Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 23:14

 Une loi pour légaliser la corruption et le pillage du pays


Lorsque Bouteflika fait appel à Chekib Khellil pour diriger l’Energie, il fait appel à un cadre de la Banque Mondiale qui malgré 25 ans de service au sein de cette institution ne fait même pas partie du top management. Et pour cause, c’est un simple directeur de projet comme elle en possède des centaines. On ne lui connaît ni ouvrage reflétant son expérience de 25 ans sur la stratégie de développement des pays émergents, ni articles de référence dans les prestigieux journaux américains par exemple (puisque le siège de la Banque Mondiale est situé à Washington DC), ni même une reconnaissance académique qui lui vaille des invitations – à l’instar de tous les grands directeurs de la BM - dans les prestigieux forums ou universités, de par le monde, qui s’intéressent aux problématiques de développement.
Il n’apportera donc stricto-senso aucune valeur ajoutée à l’Algérie.
Mais si Bouteflika fait appel à lui et le maintient 10ans durant au même poste, ce n’est sûrement pas pour ses compétences. Ce critère n`est pas – loin s`en faut – sa préoccupation, comme le montrent les CV de sa `dream team`: Khellil, Temmar, Benachenhou, Medelci, Terbeche, Djoudi, etc`. Le Ministère de l’Energie n`a-t-il pas toujours été ‘une planque dorée’: le moins exposé aux résultats car poussé par les deux moteurs que sont Sonatrach et Sonelgaz?
Mais, au-delà de sa loi sur les hydrocarbures, Chekib Khellil apporte avec lui – tout de même – une expertise dont la Banque Mondiale en est le creuset: l’art de la corruption légale. Car faut-il le préciser, selon son précédent Président Paul Wolfowitz : ‘Le temple planétaire de la corruption légale a pour quartiers généraux: la Banque Mondiale’. Chekib Khellil va donc mettre en œuvre en Algérie la fameuse ‘clause d’urgence’ qu’il généralise dans tous les appels d’offres. Cette clause va constituer la colonne vertébrale et l’ossature du pillage du pays et la neutralisation voire l’asservissement de toutes les instances civiles et militaires du pays par Bouteflika. Portée par des travaux d’infrastructures, opportunément pharaoniques, en particulier pour Sonatrach, Sonelgaz, les télécoms et le BTP, la clause d’urgence devient l’eldorado pour tous les experts de la surfacturation. Quand des journalistes l’interrogent sur l’extrême abus constaté dans l’utilisation de cette clause, appliquée en permanence, Chekib Khellil répondit – rapporté par le Soir d’Algérie - à la marge : ‘le Ministère de la Défense l’utilise tous les jours !’. Hors sujet ? Non, il y a un message subliminal dans cette réponse : ‘si vous sous-entendez que la clause d’urgence est un moyen de détournement de sommes colossales pour le clan de Bouteflika, sachez que les militaires s’en donnent à cœur joie aussi’! La réponse est une menace directe proférée à toute personne ou entité mal intentionnée !! Elle est d`ailleurs dans le même esprit que l’histoire du pot de miel de Bouteflika et dévoile le piège dans lequel il a voulu enfermer tous ses adversaires.
Grâce à la clause d’urgence, Bouteflika trouve le moyen de ‘démocratiser’ le pillage de l’Algérie en prenant soin de ‘mouiller’ tout le monde, chacun à son niveau : ministres, généraux, cadres, fonctionnaires, ouvriers, etc. Toute personne évoluant à côté d’un pot de miel est ‘invitée’ tacitement à y tremper les doigts et pour les plus futés : les mains ! C’est à peine s’il ne théorise pas son approche envers les décideurs traditionnels : ‘pour que le peuple ne vous répète plus ‘min ayna jak hada’ en vogue dans les années 70/80/90, facilitez lui ‘l’accès au vol’ avec pour chacun sa quote-part en fonction de ses responsabilités et de ses capacités. Vous, moi et mon clan prélèverons nos 5 à 10% sur les contrats mirifiques à plusieurs milliards dollars que nous nous chargerons de lancer vite, massivement et continuellement, sous le prétexte que l’Algérie a un retard à rattraper ‘en tout’. Et les gueux qui constituent ce petit peuple le feront aussi à leurs niveaux, sans retenue et sans merci, ne vous inquiétez pas ! Et personne ne sera puni ou très peu. De temps en temps nous mettrons en prison quelque PDG – comme ceux de la BADR ou d`Algerie Telecom – pour montrer qu`on a le sens de l`Etat mais que nous nous empresserons d`acquitter. Le procès Khalifa n’a-t-il pas révélé que de ‘hardis entrepreneurs’ s’associent avec des israéliens pour gagner douteusement des contrats en Algérie et transférer ensuite leurs revenus en France ? A-t-on cherché à enquêter? Que non ! Amar Saidani, ancien Président de l’APN – monument de la démocratie populaire (!) - architecte d’un détournement de plusieurs dizaines de milliards est-il inquiété ? Absolument pas. C’est normal. Dans la logique de Bouteflika, s`attaquer aux malversations des ‘grosses pointures’ du système c’est se tirer une balle dans chacun de ses pieds. Leurs méfaits ne sont-ils pas le résultat logique de ses calculs ?
Ainsi le prix du pétrole aidant, Bouteflika se prend à considérer qu’il peut tout acheter : les projets, les consciences nationales et internationales, de furtifs et futiles rendez-vous (Eva Joly, Steve Balmer (???), Jean Pierre Elkabach, etc..) et même, croit-il, les performances des athlètes. Ne leur promet-il pas des récompenses mirobolantes s’ils décrochaient des médailles aux JO de Pékin? Exactement ce que fait Omar Bongo depuis 25 ans : une fortune à vie pour toute médaille rapportée. Dans ce pays corrompu jusqu’à l’os, l’heureux gagnant n’a pas encore pointé à l’horizon et le peuple gabonais n’a pas fini d’attendre que son drapeau se hisse dans une enceinte olympique. Quant aux athlètes algériens, ils ont réussi – sans l’argent de Bouteflika – à devenir champions olympiques et champions du monde (à l’image de Boulemarka et de Morcelli) en pleine décennie noire, sans avoir d’autre idéal que celui de leur pays.
Ce qu`ignore Bouteflika, pour qui le destin a toujours servi des plats préparés – à l’image de ces collégiens qui passent de classe en classe grâce au copiage et au piston, donnant l’illusion qu’ils sont de bons élèves, jusqu’au jour où le baccalauréat les bloque à jamais - la performance est le résultat d’un travail sérieux, de l’abnégation et de la lucidité. En sport comme en politique.
Comment s’étonner alors que face à cette corruption, sciemment instituée comme une méthode de gestion politique, aucune entreprise internationale ne fasse bénéficier l’Algérie des innombrables délocalisations qu’elles opèrent à tout crin ?
Comment Bouteflika a fait piller l’Algérie : 3. Une privatisation ‘à la russe’ au détriment des intérêts stratégiques du pays.

Source : http://www.algerie-dz.com



Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

serde 04/11/2008 16:00

MR  BOUITEFLIKA
Vous nous avez trahi!vous n'avez pas tenu vos, engagements dont vous étés promis de les appliquez! Alors comment expliquer ces milliers de jeunes qui n'attendez que ce que vous leurs avez promis alors que rien n'a été fait, au contraire vous les avez mal traités, ballonnés, matraqués et vous les avez poussé à haire l'Algérie et risquer leurs vies en payant d'avance leurs morts certaine dans les mers et océans et se faire tabasser, humilier et subir les pires injures,insultes et maltraitances de la part de ces européens que nos pères ont combattu pour que vive l'Algérie libre avec ses enfants
  Vos ministres et responsables, vous les avez choisi, trié et inculqué votre démarche de revanchard!d'autoritaire,de dictateur, de régionaliste!,de tlemcenien marocain
  Vos ministres ont bradé nos sociétés de production qui faisaient notre fierté ,qui employaient nos parents et frères et qui nous mettaient à l'abri du chômage ,qui nous sécurisaient ,maintenant nos parents sont au chômage,ils mendient ,ils sont humiliés déshonorés et subissent les pires maltraitances pour trouver un emploi
  Vos ministres ont vendu les sociétés algériennes aux étrangers pour sommes dérisoires ; mais eux ils ont eu leur tchipa, et ont tapi l'avenir de leurs progénitures qui étudient à l'étranger !
 Que dire de ce charlatan, magicien de TEMMAR qui considère nos sociétés comme son bien personnel et les traite comme des cobayes! Et rebelote quand ça ne marche pas! et vous parle d'une nouvelle stratégie industrielle! Du khorti! Parce qu'il engage des bureaux d'études étrangers payés en devises pour nous faire des constats!constats évidemment noirs pour les vendre à leurs compatriotes ! Et vive l'Algérie mondialisée plutôt mendiant lésée!!!!!!!!! Mais vous !vous avez vos conseillers!
  Ces terres qui ont été prises par les grosses légumes et que personne ne peut inquiète
  Ces lots de terrains qui se sont accaparés, créer dans des zones que nul algérien ne pourra prétendre!
  Ces projets spécifiques qu'ils ont attribués à leurs proches et sociétés connues d'avance !
  Ces chinois qui ont tout pris avec vos réglementations à la merde! Pour faire travailler les algériens mais en fin de compte ramener des  milliers et des milliers de chinois dont la plus part sans titre ni permis de travail et que personne n'ose déranger même les inspections de travail! Ils ont même accaparé des carrières de turf,de graviers pour l'autoroute mais eux ils vendent au privé et s'enrichissent avec votre bénédiction et celle de vos ministres et faux responsables.
   On vous a demandé du travail pour nous jeunes et moins jeunes, qu'est ce que vous avez faits???? Les seules sociétés qui restaient vous les avez vendu au prix symbolique et astreintes à fermer ou couler, pour tout importer en devises par le biais des généraux! Détenteurs exclusifs du commerce international!
   Vous avez érigé l'Algérie en un pays policier! Pays de la répression car vous n'avez pas fini d'importer des 4X4 pour la gendarmerie,la police et l'armée ;peut être 50% du budget vous l'avez consacré au matériel de répression! Oui de répression et non pour la défense du territoire.
  Votre idée géniale ou plutôt celle du ministre tyran zerhouni, de mettre d'avantage l'administration à sa portée pour bien cerner et préparer les élections : les wilayas déléguées.
  Bientôt : 1policier, 1gendarme, 1pompier pour chaque algérien!!!!!!Vous étés entrain de construire un commissariat de police, une gendarmerie et une unité de pompier dans chaque commune! C'est ça la création d'emploi? Les emplois répressifs et improductifs! C'est l'idée de zerhouni votre conseiller en affaires de détournement, de répression et de fraudes électorales!
 Mais réagissez! Vous avez oublié qu'après la vie, même une vie de chien ; il y a la mort? Et vous avez oublié le sens de la responsabilité (el mesoulia) en islam??? Que diriez vous demain au bas monde ?que répondriez vous demain à nos millions d'algériens que vous nous avez trahi et spolie nos richesses et distribués aux riches, votre famille et amis.
  Et dire que votre heure approche, et que vous étés entrain de payer maintenant avant le grand jour que ni les gardes corps, ni les généraux, ni les imams étatiques, ni votre mère ne vous connaitront ni épargneront !!!!
  Votre maladie est un châtiment de DIEU pour ce que vous avez fait, menti et enduré à ces algériens qui vous ont fait confiance et mis leur destin et destinée entre vos mains; ces jeunes qui n'ont jamais connu le bonheur et se sont jetés dans la mer par votre faute, vos mensonges et promesses électorales!!!
  Et ces familles qui ont perdu des maris, frères, fils, filles dans cette sale guerre du terrorisme, pour après gracier ces criminels et les récompenser à coups de millions et d'avantages sociaux alors que des algériens meurent à ce jour par votre FAUTE et de la main de ces criminels que vous avez gracié!!!
   Aucun algérien ne vous pardonnera ce que vous avez fait, même ceux à qui vous avez octroyé des milliards, des terrains, des terres, des appartements, des postes et autres avantages, à l'exemple de Khalifa, lamari et autres ; ils vous diront que vous les avez induits en erreur pour s'éterniser dans votre chaise, par des avantages qui appartiennent en fin de compte au peuple, à tout le peuple algérien!!
 Et même, s'il resterait un seul algérien à vous juger devant DIEU, se serai moi!!
INCHALLAH  RABI YEZID  KHALASS  FIK  YA  MOUNAFAK  

Le Pèlerin 04/11/2008 20:11


Visiblement vous n'aimez ni Bouteflika ni les Chinois...!!!
Je me contente de relater des faits....
En ce qui concerne les Chinois ils ont le courage de travailler dans un milieu hostile et ils vont là où malheuresement les Français qui ont une énorme aura au sein du peuple ( pas forcemment au
niveau des Loobystes d'Intenet...)...Dommage pour eux...
J'aime les gens qui vont au bout de leurs idées et à ce titre je vous salue
Cordialement,
Le Pèlerin