Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 23:00

Algérie : Lutter contre la médiocrité et la fatalité par la volonté


Quand on évoque les innombrables anomalies qui touchent le fonctionnement de l’état Algérien, le simple citoyen Algérien se voit de suite comme une souris au pied d’une Montagne . Que faire pour que les choses aillent mieux ? pour le militant, et celui qui suit la gestion désastreuse des affaires Algériennes, la réponse est simple, il faut changer le système, sauf que les corrompus et médiocres dirigeants Algériens semblent avoir la ferme intention de rester au sommet de l’état bon grès ou malgré la volonté du peuple .
Pour le militant donc, la révolte est inévitable, sauf que personne n’a oublié que les Algériens ont suffisamment consentis de sacrifices ces dernières années . Des sacrifices qui, malheureusement n’ont pas donnés les résultats escomptés, c’est à dire un avenir meilleur .Les nombreuses réactions recueillies dans le blog hoggar-infos ont montré surtout que les Algériens sont fatigués, et voire déprimés de cette situation qui en fait d’eux un peuple sans guide et sans avenir claire . Je comprends ces sentiments, et je suis plutôt de ceux qui disent assez de sang coulé en Algérie .
Je pense que les Algériens doivent se lancer seuls, comme des gens responsables et conscients que l’immobilisme actuel est mortel, dans un grand chantier culturel et civique, et qui consiste pour le citoyen à bannir de son quotidien toutes les tentations et les appels à la décadence de la société Algérienne . la décadence de la société Algérienne se trouve d’abord dans cette corruption généralisée, qui semble volontaire, et pourrait réconforter la conscience des dirigeants corrompus afin qu’ils ne se sentent pas seuls dans la destruction du pays .
L’état Algérien a montré clairement qu’il ne souhaite pas lutter contre la corruption, même pas de façon hypocrite comme l’a fait M6 lors d’un discours à l’occasion de son anniversaire. L’état Algérien fait encore mieux, il se tait et laisse faire, levant ainsi toute ambiguïté quant à cette volonté de non lutte contre la corruption .
Mais n’oublions pas chers amis que la corruption est d’abord et toujours destinée aux populations qui sont consommateurs de relations, de passe droit, de détournements des règles et lois, jusqu’à un point que ces derniers fassent de ces ignobles actes une montagne de fierté d’avoir réussis à obtenir des faveurs ou des privilèges .
J’étais effrayé d’entendre, presque 100% des gens que j’ai rencontré en Algérie et à qui j’avais exposé mon projet de création d’une succursale en Algérie, me vanter leurs relations pour écourter les procédures d’installation . J’avais le sentiment que chaque Algérien avait un cousin colonel, un beau père wali, une sœur directrice dans un Ministère, un cousin associé d’un général, un voisin qui travaille à la présidence…etc…etc bref tout le monde est lié et inter lié dans le grand bain de la corruption .
Donc si on veut lutter contre cette consommation de la corruption, il me paraît nécessaire que le citoyen se ressaisisse et pourquoi pas, faire son mea culpa à l’occasion de ce mois sacré de Ramadan .
Ne comptons surtout pas sur les étrangers pour dénoncer quoi que ce soit en Algérie, parce qu’ils sont les premiers à entretenir le système, et je sais de quoi je parle à travers les nombreux cas de passes droit dont j’avais pris connaissance .
Le citoyen Algérien doit donc revoir sa culture qui est devenue son premier ennemi . Le citoyen Algérien doit apprendre à mesurer ses actes et bien distinguer le mal du bien, pas seulement pour lui, mais pour la société entière .
Le citoyen Algérien devrait-il choisir entre sa survie et la survie de son pays, entre son enrichissement ou l’enrichissement de son pays ???
Son sort et ses actes dessineront inéluctablement le destin de son pays, mais est t-il réellement conscient ??
Le citoyen Algérien doit apprendre à dénoncer les petits actes de corruptions qui commencent souvent au niveau des petites administrations, comme l’état civil ou les daïras .
Le citoyen Algérien doit surtout comprendre, qu’en dénonçant tous les actes de corruptions, il permet indirectement à lui même et à ses proches une certaine égalité des chances au sein de la société.
El Watan a révélé à travers un sondage que, 40% des recrutements en Algérie se font par relation, ou par ce qu’on appelle vulgairement en Algérie, le piston . Je pense que c’est plutôt les ¾ des recrutements qui se font de cette façon honteuses et permet donc à des citoyens de rejoindre un système qui leur fait tant défaut .
En plus de la corruption, et du favoritisme, la médiocrité est alarmante et s’illustre dans le travail mal fait, le manque d’entretien dans toutes les installations, et le laisser-aller . Plus personne ne semble être choqué devant les absurdités décisionnelles de l’état . le Citoyen semble se résigner à accepter la médiocrité, il en a été tellement habitué.
Sur 300 Stations d’épuration , seulement 36 sont opérationnelles, et l’état dans sa logique rentière et corrompue ( achat est devenu synonyme de commissions occultes ), préfère commander de nouvelles stations en sacrifiant celles qui, doucement mais sûrement, rejoignent le cimetière des installation économiques pour gonfler encore et encore la très longue liste des gâchis économiques.
L’écrivain Romain Rolland a eu raison d’affirmer que « la fatalité est l’excuse des âmes sans volonté . »
J’espère que le citoyen Algérien puisse méditer surtout à cette citation de William Shakespeare : « Le pouvoir de tout modifier souverainement est dans notre volonté »
Assez de ces médiocrités et de ces fatalités , ayons la volonté de changer souverainement !!!
Citoyen Algérien, oui vous êtes hélas le premier Responsable !!! le saviez vous ???


Source Hoggar infos

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
cet article est trés bien fait, de plus, en ce moment, j'y pense  beaucoup,c'est un peu ironique, mais c'est vrai, pour une place à l'hopital, il faut connaitre quelqu'un ou soudoyer quelqu'un, ne serait ce qu'une femme de ménage à l'hopital, un motard enléve le permis à quelqu'un "de haut placé ou en relation avec quelqu'un de haut placé" parce qu'il a grillé un feu rouge ou autre, cette personne le récupére le jour meme, et repasse devant ce meme agent de sécurité pour le narguer, tout le monde en parle, mais tout le monde fait partie de ce cercle vicieu,c'est vrai que cela a assez duré, mais pour changer ce systéme corruptif il faut que les algériens eux meme arretent de s'y plier, et arrete de chercher la facilité,ce qui me tue aussi dans le domaine vaste de la corruption en algérie, c'est bizarement le goudronnage, en Algérie, je suppose que c'est l'un des seuls pays à regoudronner les routes neuves pour débloquer un budget, et prendre la "tchippa" la part de chacun, et le maire et les agents ...etc, en laissant les routes troués, et bousillés dans leurs état normal, parce que ce n'est pas urgent les infrastrucutures d'une capitale, dans un pays, ce n'est pas urgent le bien etre des citoyens, ce qui est urgent, c'est de s'enrichir, au plus vite...
Répondre
L
<br /> Bonjour Nina<br /> <br /> Et oui, il en est ainsi en Algérie....Le pouvoir semble faire beaucoup pour que cela change......sur les petits délits....Pour un oui pour un non un fonctionnaire corrompu peut aller en<br /> prison....Mais il y a encore trop de choses qui se passent comme cécrit dans ce blog et reaffirmés par votre commentaire....C'est comme le reste il faut donner du temps au temps et<br /> patienter ....à moins que la colère ne gronde un jour....Je pense qu'un jour les jeunes en ont auront assez.....Enfin Inch Allah<br /> Je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mes blogs<br /> Cordialement<br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br />