Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 06:43

Algérie - Bientôt Alger-Oran en 3 heures par train


 

Un vaste programme visant le développement et la modernisation du secteur du transport ferroviaire en Algérie a été tracé ces dernières années par la SNTF (Société nationale du transport ferroviaire). Programme touchant l’ensemble des aspects liés au rail, s’étendant aux horizons 2025. C’est ce qu’a expliqué le directeur du département infrastructure de la SNTF, Abdelouaheb Aktouche, lors de son passage hier au forum hebdomadaire de la radio El Bahdja. Extension du réseau ferré, acquisition du matériel, formation de cadres, entretien et maintenance de l’équipement sont, entre autres, les volets inclus dans le programme envisagé par l’Entreprise. Le réseau actuel des chemins de fer s’étend, fera savoir d’emblée le Directeur Aktouche, sur 4 300 km dont 3200 en voie normale et 1028 en voie étroite. Sans pour autant préciser la distance du nouveau réseau prévu à moyen terme (2010-2015), l’orateur indique qu’un plan d’action ayant pour objectif l’extension du réseau actuel est, d’ores et déjà, inscrit dans le vade-mecum de la société. «Une enveloppe de 221 milliards de dinars sera consacrée à l’extension du réseau ferré national à l’année 2015», note-t-il citant au passage que l’ensemble du plan - à long terme - de développement du rail sera de l’ordre de 1600 milliards de dinars, soit 16 milliards de dollars d’ici 2025. Dans le futur proche, la SNTF compte acquérir 17 nouvelles automotrices en 2010, d’un montant de 102 millions d’euros, fera savoir encore le directeur. L’acquisition des autorails se fera par des spécialistes en la matière en vue de répondre aux attentes des passagers : «Ces nouveaux autorails seront d’une vitesse de 160 km/h. Ceux qui sont actuellement opérationnels ne dépassent pas les 140 km/h. Je vous cite par exemple que la ligne rapide Alger-Oran se fera en trois heures au lieu de quatre aujourd’hui. Notre objectif est d’assurer un confort et être à la hauteur des attentes de la clientèle». Mieux, l’invité de la radio El Bahdja soutient que les locomotives «diesels» ne seront destinées qu’au transport des marchandises. La SNTF semble également prendre au sérieux le phénomène de vol des câbles au niveau des stations. En ce sens, M. Aktouche qui cite la directive de la chefferie de gouvernement datant du mois de novembre 2007, relative à la protection du patrimoine des chemins de fer, note que les actes de sabotage en la matière sont en constante régression. «Il y a des efforts qui se consentent pour la sauvegarde des installations et les cas de vols de câbles ont diminué ces derniers mois», souligne le représentant de la SNTF.

 

Source radio El Bahdja

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires