Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 08:29

Révision de la Constitution
Le projet sera soumis à l’APN avant le 15 novembre

 

La décision d’amender la Constitution dans les plus brefs délais n’a apparemment pas surpris l’opinion nationale encore moins internationale. Le battage médiatique l’ayant devancé a balisé le terrain au président de la République qui n’avait, durant le discours prononcé lors de l’ouverture de l’année judiciaire, qu’à confirmer ses intentions à apporter un léger lifting à la Loi fondamentale.
C’est maintenant chose faite et il ne reste plus désormais à Bouteflika que de prendre option pour la prochaine élection présidentielle. L’amendement à travers la Chambre basse acquis, il reste à le traduire techniquement sur le terrain et le proposer pour adoption à l’APN après avoir transité par le Conseil constitutionnel. Le mois de novembre est tout indiqué pour sceller définitivement ce projet qui a circulé sur toutes lèvres pendant au moins trois années. C’est ce qu’indiquent d’ailleurs des sources parlementaires qui affirment que «le temps presse et la date du scrutin approche à grands pas. Il est certain que le projet de révision sera soumis à l’Assemblée durant le mois en cours». Et comme attendu aussi, l’amendement de la Constitution a eu l’aval des grosses pointures de la scène politique, à l’image du FLN, du RND, du MSP et de leurs organisations satellites. C’est dire que tous les doutes sur les intentions de Bouteflika de briguer un autre mandat se sont estompés bien que lui-même ne se soit pas officiellement prononcé sur la question. Il est en, effet, inimaginable, qu’après avoir pris la décision d’apporter des retouches à l’actuelle Constitution, Bouteflika ne se désiste à la dernière minute. Un scénario vraiment improbable si l’on se réfère à la mobilisation du cercle de Bouteflika pour amener ce dernier à épouser l’idée de postuler pour un troisième mandat.
Le choix de la voie parlementaire au détriment de la voie référendaire renseigne aussi sur la détermination des partisans du troisième mandat à aller droit au but au lieu perdre du temps à organiser une consultation populaire qui nécessite d’énormes moyens.
Si le président de la République n’a pas dévoilé les détails de son projet, il n’en demeure pas moins que le principal article qui sera amendé reste indubitablement l’article 74 qui lui ouvre la voie d’un autre mandat alors que les autres articles qui le seront aussi restent pour l’instant inconnus même si les commentaires n’en manquent pas. La question qui se pose actuellement avec acuité est de connaître les noms de ceux qui rentrent dans la bataille dans l’élection présidentielle. Si Moussa Touati a clairement affiché son ambition en décidant de se porter candidat, personne d’autre n’en a fait de même préférant jouer le wait and see, une autre spécialité de nos politiques. Louiza Hanoune et Saïd Sadi pourraient aussi être de la campagne, eux qui, il faut le rappeler, ont participé à l’élection présidentielle de 2004. D’autres noms pourraient entrer en scène au moment opportun. Les mois à venir réserveront certainement des surprises.

Source La nouvelle République

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires