Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 23:00

Airbus - Des avions collés dans un proche avenir

L'assemblage d'un avion nécessite à l'heure actuelle des centaines de milliers de rivets. Des machines à percer et à riveter permettent de fixer entre eux différents matériaux avec une grande précision. Cependant, les chercheurs de la société Fraunhofer en Allemagne s'orientent à présent vers une hybridation de deux techniques d'assemblage. A savoir, ils souhaitent combiner la technique de rivetage avec celle du collage pour assembler les composants.
Plus un avion est léger, moins il consomme de carburant: ceci incite aujourd'hui de nombreux chercheurs à orienter leurs recherches sur de nouveaux matériaux plus légers afin d'abaisser les émissions de gaz carbonique des avions. Les constructeurs d'avion centralisent donc essentiellement leurs travaux sur les matériaux métalliques légers et les plastiques renforcés de fibres, et particulièrement de fibres de carbone (matériaux PRFC).



Deux Airbus A380 en cours d'assemblage

La technique la plus utilisée aujourd'hui pour assembler deux composants en PRFC est celle du rivetage. Les chercheurs de l'Institut Fraunhofer de techniques de fabrication et de recherche appliquée sur les matériaux (IFAM) de Brême, dont l'expertise porte sur la technique de collage, veulent élargir leurs compétences aux techniques d'assemblage mécanique, savoir-faire auquel appartient le rivetage. Ils présenteront au salon européen sur les composites "Composites Europe qui aura lieu à Essen du 23 au 25 septembre 2008 une machine automatique à percer et riveter. Cette dernière devrait permettre de percer des trous et de poser des rivets conformément aux normes de l'aéronautique.
Au-delà de cette technique d'assemblage par rivets, les chercheurs souhaitent aller encore plus loin: "en particulier pour les structures de PRFC où les trous à rivets posent des problèmes", explique Dr. Oliver Klapp de l'IFAM. En effet, de tels trous dans le matériau fragilisent le flux de forces et ont pour conséquence de diminuer la charge  limite du matériau. C'est pourquoi les chercheurs veulent expérimenter des procédés de collage sur matériaux PRFC pour la construction d'avions, ce procédé ayant déjà offert de bons résultats avec des matériaux en PRFC dans d'autres domaines.
"En aéronautique, notre expertise n'est pas encore suffisamment avancée pour s'appuyer sur des composants et des groupes assemblés uniquement par collage", continue le Dr. Klapp. C'est pourquoi les ingénieurs s'efforcent d'établir une hybridation: une combinaison (Une combinaison peut être :) entre le rivetage et un collage adéquat. De toute évidence, les matériaux PRFC comporteront ainsi moins de trous et leur résistance particulièrement élevée sera conservée puisque le collage permet une meilleure répartition surfacique des efforts.

Source:
BE Allemagne numéro 401 (3/09/2008) 

Le commentaire de votre Serviteur

L’innovation c’est bien et c’est l’avenir….De structures colées qui se décolent j’en ai malheureusement connues….Les réparations ont couté très cher.
Alors Innovation oui Evaluation préalable et essais intenses des structures collées afin de ne pas avoir de déboires en compagnies,  alors que les avions sont en service.
Cela parait simple et naïf mais la légèreté de certains conduit parfois à des resultats douteux
Certes le système est là pour assurer nos passagers mais parfois à des couts excessifs.

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dylan 07/11/2008 19:42

Heloo!je voix que tu aime les avion si tu veux passe sur mon blog y'a plusieur arcticle sur les avion et aussi plusieur faute aller a+

Le Pèlerin 07/11/2008 20:33


Salut Dylan,
38 ans d'aéronautique cela marque un homme...!!!
J'ai débuté à Airbus au Support après vente 1 avant la livraison du premier Airbus à Air France
Je n'étais pas un fan d'aéronautique ...mais je le suis devenu...Avec Boeing c'était la guerre...J'ai adoré la compétition commerciale....
Quand j'ai débuté nos ambitions étaient très limitées...et puis...principalement grâce aux Français ( tout chauvinisme mis à part) et leur systeme D...Toutefois sans l'aide des Anglais de bon
techniciens aussi et l'esprit client et d'organisation de nos amis germaniques nous n'aurions jamais réussi ce que nous avons fait
...Depuis l'appat du gain excessif et le réveil de nos compétiteurs, Boeing a sorti aussi de bons avions ...Mais nous sommes toujours les meilleurs et les plus innovants
Nous nous sommes fait pieger sur l'A350 face au Boeing 787....Non pas un manque d'imagination mais un excés de conservatisme
Enfin je suis optimiste ...Je remercie tous les grands patrons qui ont su conduire Airbus même Forgeard malgré son parachute doré qui a su réunifier les differentes composantes d'Airbus pour
les inserer dans une société unique EADS qui nous a préservé des qurelles internes et nous a permis de prosperer
Je vais aller voir ton blog....juré..après la soupe...La femme m'appelle pour le diner
Cordialement
Le Pèlerin