Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:23

Sexe – Comme des bêtes ?

1.   Pourquoi est-on attiré par l’autre ?

Pour son charme, son intelligence, son physique… ou pour d’autres raisons, physiologiques ? Et si le sex appeal se résumait à une attraction animale ? Et si notre cerveau, nos hormones ou nos gènes déterminaient tout ? 1. L’attirance, une question d’odeurs !
L’attirance serait liée à l’odeur corporelle... Un peu comme les papillons, nous produisons malgré nous des substances odorantes (phéromones) qui constituent des marqueurs olfactifs. Ces marqueurs sexuels attirent donc... ou au contraire repoussent !
Les scientifiques Susan Ranko et Joan Friebely ont testé le pouvoir de ces phéromones en les mélangeant aux eaux de toilettes de certaines femmes. Résultat : 41 % de celles sous phéromones ont vu leurs paramètres de séduction s’améliorer et 5 femmes mariées sur 6 ont augmenté leur nombre de rapports sexuels !

2. L’attirance dictée par les gènes ?

Selon le biologiste Claus Wedekind, nous serions attiré(e)s inconsciemment par les individus génétiquement complémentaires. Pour en arriver à cette conclusion, le chercheur a démontré que la plupart des femmes sont involontairement attirées par des hommes dont le MHC (major histocompatibility complex), un gène immunitaire, est totalement différent du leur. Pourquoi ? Peut-être parce que présenter des caractéristiques génétiques non identiques au sein d’un couple renforce les défenses immunitaires de sa descendance et évite la consanguinité !

3. Le sex appeal : une question de voix !

"Les informations auditives perçues par l’ouïe peuvent provoquer un attrait irrésistible pour nos congénères", explique le thérapeute Bertrand Reine dans son mémoire La physiologie de l’amour. Au diable, par conséquent, la signification des mots, la teneur de la conversation ou les formules séductrices ! Il suffit parfois d’une tessiture ou d’une intonation pour tomber sous le charme ! Car votre cerveau, lui, peut être conquis par une voix chaude et envoûtante, même si celui ou celle à qui elle appartient ne correspond pas à vos critères habituels.
A noter : certaines sonorités ou résonances pourraient également accroître l’attraction sexuelle.

4. Tailles fines = femmes attirantes

Evidemment, les critères physiques déterminent l’attirance pour l’autre. Ils sont en partie conscients et varient selon l’histoire de chaque individu. Toutefois, si nous n’avons pas tous les mêmes critères de beauté, certains critères de choix relèvent en fait du réflexe. Il semble que les proportions physiques, notamment, soient déterminantes. Selon une étude scientifique américaine menée par le Pr Singh, le rapport entre le tour de la taille et le tour de hanche chez la femme serait particulièrement important aux yeux d’un homme (l’idéal se situerait entre 0,6 et 0,7). Pourquoi ? Peut-être parce qu’il est synonyme de bonne santé et de fertilité. La taille du nez, des seins, de la bouche, des fesses serait également prise en compte.

5. Ce qui attire les femmes malgré elles...

Si les hommes sont attirés par les tailles fines, les femmes, elles, seraient séduites par des épaules larges, un corps plutôt musclé et un torse en forme de V… L’éducation n’aurait rien à voir avec la normalisation de ces critères ! Ces références esthétiques auraient certainement pour origine des marqueurs de bonne santé ! Ce que les femmes considèrent souvent malgré elles comme de la beauté, correspondrait en fait à des critères ancestraux de virilité ; ceux du mâle dominant en parfaite forme physique, apte à assurer la pérennité de l’espèce et à protéger sa descendance !

6. L’attirance : une question de saisons ?

Comme chez l’animal, il semble que certaines saisons décident pour nous de nos amours. Evidemment, les beaux jours seraient particulièrement propices ! Mais pourquoi ? Un, parce qu’ils favorisent la vue de certaines partie du corps et font la part belle aux parfums corporels. Deux, parce que l’exposition aux rayons solaires augmente la sécrétion de testostérone, une hormone liée au désir. Résultat : 47 % des femmes sont sexuellement plus actives en été, et une femme sur cinq avoue au moins une aventure d’un soir durant les beaux jours ! (enquête "International Summer Loving Survey").

7. L’abstinence éveille les sens !

Nous ne sommes pas maître de nos pulsions ! Selon les chercheuses Caroline Gilbert et Véronique Roberge, notre organisme est plus sensible aux stimulis sexuels en période d’abstinence. Dans cette situation, la sensibilité de l’organe voméronasal (petite poche située dans le nez) se trouve instinctivement décuplée et, à la moindre alerte olfactive, l’hypothalamus, siège des émotions et des comportements sexuels, se met automatiquement en branle ! Traduction : on devient alors beaucoup plus sensible aux parfums corporels souvent à l’origine de la naissance du désir.

Source Medisite

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Bravo ARNAUD, je partage avec vous votre définition de la femme  idéale.


Quoi de plus merveilleux que de ne faire qu'UN avec son compagnon de coeur !



Répondre
L


Merci pour Arnaud donc...


Il vous adresse tous ses remerciements


Cordialement


Le Pèlerin