Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 15:56

Algérie - Les véhicules chinois à la conquête du marché algérien


 

Initialement prévue du 14 au 22 novembre, la 6e tournée internationale des véhicules chinois en Algérie se déroulera du 30 novembre au 6 décembre. Ce changement est dû, explique Islam Negouche, responsable de Com-Event et organisateur de cette manifestation, en nombre important de patrons de constructeurs automobiles chinois qui s’est manifesté ainsi qu’à l’inexistence d’une liaison aérienne Alger-Pékin.
« Il nous fallait arrêter une date pour le début de cette manifestation et prendre en compte le paramètre du transport aérien qui nous a posé problème », affirme notre interlocuteur. C’est ainsi que pas moins d’une trentaine de responsables de marques automobiles chinoises seront de la partie, aux côtés d’une vingtaine de manufacturiers et de fabricants de pièces de rechange.
Il y aura également le vice-ministre chargé de l’Industrie automobile de Chine, qui accompagnera une délégation du centre chinois pour le développement du commerce international (CCPIT). Cette manifestation, placée sous le haut patronage du ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements Abdelamid Temmar, vise à faire découvrir au grand public les nouveautés en matière de technologie chinoise dans le domaine de l’automobile à travers cette caravane et exposition.
Il y aura également des regroupements et des rencontres entre les hommes d’affaires chinois et algériens, par le biais de communications et de séminaires. La délégation sillonnera les grandes villes du nord du pays (Alger, Oran, Annaba et Constantine) à travers une caravane composée de plusieurs véhicules utilitaires, des bus et des véhicules de tourisme. Il y aura même des véhicules qui feront leur apparition pour la première fois en Algérie, indique-t-on du côté de Com Event.
Cet important panel de patrons de l’industrie automobile chinoise ralliera Oran aussitôt son arrivée, le 29 novembre à Alger. Et c’est à partir de la capitale de l’Ouest que les festivités débuteront avec une tournée dans les principales artères de la ville ainsi que la tenue d’une conférence de presse le 1er décembre. L’on débattra, lors de ce point de presse, du degré de technologie atteint par l’industrie automobile chinoise et des opportunités qui s’offrent pour transférer cette technologie vers notre pays considéré comme un partenaire de choix pour la République populaire de Chine.
La caravane arrivera à Alger dans la soirée du 2 décembre, en marquant des haltes à Chlef et à Blida. Le lendemain, une tournée dans les principales artères de la capitale sera organisée. Une conférence de presse se tiendra dans la même journée ainsi que des communications techniques sur le service après-vente. des rencontres entre hommes d’affaires algériens et chinois sur les opportunités d’investissement sont au programme.
En vue de ratisser large et exploiter toutes les opportunités d’affaires, la caravane chinoise prendra la route de l’est du pays pour se rendre à Constantine via Sétif puis Annaba. Le même programme de rencontres est annoncé pour les wilayas de l’Est.
Cet événement coïncide avec le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Chine et également le 4e anniversaire de la création des relations de partenariat et de coopération stratégiques entre les deux pays. Il est utile de rappeler que le président Bouteflika, dans une interview accordée au journal chinois Renmin Ribao, il y a quelques mois, avait évoqué un projet d’implantation d’une usine chinoise de montage de véhicules en Algérie.

Source Algerie-Monde.com, d'après El Watan

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires