Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 00:25

Chréa: Comme au bon vieux temps

Parc national de Chréa, l'un des plus beaux au monde, occupe une superficie de
26.587 ha sur les hauteurs de Blida, le long des parties centrales de l'Atlas
Tellien. Connu pour ses milliers de cèdres, de pins, de sapins, de châtaigniers
et d'autres essences rares, le Parc contient aussi une faune diverse. Situé à
une hauteur de plus de 1.500 m d'un côté, et à une cinquantaine de kilomètres
d'Alger et des grands centres urbains du centre du pays, il attire autant en
hiver qu'en été et durant l'année, une foule de visiteurs qui viennent respirer
un bol d'air sain, skier, se promener, et changer d'air juste aux portes de la
capitale. Même si la décennie noire les avait fait fuir, actuellement et avec le
retour de la paix grâce aux efforts incessants des différents services de
sécurité avec la remise en marche du téléphérique et avec la reprise de la vie à
Chréa, ses amoureux reviennent en force et, tous les jours, du matin au soir,
ils sont des milliers qui en voiture, qui en bus ou en téléphérique s'y rendent.
Mais, durant l'été, les risques sont grands pour ces arbres qui, faut-il le
rappeler, mettent plusieurs dizaines d'années pour grandir et donner sa beauté à
Chréa. Ces risques, ce sont les incendies de forêts, qui détruisent chaque année
des hectares et des hectares de cette beauté, de ces cèdres majestueux, de ces
sapins fiers et de tous ces arbres qui couvrent les visiteurs de leur ombre
protectrice. Et même si l'année 2008 a été quelque peu clémente, celle de 2007 a
vu la destruction de 1.951 ha de forêts (arbres d'essences diverses) et de près
de 6.000 ha de maquis et d'herbes sèches. Toutes ces pertes, nous nous devons de
les récupérer et c'est justement le but que s'est fixée l'Association «les Amis
de Chréa» sous la houlette de son pétulant président, M.Khechna Yacine, qui a
organisé jeudi une opération de reboisement et de sensibilisation pour la
protection et la préservation de l'écosystème local. Partis de Blida en début de
matinée, les membres de cette association, accompagnés de représentants de la
société civile, de médecins, d'avocats, de journalistes, d'amoureux de la nature
et de plusieurs directeurs de l'exécutif, ont procédé à la plantation de 3.000
jeunes arbres, essentiellement des eucalyptus, afin de remplacer ceux de la
station qui ont été détruits par le feu il y a deux années. Une randonnée
pédestre les a menés par la suite jusqu'à Chréa où tout le monde s'est reposé
avant qu'un appel soit lancé, à partir de Chréa, au président de la République,
qui d'ailleurs a été désigné personnalité mondiale de l'Environnement pour
l'année 2006 par le PNEU (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) afin
qu'une étude de grande envergure soit faite pour le reboisement de tout l'Atlas
Blidéen d'ici la fin 2010, surtout que la situation sécuritaire de la région
s'est nettement améliorée.

Photos de Chrea: ====>
http://algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=107552Source :  http://algerie-dz.com/

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires