Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 06:11

Infraction au code de la route : Les sanctions seront plus lourdes


http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifDans le cadre des auditions annuelles, le président de la République a présidé une réunion restreinte consacrée au secteur des transports. Bouteflika a d'abord exprimé sa préoccupation devant le nombre toujours élevé des accidents de la circulation qui engendrent de nombreuses séquelles et endeuillent les familles des victimes. «Les améliorations sensibles apportées au réseau routier et le durcissement des sanctions prévues par la législation pour les infractions au code de la route ne semblent pas avoir donné tous leurs effets, le gouvernement doit donc introduire des mesures additionnelles pour les aggraver», a indiqué le chef de l'Etat, ordonnant que la formation des moniteurs et examinateurs du permis de conduire soit consolidée, que la durée de la formation des candidats au permis de conduire soit renforcée, de même que la législation soit revue pour aggraver les sanctions et peines encourues pour les violations du code de la route. Au cours de l'audition, un exposé exhaustif de l'état des lieux du secteur des transports, tous modes confondus, a été fait.

Dans le cadre du Schéma national d'aménagement du territoire (SNAT 2025), les crédits dégagés ont été consacrés à la réalisation d'un programme d'infrastructures et d'équipements de l'ensemble des modes de transports, à la sécurité de la navigation aérienne et maritime ainsi qu'à la météorologie. En matière de transport ferroviaire, le programme a accordé la priorité à la modernisation du réseau de transport à travers le dédoublement des voies, la signalisation et l'électrification de la rocade nord, l'achèvement des études préalables aux travaux de réalisation de la rocade des Hauts Plateaux et de la Boucle du Sud.
En outre, un effort particulier est fourni pour renouveler et compléter les équipements de traction et de transport des voyageurs en vue d'améliorer les prestations du service public.
Parmi les grands projets du transport ferroviaire, la rocade nord, l'aménagement de la banlieue algéroise, liaisons ferroviaires des Hauts Plateaux, pénétrantes et Boucle du Sud. L'ensemble des investissements a permis d'achever 433 km de lignes nouvelles qui viennent renforcer le réseau ferroviaire national. D'autre part, il est prévu la réalisation à fin 2008 de 1.078 km de voies. La SNTF a réceptionné au 31 août dernier, 30 locomotives diesel électriques, soit la totalité de la commande, 10 autorails sur les 17 prévus et 06 rames automotrices sur les 64 prévues.
S'agissant des transports urbains, parmi les priorités du plan quinquennal 2005-2009 figure l'amélioration de la qualité des prestations de service en matière de transport collectif urbain. Dans ce chapitre, il a été question du projet du métro d'Alger, dont le démarrage remonte à plus de deux décennies. Selon les informations fournies par le ministère des Transports, les travaux d'aménagement des stations et de pose de la voie ont progressé selon les délais contractuels. En outre, la livraison de la première rame est prévue pour juillet 2009. L'appel d'offres pour la réalisation de l'extension du métro vers la place des Martyrs sera lancé courant septembre. Par ailleurs, selon la même source, les projets de tramway d'Alger, d'Oran et de Constantine, auxquels s'ajoutent ceux de Sétif, Annaba, Sidi Bel-Abbès, Ouargla, Batna et Mostaganem, sont en cours d'études de faisabilité pour les uns ou en cours d'achèvement pour les autres.
Pour revenir à la prévention et la sécurité routières, le ministère a fait valoir les efforts consentis depuis 2004 afin de réduire le nombre d'accidents de la circulation, malgré l'importance du parc de véhicules qui est passé de 3 millions de véhicules de tourisme en 2005 à plus de 5 millions en 2007. Ces efforts ont concerné notamment l'instauration généralisée du contrôle technique des véhicules automobiles, la mise en place d'un centre national des permis de conduire.
Dans le domaine du transport maritime, le président de la République a interpellé le gouvernement sur la situation actuelle du pavillon national qui est loin de détenir les conditions minimales de sa préservation face à la concurrence internationale accrue, dans le transport des voyageurs et surtout dans le transport des marchandises. En matière de transport aérien, Bouteflika a souligné «les efforts entrepris pour l'assainissement et le renouvellement de la flotte de la compagnie nationale qui doit, aujourd'hui, accélérer son programme de restructuration et achever sa modernisation». «Air Algérie est ainsi appelée à améliorer ses prestations et ses performances pour affermir sa compétitivité et élargir sa part de marché à l'international», a poursuivi le président de la République.
Le chef de l'Etat a déclaré, en outre, qu'il attend de la compagnie Air Algérie un renforcement de la desserte des principaux chefs-lieux des wilayas du Sud.

Source Le Quotidien d’Oran

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires