Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 08:39

Coupe d'Europe de rugby: Toulouse échappe encore au naufrage des clubs français

Toulouse, vainqueur à Newport (26-13), a encore échappé au naufrage des clubs français samedi lors de la 4e journée de Coupe d'Europe et pourrait être le seul à se qualifier pour les quarts de finale de l'épreuve, après les nouvelles défaites de Paris, Clermont et Biarritz.
Le BO rejoint Castres parmi les équipes éliminées après son revers à domicile contre Cardiff (10-6). Clermont, battu au Munster (23-13), n'a plus qu'une infime chance d'arracher une place de meilleur deuxième, qui reste en revanche dans les cordes du Stade Français, dominé pour la deuxième fois consécutive par les Harlequins (19-17).
Perpignan, de son côté, peut encore rêver de la première place du groupe 3, à condition de commencer par battre les Anglais de Leicester, si possible avec le bonus, dimanche (16h00) pour les grands débuts de Dan Carter sous les couleurs catalanes.
Lors de cette triste journée, même la victoire de Toulouse a un arrière-goût de frustration. En laissant échapper un bonus offensif qui leur tendait les bras, les hommes de Guy Novès, auteurs de trois essais, restent sous la menace des Anglais de Bath pour la première place du groupe, indispensable pour jouer son quart de finale à domicile.
Le Stade Français, lui, a vu s'envoler ses derniers espoirs de finir en tête du groupe 4 lorsque le drop d'Evans est passé au-dessus de la barre à la 4e minute du temps additionnel. Relégués à six longueurs des Quins, les Parisiens (11 points) ont encore une chance de se qualifier pour les quarts via l'une des deux places de meilleur deuxième, s'ils remportent deux succès bonifiés à Llanelli (WAL) et face à l'Ulster (IRL), tous deux éliminés.
Ce sera nettement plus compliqué pour les Clermontois, battus sur la pelouse des tenants du titre après avoir joué une heure à 14 à la suite de l'exclusion de Cudmore (19) et alors qu'ils menaient encore à cinq minutes de la fin (13-11).
Les Auvergnats, relégués à cinq longueurs du Munster, compteront au mieux 18 points s'ils gagnent leurs deux derniers matches face à Montauban et Sale en marquant au moins quatre essais, un total généralement insuffisant pour être l'un des deux meilleurs deuxièmes.
La victoire de prestige des Montalbanais sur les partenaires de Chabal (16-12) laisse encore aux Tarn-et-Garonnais un infime mais improbable espoir de qualification dans ce groupe.

Source Seniorplanet


Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires