rangueil) vient d'être lancée et les lignes 8 et 36 seront adaptées dès janvier 2009. Elles bénéficieront, à terme, de l'affichage des horaires de passage aux arrêts et de priorité aux feux.

Derniers bus de soirée à 1 heure:

les vendredis et samedis soirs (à minuit les autres soirs de la semaine).
Ligne Hop du conseil général: Villemur-Fronton-Eurocentre-Toulouse (Borderouge ligne B).

2. La voiture

La journée sans voiture un lundi: pour la première fois, la journée sans voiture aura lieu en semaine, lundi 22 septembre.
Nouveaux couloirs de bus: ils vont restreindre la circulation auto, à terme, Faubourg Bonnefoy, route de Saint-Simon, route de Seysses, allées Charles -de-Fitte, avenue de Muret, route d'Espagne, etc.
Circulation auto et bus restreinte à une file, rue de la République en raison de la création d'une piste cyclable à contresens.
Circulation rétablie dans le sens Blagnac-Toulouse sur le pont de Blagnac, et dans l'autre sens fin octobre.
Rétablissement circulation auto sur le Pont-Neuf.

3. Le vélo

Parcs vélo gratuits: dans le cadre du développement de la multimodalité, Tisséo a souhaité proposer un service de parcs vélos sécurisés.
L'ouverture des premiers Parcs Vélos, situés aux abords des stations de métro Balma-Gramont et Argoulets (ligne A), est prévue à l'automne 2008. Le développement de ces services sera examiné dans le cadre de la vision plus globale des agences de mobilité. D'autres stations devraient très prochainement être dotées du même équipement.
Piste cyclable à contresens rue de la République. Deux pistes cyclables dans les deux sens viennent d'être mises en place.

Les bus cyclistes.

Il existe 34 itinéraires de bus cyclistes sur Toulouse et son agglomération, le nombre le plus élevé de toutes les villes de France.Demain, plusieurs bus d'initiation partiront dans l'agglomération: à 7h40, place des Marots à Colomiers , à 7h50 au parking St Nicolas à Plaisance-du-Touch (ligne 26 bis), à 8 heures au métro Palais de Justice à Toulouse (ligne 30) et à 8 heures à la mairie de Tournefeuille (ligne 16). Direction, les entreprises de l'agglo.

Pour les informations détaillées sur les lignes: www.buscyclistes.org

Les agences de mobilité

15 agences devraient être implantées dans l'agglo pour informer sur l'alternative à la voiture en solo et offrir divers services.

4. Les tarifs

Abonnement Jeunes

Désormais les enfants âgés de 4 à 15 ans bénéficient de l'abonnement Jeunes jusque-là réservé aux 16-25 ans. Ils peuvent donc voyager au tarif mensuel de 22 € par mois (contre 37 € au tarif normal).

Le ticket Tribu

L'objectif de ce nouveau tarif est de concurrencer l'usage de la voiture particulière en proposant un titre qui revienne moins cher à une famille ou à un petit groupe que le stationnement payant en centre-ville. Ce ticket est vendu 4,20 €. Il s'adressera aux petits groupes ou familles (2 à 6 personnes) et permettra d'effectuer 12 déplacements sur la journée (un aller-retour pour 6 personnes ou 4 déplacements pour 3 personnes…). Durant la Semaine européenne de la Mobilité, Tisséo proposera les 20, 21 et 22 septembre d'essayer ce nouveau ticket au prix promotionnel de 1 €.

Qui paiera?

«Nous n'avons pas encore commencé de rembourser la ligne B du métro (1 millard d'€)» résume Stéphane Coppey. Pour le président de Tisséo, en matière de transport aussi, l'argent est le nerf de la guerre.
Adossé à 1,4 milliard d'€ d'encours de dette, Tisséo ne peut compter, pour améliorer son offre, que sur ses 340 millions d'€ de recettes annuelles: la moitié provient du versement transport des entreprises (170 millions).
Les recettes voyageurs fournissent 70 millions d'€ et les collectivités locales, 45 (Grand Toulouse à 95%, le reste par Sicoval et SITPRT). Plus une subvention d'équipement de 30 millionsdu département. Toulouse a promis 15 millions (une première).
Selon l'ambition des investissements :achèvement de la ligne A à 52 m et prolongement ligne B vers Labège (600 millions), 35 km de tramway (700 millions), navettes express bus empruntant la rocade (Blagnac-Balma-Labège), gratuité des moins de 26 ans (20 millions), l'effort demandé aux collectivités locales, donc au contribuable, pourrait aller jusqu'à quadrupler.
Le Grand Toulouse a tenu à rappeler, hier, que c'était à lui de «définir les priorités de Tisséo».Et le département aura aussi son mot à dire.

Le week-end, le métro circulera plus tard

Le dernier métro à 1 heure de matin. Le soir, afin d'harmoniser les horaires de bus et de métro les vendredis et samedis soirs, le dernier départ des terminus des deux lignes de métro est fixé à 1 heure du matin. Ce nouvel horaire sera prochainement appliqué à tous les soirs de la semaine.
Davantage de rames de métro le soir en week-end. La fréquence des rames de métro augmente, les vendredis, samedis et dimanches soirs. Depuis le 1er septembre, leurs fréquences sont passées de 7 à 4 minutes les vendredis et samedis de 20 heures à 1 heure du matin et le dimanche soir de 20heures à minuit.
Des rames en plus le dimanche pour désengorger la gare Matabiau et la station de métro Marengo.Les trains en arrivée à la gare Matabiau le dimanche soir sont à l'origine d'un flux important de passagers en correspondance à la station Marengo. Depuis le 1er septembre, Tisséo a augmenté la fréquence de ses rames sur la ligne A le dimanche entre 18h45 et 20h45 pour arriver à un passage toutes les deux minutes 30 secondes.
Un ticket unique au printemps 2009.Région et Tisséo annoncent la mise en place du ticket de transport unique début 2009 (carte Pastel).

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires