Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 23:18

 

Tiaret - La Protection civile et les risques sismiques


 Zonage sismique

Le tremblement de terre, qui demeure instantané, est l'une des catastrophes naturelles parmi les plus redoutables; la protection civile organise des journées de sensibilisation à travers les quatre coins de la wilaya de Tiaret, selon le colonel Mahmoudi.
On peut, à défaut de prédire ce phénomène, limiter les dégâts humains et matériels. D’où l'importance d'agir, d'une part, sur le choix de l'implantation et la solidité des fondations, avec des normes para-sismiques et, d'autre part, en sensibilisant les populations habitant les régions à risques sur les aléas sismiques. Le coup d’envoi de la caravane  a été lancé par les frontières de Chlef,  précisément à Oued Lili, pour sensibiliser les habitants de cette région sur les risques sismiques qui est composé de conséquents moyens  humains et logistiques, devant couvrir les 42 communes que compte la wilaya. Par ailleurs, pour répondre à cette préoccupation, la caravane de la Protection civile de Tiaret, composée de comédiens locaux et de sapeurs-pompiers, va donner à l'intention de la population des spectacles sous forme théâtrale. Plusieurs collectivités et autres établissements scolaires seront touchés par cette opération de grande envergure . Le premier spectacle s’est tenu sur le nord de la région de Tiaret, connue par ses reliefs accidentés. Selon le directeur  de la protection civile de Tiaret, M. Mahmoudi, l'objectif de cette campagne de sensibilisation, qui s'étalera sur plusieurs semaines, est d'apprendre aux populations les conduites à tenir lors d'un tremblement de terre.
A ce sujet, le conférencier  précisera que «la panique parmi les locataires d'un immeuble, à elle seule, peut faire des victimes, sachant que le réflexe de chaque individu, devant une telle situation, est de sortir rapidement de sa maison». Cependant, poursuit  le directeur de la protection civile, la durée d'un séïsme étant trop courte, quelques secondes à peine, elle ne permet pas aux habitants d'évacuer leurs habitations. La région du Sersou, située au niveau zéro de la sismicité, aura connu entre 2007–2008 une dizaine de secousses mineures de 2,2 à 4,3 degrés sur l’échelle de Richter. Par ailleurs, au menu de cette campagne de sensibilisation et de vulgarisation,  des pièces théâtrales seront données  à travers l'ensemble des régions de la wilaya, des milliers de prospectus seront distribués, particulièrement en milieu scolaire, et la caravane ciblera les différents établissements scolaires, avec une émission spéciale de sensibilisation, annoncera l’officier Boukhari  chargé de la communication,  sur les ondes de la radio locale  ,mettant en exergue les conduites à tenir lors d'un tremblement de terre.

Source La Nouvelle République

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires