Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 00:00

 Essai d'évacuation en urgence - l'Ambiance et les Toboggans

Airbus A 380 - 26 mars 2006 - Essai d'évacuation en urgence réussi.. !!  

Ajout de deux photos

 

J'apprends par Antenne 2 ce jour, la réussite de l'évacuation en urgence de l'A380.   

Je vous avais parlé lors d'un précédent article de tous les essais auxquels doit satisfaire un avion avant d'être déclaré bon de vol et transporter des passagers. Je vous avais promis une synthèse sur le sujet. ..Ceci reste toujours à faire.   

Aujourd'hui je vais vous parler d'un des aspects les plus spectaculaires qui nécessite des études approfondies et une préparation minutieuse.   

Il faut démontrer que l'on peut évacuer le nombre maximum de passagers et ce en moins de 90 secondes en cas d'évacuation  en urgence.   

Les passagers, généralement des volontaires, doivent être représentatifs de la population, c'est à dire que l'on doit trouver toutes les tranches d'âge. (ainsi un tiers des passagers doivent être âgés de plus de 50 ans).   

Les personnes ont donc embarqué sur l'avion et l'avion est censé avoir eu un crash ou un incendie... et, il faut évacuer tous ces gens là en moins de 90 secondes.. Pour corser le tout, seul, un coté des portes sera ouvert en urgence, les autres resteront closes...

Quel coté?.. les gens ne le savent pas. l'avion est dûment aménagé dans une configuration approuvée. Au coup de sifflet donc toutes les portes de l'un des deux cotés de l'avion s'ouvrent; les toboggans gonflables logés dans les portes se déploient  et tout le monde doit se trouver en bas, de préférence sain et sauf. Naturellement, Il conviendra au personnel de bord de guider les passagers car l'on a tendance à fuir par là où l'on est entré généralement. Ainsi il peut y avoir afflux de passagers sur une porte alors que d'autres ne voient que très peu de personnes y sortir.

Tout ceci est effectué en présence des autorités de certification (30 experts et 40 caméras infrarouge) qui assistent au travers d'écrans à la manoeuvre..   

La difficulté pour l'A380 c'est sa taille, ses deux ponts, un premier pont à 5 mètres au dessus du sol, un second à huit mètres; imaginez l'engin un immeuble de quatre étages et je ne parle pas de la dérive..   

Cet essai s'est effectué aujourd'hui 26 mars 2006 à Hambourg avec succés.   

Bien qu'au nominal, l'avion est construit pour transporter 550 passagers, l'on sait qu'en version  'haute densité' l'avion peut loger plus de 800 passagers. Aujourd'hui 873 personnes (853  passagers et 20 membres d'équipage) personnes avaient pris place dans l'avion. Ces 873 personnes ont  réussi à s'extraire de l'avion en 80 secondes, soit 10 secondes de moins qu'exigé. Une fracture de la jambe est à déplorer pour l'un des participants. Une trentaine de personnes souffrent par ailleurs de légères écorchures ou contusions.  

C'est un record;c'est la première fois qu'un essai est effectué à une telle échelle. 

L'examen des enregistrements doit servir aux services de certification européens et américains ( la FAA ), pour délivrer l'autorisation de vol de l'A380.  

Airbus doit livrer à la fin de l'année à Singapore Airlines , les deux premiers A380 destinés à l'exploitation commerciale. Mais les tests se poursuivent...  

 

Le Pèlerin  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires