Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 08:31

Rire au lit


 

Pour Ahlam Fennou, sexothérapeute, faire l'amour est un moment de partage au cours duquel nous devrions pouvoir vivre pleinement nos émotions. Pourtant, nous oublions souvent d'y...
Pour Ahlam Fennou, sexothérapeute, faire l'amour est un moment de partage au cours duquel nous devrions pouvoir vivre pleinement nos émotions. Pourtant, nous oublions souvent d'y inviter le rire.
Pourquoi rire au lit ? Parce que le rire implique un dépouillement de l'ego, une totale mise à nu où l'on dit à l'autre : "Voilà ce que je suis, c'est là que je suis, c'est là où tu peux me trouver."
Rire, c'est accepter de lâcher le contrôle, cette soi-disant maîtrise qui nous empêche d'aller trouver l'autre dans ce qu'il a de vrai et de plus intime. Les apparences, la peur, la recherche du pouvoir n'ont plus de place. Le rire nous offre la joie d'être nous-mêmes, libre et sans masque, entier dans l'étreinte, ouvert à la surprise.
La sexualité prend alors une nouvelle ampleur : celle de l'altérité et de la reconnaissance. Car on ne rit bien qu'avec nos semblables, ceux qui ont les mêmes codes que nous. Dans cet échange sans drame ni pression, on peut alors vivre les choses d'une manière simple, d'une façon qui nous ressemble.
Autre bénéfice, le rire est une merveilleuse clé pour échapper à la nostalgie du passé et à l'attente du futur. Il nous ramène à notre corps et à l'instant présent, nous permettant de vivre les moments intimes dans leur plénitude. Deux êtres qui s'aiment en ayant comme références l'excitation et la liberté du présent sont au seuil de tous les possibles.
La détente qu'offre le rire à notre corps et à notre esprit est proche de l'orgasme. L'extase amoureuse est un feu d'artifice joyeux. C'est au moment de l'extase, comme à celui du fou rire, que meurt l'illusion de l'ego. Un corps qui rit est un corps qui jouit. Les mêmes hormones du bien-être sont libérées au moment de l'orgasme et pendant un fou rire : les endorphines.
Rire au lit serait donc l'un des chemins les plus directs vers la liberté, et donc vers la jouissance. Oui, mais comment s'y prendre ? Les mots sont à exclure. Pour rire au lit, il est plus prudent de rester concentré sur le corps. Jouer comme des enfants. Une bataille d'oreillers ? Un cache-cache sous la couette ? Libre à vous de trouver votre voie.
Seule précaution, adopter le bon dosage pour ne pas transformer son histoire d'amour ou de sexe en camaraderie. Trop de rire tue le rire, et surtout le désir. Saupoudrons donc d'un brin de mystère, d'une bonne dose d'envie et d'un éclat de rire nos unions à l'être aimé.
Rire me semble essentiel pour continuer à croire en la vie, en sa capacité à s'unir à l'autre. C'est l'une des plus belles invitations au désir. Et si l'orgasme est la petite mort, le rire nous permet de continuer à être vivants. »
Source Medisite

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

MR KACEMI 22/12/2012 17:20


Description
PROJET DE CREATION)


Parti du renouveau et du développement PRD


A mes chers concitoyens,


A l’aube des grands défis, l’Algérie interpelle tous ses enfants pour la servir et permettre d’édifier ensemble un pays fort, souverain et prospère. Je vous propose de soutenir le
projet de constitution de notre parti politique auquel moi et les membres fondateurs avons donné le nom de: Parti du renouveau et du développement .Le P.R.D que nous voulons construire avec vous,
sera un parti dont les réflexions générales émaneront de la base populaire. Il sera un parti centriste, qui croit fermement à la « Démocratie Participative » et qui rassemblera tous les citoyens,
désireux vivre dans une société juste et responsable. Nous défendrons les valeurs morales et les acquis de notre pays. Notre histoire et notre identité nationale seront la locomotive de notre
vision, et nous ferons en sorte dans la continuité, d’apporter nos idées constructives, dans un nouvel espace politique à même de donner un souffle différent que vous attendez tous. Le temps
n’est pas aux lamentations, mais à l’investissement dans l’Homme Capital, qui sera la vrai richesse de demain. Il est clair, pour nous tous, que seul nos efforts et notre participation à la vie
de tous les jours, seront le vrai garant d’une prospérité durable. Je vous demande, mes chers concitoyens d’avoir confiance en vos élites et aux compétences qui veulent servir, et non se servir.
Partant de ces idées, je crois fermement en vos dispositions, en vos capacités, à développer un parti qui sera l’Alternative tant attendu.


Nous bâtirons ensemble le modèle de société que nous désirons, et vous écouterons pour aboutir a assoir un vrai projet de société. Nous devons respecter les lois de la république et
contribuer à la paix sociale pour offrir à nos générations futures de réelles perspectives d’épanouissement et de bien être. C’est avec vous tous, que nous répondrons aux attentes des couches les
plus démunis de la population, en imprimant des mécanismes transparents d’aides sociales et en instaurant la culture de servir son prochain, fondement de notre religion.


Ce nouveau parti, sera à l’écoute de notre jeunesse ; celle, qui nous a donné une leçon en matière de patriotisme, mérite qu’on lui donne toute notre considération. Un forum de jeunes
permettra d’identifier les causes de cette mal-vie, pour que l’on puisse trouver les solutions adéquates.


Une Nation forte sera celle qui saura mettre en équilibre toutes ses composantes sociales et culturelles. Elle mettra au profit de celles-ci, les moyens de son développement
harmonieux. Nous concevons que seule la participation de tous pourra aboutir à une société sereine, juste et innovatrice. Sans m’étendre dans mes propos, je vous dis seulement, rétablissons la
confiance entre nous, et faisons ensemble ce rêve, de voir un jour notre pays devenir une puissance rayonnante par ses avancés et ses exploits futurs. Vive l’Algérie et Gloire à nos
martyrs.


Dr Assyr TAIBI

Le Pèlerin 23/12/2012 20:40


Re Bonjour Mr Kacemi Ce projet semble très bon et je n’ai rien à redire de négatif sur ce projet Toutefois vous êtes peut être nombreux à dire la même chose Après il faut voir dans les faits Je
vous ai déjà dit e que je pensais de la multiplication du nombre des partis ….C’est un signe positif quant à la démocratie Toutefois elle n’est pas bon signe d’efficacité ….Voir commentaire
précédent. A vous de voir Cordialement, Le Pèlerin


mr kacemi 22/12/2012 17:18


Algérie - Sept nouveaux partis autorisés à tenir leurs congrès constitutifs (ministère)

Sept nouveaux partis politiques ayant "rempli les conditions légales" ont été autorisés à tenir leurs congrès constitutifs, a indiqué lundi le ministère de l’Intérieur et des
collectivités locales dans un communiqué.

Il s’agit du Mouvement national des travailleurs algériens (responsable, M. Hadidi Salem), le Parti du renouveau et du développement (responsable, M. Taibi Assyr), le Médiateur
politique (responsable, M. Larouci Rouibat Ahmed), le Parti nouvelle génération libre (responsable, M. Touhami Abdelghani), le Parti de la voie authentique (responsable, M. Sellam Abderrahmane),
l’Union nationale pour le développement (responsable, M. Gheraba Mahfoud), et le Front pour le développement, la liberté et l’égalité (responsable, M. Yennoune Tayeb), a précisé le
ministère.

"Dans le cadre de la poursuite de l’examen des dossiers de création des partis politiques, déposés au niveau du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, et en application
des dispositions de la loi organique n°12-04 du 12 janvier 2012 relative aux partis politiques, les membres fondateurs des partis politiques, dont les dossiers ont remplis les conditions légales,
ont été autorisés à tenir leurs congrès constitutifs", a ajouté le communiqué.

Le ministère de l’Intérieur rappelle, en outre, que l’examen d’autres nouveaux dossiers de création de partis politiques se poursuit.

APS

Le Pèlerin 23/12/2012 20:32


Bonjour Mr Kacemi La multiplication du nombre des partis est un signe positif quant à la démocratie Toutefois elle n’est pas bon signe d’efficacité Si l’on ajoute qu’il faut obtenir un pourcentage
mini pour être représenté, bien des partis ne seront pas représentés dans les assemblées pour lesquelles ils sont amenés à voter …Ce qui favorise les anciens partis en place où il y a encore de
gros bataillons d’électeurs Ce qui veut dire qu’en plus d’avoir la fi, il faut aussi être un eu tacticien Je pense qu’il y a le choix dans les partis déjà existants qu’il vous appartient de
réformer Qui trop embrasse mal étreint Cordialement, Le Pèlerin l