Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:25

Et Dieu Créa la femme


 

Quand Dieu créa la Femme, il en était déjà à son sixième jour de travail 
faisant même les détails.  Un ange apparut et lui demanda :
- 'Pourquoi mets tu autant de temps avec elle ?'
Et le Seigneur répondit :
- 'Tu as vu mon Projet pour elle ? Elle doit être complètement lavable, mais
ne doit pas être en plastique, avoir plus que 200 parties amovibles, toutes
remplaçables et être capable de fonctionner avec un régime quelconque, avoir
un giron qui puisse accueillir quatre enfants en même temps, avoir un baiser qui 
 puisse soigner aussi bien un genou écorché qu'un cœur brisé et elle fera le
tout avec seulement deux mains.'
L'ange s'émerveilla des qualités et dit:
- 'Seulement deux mains.... Impossible! Et celle-ci est seulement le modèle de base ?
C'est trop de travail pour un jour... Attends demain pour la terminer. '
- 'Je ne le ferai pas, protesta le Seigneur. Je suis si près de terminer cette création
que j'y met tout mon cœur.  Elle se soigne toute seule quand elle est malade et
elle peut travailler 18 heures par jour.'
L'ange se rapprocha davantage et il toucha la Femme.
- 'Cependant tu l'as faite si délicate, Seigneur'
- 'Elle est délicate, répondit Dieu, mais je l'ai faite robuste aussi. Tu n'as pas idée
de ce qu'elle est capable de supporter ou d'obtenir.'
- 'Est-ce qu'elle sera capable de penser ?' demanda l'ange.
Dieu répondit:
- 'Non seulement elle sera capable de penser mais aussi de discuter
et d'exécuter'
L'ange remarqua alors quelque chose et en allongeant la main, il toucha la joue
de la Femme....
- 'Seigneur, il semble que ce modèle ait une fuite...'
- 'Je t'avais dit que je cherchais à mettre en elle beaucoup de choses, il n'y a
aucune fuite... c'est une larme.' corrigea le Seigneur.
- 'À quoi servent les larmes'? demanda l'ange.
Et Dieu dit: 
'Les larmes sont sa manière d'exprimer sa joie, sa peine, sa désillusion, son amour,
sa solitude, sa souffrance et son orgueil.'
Ceci impressionna beaucoup l'ange.
'Tu es un génie, Seigneur, tu as pensé à tout. La Femme est vraiment merveilleuse'
- 'Hé oui !  Les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes. Elles affrontent
les difficultés, règlent les problèmes graves, cependant elles ont bonheur, amour
et joie.  Elles sourient quand elles voudraient crier, elles chantent quand elle
voudraient pleurer, elles pleurent quand elles sont heureuses et elles rient quand
elles sont nerveuses.  Elles luttent pour ce en quoi elles croient. 
Elles se rebellent
contre l'injustice. 

 

Elles n'acceptent pas un 'non' pour réponse

quand elles croient qu'il y a une meilleure solution.

Elles se privent pour maintenir la famille debout.

Elles vont chez le médecin avec une amie craintive.  Elles aiment inconditionnellement.
Elles pleurent quand leurs enfants ont du succès

et elles se réjouissent pour les chances de leurs amis.

Elles sont heureuses quand elles entendent parler d'une naissance ou d'un mariage.

Leur cœur se brise quand une amie meurt.

Elles souffrent pour la perte d'une personne chère.

Sans doute elles sont fortes quand elles pensent ne plus avoir d'énergie.savent qu'un baiser et une embrassade peuvent aider  soigner un cœur brisé.

Il n'y a pas de doutes, dans la Femme, il y a un défaut :

C'est qu'elle oublie combien elle vaut....!!!

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

lucie 08/05/2011 14:22



Bonjour cher Pèlerin,


Oui, le temps passe à une vitesse folle surtout lorsqu'on atteint les 70 ans passés depuis septembre 1940 !


Mais prenons le meilleur de chaque jour et profitons de chaque instant.


Merci pour ce bel hommage à la Femme.


Longue vie à vos blogs .


Bien cordialement.



Le Pèlerin 08/05/2011 18:58



Bonjour Lucie,


La femme est toujours la bienvenue sur ce Blog...Principalement pour évoquer les difficultés qu'elle connaît dans un monde où
elle n'est pas encore émancipée


Par le poids excessif des hommes


Par les traditions que les femmes malheureusement sont bien souvent les premières à promouvoir


C'est la raison pour laquelle nous n'hésiterons pas à promouvoir l'action de certaines femmes qui ont réussi à briser certains
tabous pour aller de l'avant et faire avancer les choses au sein d'une société dont elles ne sont pas les acteurs principaux


Certains vous diront qu'en sous main ce sont elles qui font l'histoire...Mais à côté il y a tant de besogneuses qui passent à
côté d'une vie dans le total anonymat


Je vous remercie pour vos encouragements et pour l'intérêt que vous portez à mes blogs


Cordialement,


Le Pèlerin


 


 



CARAMBAOLE :0114: 16/11/2008 07:18


Un passage au debut de ce dimanche
sur votre beau blog ,un post enchante
car souvent a l'actu ,a l'honneur
je vous lit donc ,de bonne heure
j'aurais pu dire aussi de bonheurtres beau ce texte

Le Pèlerin 17/11/2008 06:40


Merci Carambole

Cette délicate attention a pour effet de m'émouvoir.....
Je suis à Toulouse avec une journée chargée mais je reviendrai sur ton commentaire dès que je serai au calme dans mes chères Pyrénées ce soir fort tard à priori

Bonne journée et mille fois merci

Le Pèlerin