Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 23:30

 

Le Yoga, vous connaissez, 

Mais le Yoga du rire…!?  

 

Que vous soyez « coincé »,  par nature ou par nécessité, il est démontré que la forme a besoin du rire…Le rire peut se travailler…Connaissez vous le Yoga du rire…ceci peut vous intéresser… bienvenue au club de rire ! Rencontre avec Clémentine Dunne,  fondatrice de l’association "Cœur de rire". 

 

"Rire? On en a tous besoin !", l’Association Cœur de rire vous invite à venir chez eux, dans une salle de gym,  "en tenue souple pour être bien à l’aise". Halte aux sceptiques, au premier abord, la démarche est déroutante… Et alors ?
A la demande de Clémentine , la pétillante instigatrice de la première réunion insolite, tout le monde retire ses chaussures.. Une trentaine de personnes sont rassemblées, fidèles ou nouveaux, jeunes ou anciens, elle présente rapidement sa démarche. "Ce que vous allez vivre maintenant n’est pas une séance de yoga du rire…" Ah bon ! "Mais, je m’en suis inspirée pour vous proposer un cocktail d’exercices inédits…Les plaisanteries sur les retardataires sont un premier moyen de rire et de détendre l’atmosphère.. "Le rire, c’est bon pour tout le corps : le cœur, la tête [alouette ?], le foie et les orteils !", poursuit-elle avant de commencer la séance.
Les vertus du rire ne sont plus à démontrer, tant du point de vue de l’équilibre physique, psychologique que social. Le Docteur Madan Kataria, généraliste à Bombay, développe en 1995 l’idée d’un mouvement du rire à travers le monde. Il propose une technique précise du bien-être par le Yoga du rire et crée le premier Club du rire en Inde.
Depuis les bienfaits font "boule de neige". Plus de deux mille clubs de rire fleurissent à travers le monde.. La déferlante arrive en France en 2001-2002. Quelques-uns en avaient déjà l’intuition dont Clémentine Dunne.  

Clémentine a crée à Paris trois clubs de rire. Elle adopte l’adage du Docteur Kataria : "Nous ne rions pas parce que nous sommes heureux, nous sommes heureux parce que nous rions". 

Une de ses devises : "Le rire est une gymnastique mentale, musculaire et respiratoire. Il aide à vivre plus longtemps et en meilleure santé". Comédie, mise en scène, théâtre et rire, s’imbriquent peu à peu…
À mi-chemin entre une activité sportive, un espace de liberté et une étrange impression de colonies de vacances, qu’il est drôle de jouer le jeu ! En ronde pour l’échauffement, chaque participant frappe dans ses mains en rythme et en chantant des "boumba, ah ah !". Surprise ! Entre deux "boumba", vous êtes invités à imiter le poisson "pop, pop", à vous accroupir allégrement comme une grenouille ou à battre des ailes "cui-cui-cui !". Une jeune femme n’y tient plus, elle éclate de rire, fond littéralement sous les secousses d’un élan de rire surgissant et contagieux. Clémentine encourage : "Surtout ne vous retenez pas, ici on ne pratique pas le rire moqueur, mais le rire du cœur !"
Les exercices suivants, entrecoupés des techniques de respirations apportent déjà détente et décontraction, et visent tous ensemble à "révéler, développer et cultiver le rire intérieur". C’est la joie de vivre contre le chaos ambiant de tous les jours". Plus on rit… plus on rit !

 Les participants se prennent au jeu et viennent au "training du rire", sans peur du regard de l’autre, sans crainte de jugement ni de moquerie. À bien les regarder, ils n’ont pas l’air particulièrement dépressif, plutôt même heureux d’être là . L’espace permet de décompresser et d’oublier tous les tracas quotidiens. Enfin, en cercle, chacun sur un tapis de gymnastique joue à genoux au chat qui s’étire et hop ! Tout le monde passe sur le dos pour expérimenter le "cœur de rire", avant une relaxation guidée en musique.
Thérèse est tellement contente de la reprise du groupe, qu’elle a apporté du champagne ! À la fin de la séance, le verre de l’amitié est partagé et quelques-uns livrent des confidences. .et la fête continue..
Pour répondre aux nombreuses demandes, l’association Cœur de rire de Clémentine Dunne poursuit son action auprès des entreprises . Les séances sont aussi proposées aux équipes des personnels hospitaliers. D’autres programmes de "remobilisation" sont en chantier. Ils seraient une aide stimulante auprès des personnes en recherches d’emplois.
Récalcitrants ? Non ! Vous n’êtes pas tombés chez les fous, mais chez les amoureux des fous rires, c’est peut-être votre chance…
Si vous désirez de plus amples information, je vous ai sélectionné les deux liens suivants..  

http://www.clubderire.com/  

http://www.laughteryoga.org/

Source: Florenxce de Maistre fevrier 2006 

Information remise en forme et relayée par le Pèlerin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires