Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 23:06

  Les Industrie à Hussein-Dey avant 1962


Entreprise MAIA entreprise T.P Bâtiment cité Maia ...............................55 personnes
Sté des Minoteries J. NARBONNE, 68 rue de Constantine ....................................170
BEN OUENNICHE et fils, scieries mécanique, route de l'industrie ...........................152
Ateliers DURAFOUR, constructions mécaniques, rue de Constantine ...................;..272
Ateliers HANSSENS, constructions remorques, rue de Constantine .........................90
Sté FRANCALFUTS, location et ventes fûtailles, 85 rue de Constantine ...................60
Automobiles BERLIET, construction auto, rue de Constantine.................................96
Ets BLACHERE et fils, construction mécanique, rue de constantine .......................471
Ets CHOLLET, NICOL et LONGOBARDI, menuiseries mécaniques, rue Négrier ……….....270
Sté NEYRPIC - AFRIQUE, construction mécanique et hydraulique, côte rouge .........190
Sté des pétroles SHELL, caroubier ……..................................................;...........71
Raffineries du Midi, caroubier ..........................................................................37
Bouchonneries Internationales, la glacière .......................................................464
Sté STELLINE, caroubier ...............................................................................53
Dépôt R.D.T.A , ................................................................................. .........89
Sté Emboutissage et découpage,13 rue Victor-Hugo ...........................................40
Sté Algéroise Bordelaise,location fûtailles, Nouvel-Ambert ....................................17
MAILLE Edmond, serrurerie, forge, 10 Avenue Laure ............................................16
MARCHETTI, serrurerie, forge, 10 Avenue Laure .................................................11
Entreprise ROSTANY, T.P, bâtiment, rue Victor-Hugo ..........................................65
Entreprise ROUSSEL, menuiserie, rue Victor-Hugo................................................20
Sté PEARON et Cie, Tonnellerie, transport, rue Négrier ........................................48
Sté DUCO, peinture, rue Vercingétorix .............................................................73
Ets CHAUSY, machines agricoles, rue Victor-Hugo .............................................47
GORSKI, teinturerie militaire, rue Gambetta .......................................................33
CADIAT et MECAFO, machines agricoles, rue de l'Industrie ..................................43
Sté GRANDES GLACIERES ALGEROISES, rue de l'Industrie ....................................13
AIR LIQUIDE, la Glacière ................................................................................75
CANGEMI Jh. entreprise T.P ...........................................................................12
Sté AFRICAINE des BOIS, rue Négrier ...............................................................50
RENAULT RADIO, rue Pacaud ..........................................................................11
Sté JACQUEAU-BERJONNEAU, caoutchouc, rue de la Paix .....................................67
BAISI Toussaint, transport, rue Charcot ...........................................................23
Vve MERCADAL, Vinaigrerie, rue Raymond-Poincaré .............................................38
Entrep. ALONZO T.P bâtiment, 8 rue Charcot .....................................................24
Engrais du Dey, produits chimiques, rue Gambetta ........................................... ...16
Chocolaterie LEFRERE, la Glacière .....................................................................33
SIDNA, Dénaturation alcool, Léveilley ................................................................12
Entrep. GOUEN Frères, transport, Caroubier ........................................................15
Sté BERMA, conserves alimentaires ...................................................................24
MERCADAL primeurs, rue Parnet ........................................................................24
AFRICA LIEGE, rue Laurent Sintes …….................................................................48
PALSEUR René, T.P 5 rue Camille-Pelletan ...........................................................57
Carrosserie DANTON, LEYDET et MERCADAL, rue Charcot .......................................19
Sté PERTHUS, engrais, rue V.-Hugo ……...............................................................17
POSTEL, menuiserie, rue V.-Hugo ……..................................................................17
Ets DELENSEIGNE et Cie, construction métallique, rue Négrier ................ ................24
Ets LEGAL Frères, négociant en bois ..................................................................23
La galvanoplastie industrielle, Cité Brossette, 20 rue Vercingétorix............................32

Source: geneawiki

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
je suis né à Parnet le 6 juin 1945. Mon père Henri Barbarin à travaillé à Neyrpic Alger de 1941 à 1945.A son retour en France il a continué sa carrière chez Neyrpic Grenoble. Il a réalisé de nombreux chantiers en France. J'ai moi même travaillé environ 2 ans à SOGREAH Grenoble. Quelqu'un a t il connu mon père à cette époque? Amicalement
Répondre