Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 07:34

Les scènes les plus sexy du cinéma
15 tramway-nomme-desir

 

Eviter la censure
C'est bien là tout la difficulté pour les cinéastes américains aujourd'hui : savoir contourner la censure de la MPAA (Motion Picture Association of America), bureau de classification des films aux Etats-Unis. En effet, pour ne pas se retrouver avec une interdiction pour les moins de 17 ans, les réalisateurs doivent déployer des trésors d'imagination pour suggérer une tension sexuelle entre deux protagonistes.

La meilleure école à ce jeu reste la suggestion (Closer) et les champs / contre-champs sur des regards empreints de désir. Mais il y a aussi d'autres façons d'arriver à ses fins, comme des dialogues lourds de sous entendus (la scène d'interrogatoire de Basic Instinct) ou des danses lascives qui ne dévoilent rien de l'anatomie de leurs performeuses (Jessica Alba dans Sin City, Salma Hayek dans Une nuit en enfer).

La censure sur les scènes explicitement sexuelles est beaucoup moins forte en France, d'où la plus grande liberté des acteurs et actrices à tourner dans le plus simple appareil. Mais d'où aussi peut-être le manque d'imagination comparé au cinéma américain à suggérer le désir.
1 La bouche de métro dans "Sept ans de réflexion"
C'est l'une des scènes les plus emblématiques du 7ème art : Marilyn Monroe se rafraîchit sur une bouche de métro, laissant sa robe s'envoler et ses jambes à découvert, dans Sept ans de réflexion. Assez anodine aujourd'hui, cette scène a pourtant provoqué un scandale dans les années 50... ainsi que le divorce entre Marilyn et le champion de base-ball Joe DiMaggio, devenu fou de jalousie après le tournage de ladite scène.
2 James Bond contre Dr. No"
L’océan semble calme, la mer est d'huile. Et pourtant, même James Bond ne s'attend pas au tsunami qui l'attend. Quand Honey Ryder, alias Ursula Andress, sort de l'eau dans son bikini blanc dans James Bond contre Dr. No, la planète cinéma a été secouée par de violentes perturbations. Une scène culte, reprise pour le 40ème anniversaire de la saga Bond dans Meurs un autre jour avec Halle Berry dans un bikini orange. Joyeux anniversaire James !
3 "Basic Instinct"
Outre les scènes ouvertement érotiques de Basic Instinct, une autre scène moins démonstrative mais tout aussi affriolante a retenu l'attention des spectateurs. Il s'agit bien sûr de la scène de l'interrogatoire de Catherine Tramell (Sharon Stone), et le fameux croisé de jambes de la belle, qui révèle... tout ! A retenir aussi, le jeu de questions / réponses diabolique qui s'installe entre Catherine et le policier, maintenant une tension sexuelle rarement égalée au cinéma.
4 "9 semaines 1/2"
Impossible de ne pas commencer à se déhancher de façon suggestive à l'écoute de You can leave your hat on ("le chapeau, tu peux le garder", ndlr) de Joe Cocker, chanson emblématique du drame érotique 9 semaines 1/2. Kim Basinger, a défaut d'y avoir perdu ses collants, y a gagné ses galons de star.

5 "Hors d'atteinte"
C'est assurément LA scène du polar Hors d'atteinte. George Clooney, le bandit, et Jennifer Lopez, le flic, sont enfermés tous les deux dans le coffre d'une voiture. Mais le voyage sera loin d'être glacial... Une leçon de séduction très sensuelle qui laissait porter d'énormes espoirs sur les qualités de comédienne de Jennifer Lopez.

6 "Eyes Wide Shut"
Qui aurait pu croire que le simple fait de retirer ses boucles d'oreilles pouvait être considéré comme quelque chose de sexy ? Et pourtant, demandez à Nicole Kidman de le faire à sa manière comme dans Eyes Wide Shut : entièrement nue, en se déhanchant subtilement, et vous verrez que cet exercice en soi peu passionnant devient une ode à la volupté.

7 "La Dolce Vita"

Une page de l'histoire du cinéma s'écrit lors de cette scène culte de La Dolce Vita : alors qu'Anita Ekberg marche dans la fontaine de Trevi, Marcello Mastroianni la rejoint pour l'embrasser. Un baiser mouillé très sensuel, amplifié par la grandiloquence de cette fontaine unique au monde
8 "L'Ange Bleu"

La chanson de Lola Lola dans L'Ange Bleu de Josef von Sternberg, Ich bin von Kopf bis Fuß auf Liebe eingestellt ("Je suis faite pour aimer de la tête aux pieds", ndlr), reste un grand moment de cinéma. Marlène Dietrich allait devenir une star avec ce film, dans lequel elle incarnait le symbole de la passion destructrice.
10 "Sexe Intentions"

La terrible Kathryn Merteuil (Sarah Michelle Gellar) essaie de pervertir l'innocente Cecile Caldwell dans Sexe Intentions, une adaptation pour ados des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Quitte à utiliser tous les moyens... La scène la plus célèbre de ce teen movie reste donc le baiser langoureux que s'échange les deux jeunes femmes. Sarah Michelle Gellar, que le public ne voyait que dans le rôle de l'innocente Buffy, s'est beaucoup amusée à casser son image avec ce film.
11 "Un tramway nommé désir"

Difficile de sélectionner une seule scène en particulier dans Un tramway nommé désir tant Marlon Brando incarne toute la "sexy-attitude" du cinéma dans chacune de ses apparitions. Jamais un marcel n'avait été aussi malmené que dans ce film : tâché, trempé de sueur, mal porté, déchiré...
12 "Gilda"
Le film Gilda est surtout connu pour le célèbre strip-tease de Rita Hayworth. Mais que ceux qui n'ont pas encore vu cette comédie dramatique de Charles Vidor ne se méprennent pas : la bombe rousse n'y retire que ses gants, laissant à la suggestion des spectateurs le soin d'effeuiller le reste

13 "Le Mépris"
La scène la plus sexy de Brigitte Bardot, le mythe des années 60 ? A choisir, ce serait dans Le Mépris de Jean-Luc Godard, quand B.B. lance son célèbre "Et mes fesses... Tu les trouves belles mes fesses ?" sur un ton mi-enfantin mi-provocateur. Mais évidemment, le choix peut porter à discussion... 14 "Fight Club"
Personne n'a jamais fumé une cigarette de façon aussi suggestive qu'Helena Bonham Carter dans Fight Club. La première fois que le personnage principal la voit, elle exhale lentement sa fumée derrière ses lunettes noires, caractéristique de la femme fatale. Peu après dans le film, c'est à la place de l'entre-jambes d'Edward Norton qu'elle glissera sa cigarette !

15 "Closer"
D'accord, Natalie Portman joue dans Closer une strip-teaseuse... Difficile de ne pas être aguichante quand on joue un rôle sexy et qu'on est plutôt bien de sa personne ! Pourtant, la performance de Natalie Portman marque les esprits grâce à la mise en scène de Mike Nichols lors du face à face coquin entre elle et Clive Owen. Le spectateur devine en effet la nudité de son personnage, mais n'en voit jamais rien si ce n'est dans les yeux d'Owen. Un moment sulfureux jamais vulgaire.
Pour accéder à ces scènes cliquez ici
Source l’Internaute

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0

commentaires