Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 23:08

Transport aérien : Air Algérie va acheter 11 nouveaux avions


Peut être des ATR; Is existent en 40 et 70 places
 


http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifLe P-DG d'Air Algérie, Abdelouahid Bouabdellah, a annoncé, hier sur les ondes des la chaîne III de la radio nationale, que sa compagnie a décidé, lors d'une assemblée générale tenue il y a une quinzaine de jours, l'acquisition de 11 nouveaux appareils pour un montant global de 500 millions de dollars.
Le premier gestionnaire d'Air Algérie a précisé que ces opérations s'inscrivent dans le cadre du renouvellement de la flotte ainsi que plusieurs autres qui concernent les infrastructures aéroportuaires. En matière de financement, M. Bouabdellah a indiqué que parmi ces nouveaux appareils, 4 de module 50 à 70 places, destinés essentiellement pour désenclaver certaines régions du Sud, seront financés sur le budget d'Etat. Pour ce qui est des postulants à ce marché, de l'ordre de plus de 116 millions de dollars, le numéro un d'Air Algérie a estimé qu'il va se jouer entre ATR et Bombardier.
Par ailleurs, M. Bouabdellah a révélé que le plan de renouvellement de la flotte de la compagnie prévoit également « l'achat de cinq moyens porteurs et de deux avions cargos, un marché pour lequel Boeing et Airbus entreront vraisemblablement en concurrence ».
Le P-DG d'Air Algérie est revenu sur une décision antérieure de clouer au sol plusieurs appareils qui assuraient des lignes de long courrier, considérant qu'ils pouvaient être exploités dans l'espace européen jusqu'en 2011. Plusieurs de ces appareils ne peuvent être repêchés du fait qu'après une immobilisation d'uniquement un mois, la remise en marche de l'appareil revient très cher à l'entreprise. Autre axe pour le redéploiement d'Air Algérie, il s'agit de l'extension de la base de maintenance de ses avions pour un montant de 35 millions de dollars, la construction d'un nouveau siège de la compagnie pour 5 milliards de dinars ainsi que les aménagements de plusieurs agences commerciales à travers le pays. En conclusion, le P-DG d'Air Algérie a rappelé que sa compagnie a acheté entre 2000 et 2007, 28 appareils toutes versions confondues, dans le cadre du plan de renouvellement de sa flotte qui compte 33 appareils. Concernant les nouvelles lignes, M. Bouadellah a fait savoir qu'au plan de la rentabilité, notamment des lignes intérieures, la question n'est pas d'actualité dans le sens où la notion de service public est toujours prédominante. En revanche, les perspectives sont meilleures avec l'ouverture du vol à partir d'Alger sur Pékin et un autre sur Montréal avant la fin de l'année, en attendant celui sur New York, alors que la ligne Alger-Dubaï est opérationnelle et peut également être considérée comme une grande ligne.

Source Le Quotidien d’Oran

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires