Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 00:36

Société. La livre anglaise a chuté de plus de 30 %. Ils ne sont plus des acquéreurs peu regardants.
Anglais sur le départ

À Saint-Antonin le marché dominical garde son accent anglais en toutes saisons. Grete McNorton (en bas à droite) est conseillère municipale à Caylus depuis 2001 et elle ne repartira pas. Au café de Loze, l'été venu les Anglais viennent passer quelques tem

L’acctuelle crise économique et financière a des effets indirects. Ainsi celle que subissent de plein fouet les citoyens britanniques commence à se faire ressentir loin de leurs terres émergées.

En quelques mois la valeur monétaire de la livre s'est dépréciée d'au moins 30 % et frôle presque la parité avec l'euro. Comme ils ont de plus en plus de mal à vendre leurs biens dans les îles Britanniques, les Anglais ne sont plus les acquéreurs peu regardants et enthousiastes qu'ils étaient. Faiblesse de la livre, rareté du crédit, l'immobilier anglais a aussi des contrecoups dans le Quercy et en Lomagne notamment. Mais pour l'instant avec un peu moins de virulence qu'en Périgord par exemple. Ainsi à l'agence de l'Union (on y parle anglais et les annonces sont bilingues) de Saint-Antonin-Noble-Val, Angelika explique que la baisse du pouvoir d'achat a des répercussions en particulier sur les résidants secondaires. « Ils viennent moins, dit-elle, certains veulent vendre. Au contraire des implantés « définitifs » qui vendent peu sauf pour des raisons de santé ou de grand âge. Leurs logements sont cependant dans la catégorie luxe, souvent avec piscine, et quelquefois des gîtes attenants ». On peut par exemple en trouver sur internet dans le secteur Montaigu-Roquecor à plus de 500 000 € (avec piscine et des terres certes).

Il y a dix ans…

À l'Agence Combarieu à Saint-Antonin-Noble-Val, Mme Parrau confirme : « Il y a dix ans, des transactions pouvaient se faire très vite. Sur un coup de cœur, un Anglais mettait sa maison anglaise en vente pour acquérir une demeure du Quercy. Elle pouvait être vendue dans la journée. Aujourd'hui, le marché anglais s'est effondré. En conséquence, même s'ils ne peuvent plus comme avant, les Britanniques envient toujours la qualité de vie d'ici. D'autant que, grâce ou à cause du boom des années 1990, il n'y a pratiquement plus de ruines à restaurer ni de grange désaffectée. » Mais on sent justement une petite dévitalisation qui se fait jour. Car dans le secteur entre Limogne, Caylus et Najac beaucoup d'Anglais avaient acheté des biens dans des agences avec des intermédiaires britanniques à Londres, Liverpool et autres Newcastle.

200000€ de moins

À titre d'exemple une maison achetée 620 000 € en 2003 dans le secteur de Caylus est estimée en 2003 à 480 000 €. Soit un effondrement de 30 %. Si les milieux d'affaires, les agents immobiliers ont admis et subi la baisse avec des variations de prix d'importance par rapport aux 7 ou 8 derniers mois… on recherche maintenant des plus petits prix. La baisse de la voilure est certaine. La bulle spéculative et la valeur refuge qu'incarnait la pierre ont pris un coup. Mais ce n'est pas encore l'heure du désespoir. On voit arriver le long du Quercy des Belges aussi bien Flamands que Wallons qui semblent séduits par une région. Qui, des années durant, a joué la carte de la séduction touristique dans de nombreux salons d'outre-quiévrain (Charleroi, Liège) et voit ses efforts de promotion récompensés.

D'autant que les compagnies aériennes low-cost desservent aussi la Belgique depuis Toulouse, Carcassonne et Rodez au travers surtout de Ryan air.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gracianne 08/03/2009 09:40

Bonjour, J'habite dans le Béarn et le  phénomène est semblable.Dans le désordre quelques remarques personnelles:Les British ont contribué largement à l'augmentation spectaculaire du prix des petites maisons dans nos campagnes.La formule gîte était exploitée " au noir ". Pour les travaux, très souvent, ils faisaient venir des ouvriers d'Angleterre ou de Pologne avant que cette dernière n'entre dans l'Europe... toujours au noir.Des sujets britanniques à peu près bi-lingues "jouaient" à l'agent immobilier et prenaient des commissions au passage et s'ils avaient pu se passer de notaires, cela les aurait bien arrangés.En ce qui concerne la santé, ils préfèrent de loin se faire soigner en France. Moins chère et meilleure qualité que ce soit par rapport à leur secteur privé ou public.En outre, les compagnies LOW COST nous coûtent à nous Français cher, parce que le différentiel du coût réel des transports est payé par les Chambres de Commerce (donc nos impôts) oui oui je sais  ils dépensent ensuite leurs sous en France.Personnellement  je ne les utilise jamais. Uniquement lignes régulières sur lesquelles il existe des promotions très attractives. Et moi je leur dis : qu'ils n'avaient qu'à rentrer dans la zone EURO. Ils n'auraient pas à subir une dévaluation de 30 % maintenant.Ceci dit les Anglais sont des gens très sympathiques et drôles ce qui leur donne du charme pour compenser ... tout le reste.

Le Pèlerin 10/03/2009 13:26


Gracianne
Je n'ai rien à ajouter car il n'y a pas l'ombre d'un différent entre tes propos et ce que je pense sur lez sujet
Les Anglais sont des Affairistes qui ont toujours misé sur l'autre côté de l'Atlantique avant de regarder de l'autre côté du Channel...Alors là je souris un peu
Je te souhaite une bonne journée
Le Pèlerin