Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 23:28

Maïlis et la Natation synchronisée


Ma petite fille Maïlis – 9 ans- a décidé de se lancer dans la Natation Synchronisée.
Elle a fait l’objet d’une sélection et elle a été retenue dans le club de Colomiers.
Depuis le temps que j’attendais que l’un de mes descendants s’intéresse aux sports d’eau…Vous m’en voyez ravi.
Pour plus d’information, je me suis renseigné sur ce sport…Ah la richesse des informations de Wikipedia…
La natation synchronisée est un sport nautique, mélange de danse et de natation.
Discipline très exigeante, elle demande une très grande force cardio-respiratoire ainsi qu'une grande énergie musculaire. Les athlètes doivent être souples, puissants, créatifs et endurants. Cette discipline demande de la concentration pour suivre le rythme musical, se déplacer et se repérer en trois dimensions dans l'eau. Proche de la danse, la nage synchronisée doit faire preuve de grâce, d'élégance et de beauté.
Ce sport tend à devenir mixte, surtout aux États-Unis, au Canada, et de façon moindre, en France. La FINA (Fédération internationale de natation) a admis les hommes dans ce sport en 2000.
La natation synchronisée était pratiquée à l'Antiquité par les grecs pendant les jeux, comme divertissement. Mais c'est seulement vers 1912 que la nage synchronisée actuelle est apparue en Australie, notamment avec Annette Kellerman. Sa popularité s'étendit jusqu'aux États-Unis, puis au Canada, pays qui présenta la première compétition de toute l'histoire en 1924. Les ballets aquatiques ont popularisé ce sport dans les années 1930, ainsi que les films hollywoodiens, particulièrement le Le Bal des sirènes de George Sidney tourné en 1944 avec Esther Williams.

En natation synchronisée les points récompensent la technique et le sens artistique
.

Il existe des compétitions solo, duo et en équipes de huit nageuses maximum. Les ballets durent entre 2 et 5 minutes, selon la catégorie d'âge et de l'épreuve. Une marge de 15 secondes est autorisée avant. Les duos ont droit à une remplaçante, une équipe peut en avoir deux.
Les nageuses ont le droit de présenter une danse sur la plage, mais elle ne doit pas excéder dix secondes.
Les nageuses n'ont en aucun cas le droit de toucher le fond de la piscine, même lorsqu'elles effectuent des portés (pyramides).
Une compétition de championnat se déroule en deux parties :

Les figures imposées :

Pour les benjamines, les minimes, et les juniors : Elles comportent quatre figures imposées (deux obligatoires et deux tirées au sort), réalisées de manière statique et sans musique devant un jury.
Pour les seniors : Les nageuses exécutent des éléments imposés, dans un ordre donné et harmonisés sur une musique.
Le programme libre : Les nageuses créent leur propre programme (ballet), sur une durée imposée.
Pendant l'exécution des programmes, il est interdit de toucher le fond de la piscine ou le bord du bassin. Les mouvements peuvent être effectués avec les jambes ou les bras, sous l'eau ou hors de l'eau. Il est possible de faire des « portés ». Toutes les nageuses doivent évoluer de façon synchronisée entre elles et avec la musique.
Les juges doivent noter le travail technique pour les figures et les aspects techniques et artistiques pour les programmes. Les notes techniques sont données pour la synchronisation, l'exécution et la difficulté des mouvements. Les notes artistiques sont données pour la chorégraphie, l'interprétation musicale et le style de présentation.

La tenue autorisée se compose de :

D'un pince-nez ; qui empêche l'eau de rentrer dans le nez lors des longues séries de figures en apnées. Les pince-nez sont autorisés en toutes circonstances.
De lunettes de natation ; les lunettes ne sont autorisées que pour les séances d'entraînement et les figures imposées. Elles ne sont pas permises lors des ballets.
D'un bonnet ; autorisé pour les séances d'entraînement et les figures imposées (uniquement blanc). Les figures imposées s'exécutent en maillot de bain noir et en bonnet blanc, afin que les nageuses ne soient pas reconnaissables.
D'un maillot de bain, aux couleurs du club pour les séances d'entraînement, noir pour les figures imposées et en accord avec le thème musical pour les programmes. Les maillots de bain doivent être d'une pièce, sans trop d'échancrure ni de décolleté.
Les coiffes, uniquement pour les programmes, en harmonie avec les maillots, sont tenues par des pinces, autour d'un chignon, sur des cheveux gélatinés (avec de la gélatine alimentaire) pour une bonne tenue dans l'eau.
Le maquillage, en harmonie avec les couleurs du maillot. Vernis à ongles non autorisé.
Le port de bijoux est interdit.
L'autorisation des nageuses à la participation aux compétitions officielles est conditionnée par l'âge et en France au niveau des marsouins.
Les principales compétitions nationales françaises :
Poussines : - de 9 ans
Benjamines : de 10 à 12 ans
Minimes : de 12 à 15 ans
Juniors : de 15 à 18 ans
Seniors : + de 18 ans

Les Marsouins :

Les marsouins sont des grades que toute nageuse doit passer pour accéder aux compétitions. Il en existe sept du pré-marsouin au 6e marsouin, le 6e marsouin étant le niveau le plus élevé. Cette épreuve est composée d'une épreuve de natation sportive, une épreuve de gymnastique, de figures imposées et d'un parcours aquatique.


Catégorie âge marsouin :

Poussine 8 ans et pré- Benjamine 9 à 12 ans, 1er et 2e
Minimes 13 à 15 ans (11 et 12 ans surclassé), 3e et 4e
Juniors 15 à 18 ans (13 et 14 ans surclassé),
5e
Seniors 19 ans et plus (15 à 18 ans surclassé)
6e
La Coupe Promotion : C'est le premier niveau de compétition régional et inter-régional. Cette compétition se compose de ballets d'équipe où certains éléments sont imposés et exécutés dans un ordre défini (certaines régions proposent également des solos et des duos). Cette compétition regroupe les catégories benjamines, minimes, juniors et seniors. Le niveau des marsouins requis y est moins élevé que pour les compétitions dites de championnats.
Les Championnats : Niveau de compétition proposé aux nageuses poussines (6-8 ans) benjamines (9-12 ans), minimes (13-15 ans), juniors (15-17 ans), seniors (plus de 18 ans). Ces compétitions permettent d'accéder au niveau national N3 (inter régionaux), N2 et N1 (sauf les compétitions benjamines qui s'arrêtent aux N3).
Catégorie Poussines : il faut obtenir les pré-marsouins pour pouvoir y participer. Leurs épreuves se constituent d'un parcours de danse au sol, de figures imposées, d'une épreuve d'improvisation sur un thème musical tiré au sort et d'un ballet d'équipe.
Catégorie Benjamines, minimes, juniors : les nageuses doivent obtenir respectivement les 2 e, 4 e et 5 e marsouins pour pouvoir participer à ces compétitions, composées de figures imposées tirées au sort 72 heures avant le début de la compétition parmi trois groupes de figures et de ballets libres (solos, duos ou équipes. La catégorie Benjamines existe uniquement au niveau régional et interrégional (N3).
Catégorie Seniors : doivent posséder les 6 e marsouins. Il faut présenter un ballet technique qui remplace les figures imposées et un ballet libre.

Évaluation des jeunes

Dans le programme sportif, défini par la Fédération française de natation, il y a une partie « programme de formation » qui a pour objectif de proposer aux nageuses et entraîneurs des outils de préparation physique, technique et artistique, pouvant guider la formation des jeunes nageuses, tout au long de la saison sportive.

Ce programme se décompose en trois étapes :

La journée de référence, clôture la préparation physique du premier trimestre. elle est conseillée à toutes les nageuses ; elle est obligatoire pour les nageuses benjamines et minimes qui désirent suivre la filière de l’évaluation des jeunes (avec pour objectif final les stages d’été) et la préparation aux sélections en équipe de France minimes. Un bonus sera attribué au classement des clubs par nageuse y participant, en plus des points obtenus en valeur individuelle ;
La deuxième étape est organisée au niveau interrégional et après sélection dans les régions des meilleures nageuses de la première étape, selon directives de la Direction Technique Nationale ;
La troisième étape est organisée au niveau national et concerne les meilleures nageuses minimes première année, classées à la suite de la deuxième étape (nombre à déterminer par la DTN).
Les meilleures nageuses de chaque catégorie d’âge participeront à un stage de regroupement National. Le nombre de nageuses par catégorie, ainsi que les conditions de participation à ces stages seront précisés par la DTN dans la circulaire d’évaluation des jeunes.

Source Wikipedia

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires