Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 07:30

31 communes sinistrées, 44 morts dans les intempéries: Le «bulletin spécial» du gouvernement

Le ministre de la Communication Abderrachid Boukarzaza a appelé, hier, les citoyens à faire preuve de vigilance face aux intempéries qui touchent une partie du pays, depuis le début de ce mois d'octobre et qui ont fait des dizaines de victimes. Intervenant à l'occasion de sa conférence de presse hebdomadaire, le ministre de la Communication, qui venait d'assister au Conseil du gouvernement, a fait cet appel en prévision des perturbations qui se poursuivront encore jusqu'au week-end, d'après les services de la météo. Il soulignera, à cet effet, qu'après les inondations qui ont affecté la wilaya de Ghardaïa, des mesures ont été prises, ce qui, affirme-t-il, a sauvé quelque 600 familles à Béchar dont les maisons ont été sérieusement endommagées après avoir été quittées par leurs occupants. Le ministre est revenu, encore une fois, en détails sur les intempéries. «Nous maîtrisons parfaitement la situation» a assuré Boukarzaza qui est revenu sur les mesures prises par le gouvernement pour porter secours aux populations sinistrées. Il soulignera que tous les sinistrés ont été pris en charge par les autorités et que le relogement dans les régions touchées par le sinistre se poursuit toujours et devrait se terminer avant la fin de l'année avec la réception de quelque 25.000 chalets qui ont été commandés par les autorités. Le ministre de la communication a fait savoir, hier, que les personnes touchées par les intempéries, disposent jusqu'au 30 octobre en cours, pour déclarer aux autorités locales leurs sinistres et bénéficier de l'aide prévue par le gouvernement. Toutes les dispositions prises par le gouvernement au profit des sinistrés de la wilaya de Ghardaïa ont été élargies à 15 autres wilayas touchées, elles aussi, par des intempéries, a annoncé Boukerzaza. «Conformément aux directives du président de la République, toutes les dispositions prises par le gouvernement au profit des sinistrés de la wilaya de Ghardaïa ont été étendues aux autres régions touchées à travers le pays», a-t-il indiqué. Par ailleurs, dira le ministre, après l'exposé du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, hier, en Conseil du gouvernement, il a été décidé de décréter zones sinistrées 13 communes à Béchar, 7 à Tiaret, 5 à Aïn Defla, 3 à Nâama et 3 autres à Adrar. Concernant le bilan des victimes dans les wilayas touchées par les inondations, Boukerzaza a souligné qu'en comptant les 17 décès enregistrés, la semaine écoulée, le nouveau bilan s'établit à 44 morts, sans compter les 43 victimes de la wilaya de Ghardaïa. Il soulignera, en outre, qu'en prévision des perturbations qui vont intervenir dans les prochaines heures dans le nord du pays, le gouvernement a mis en alerte tous ses services pour parer à toute éventualité. Par ailleurs, le ministre de la Communication a fait état de l'examen en Conseil du gouvernement, de plusieurs projets de décrets exécutifs. C'est le cas, notamment, du projet de décret exécutif fixant les modalités de mise en place de la banque de données des PME. Le projet, note le ministre, vise à instaurer un système de statistiques fiable et performant pour le diffuser à travers le secteur. Il fera état, en outre, de l'existence, au dernier semestre 2008, de quelque 432.000 PME. 15.000 ont été créées, affirme-t-il, au cours du seul semestre de l'année qui touche à sa fin.
Le gouvernement a examiné, hier, plusieurs projet de décrets exécutifs, notamment «le décret fixant les mesures applicables lors d'importation et d'exportation des médicaments à usage vétérinaire», «le projet de décret exécutif fixant le nombre des membres, l'organisation et le fonctionnement de la commission technique à caractère médical», «le projet de décret exécutif fixant la composition, l'organisation et le fonctionnement de la commission d'invalidité de wilaya qualifiée, en matière de sécurité sociale», «le projet de décret exécutif portant statut-type des personnels des secrétariats des greffes des juridictions». Enfin, le Conseil de gouvernement a entendu une communication du ministre des Affaires religieuses et des Wafks, sur le marché de gré à gré simple portant sur les travaux de préparation du projet de la grande mosquée d'Alger. Le marché, passé en vertu des dispositions du code des marchés publics a pour objet d'engager les travaux de préparation du site destiné à l'édification de la nouvelle grande mosquée de la capitale.

Source Le Quotidien d’Oran

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires