Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 08:29

Faut-il avoir peur du grand méchant ver informatique Conficker?

Le vers Conficker utilise de nombreux vecteurs de propagations/Microsoft

INFORMATIQUE - Le 1er avril, il pourrait passer à la vitesse supérieure...
Mauvais poisson d’avril ou vraie menace? Tout le monde s’excite depuis que plusieurs sociétés d’antivirus ont indiqué que le ver Conficker pourrait passer à la vitesse supérieure mercredi, en donnant des nouvelles instructions aux machines (tournant sous Windows) infectées. La prime de 250.000 dollars promise par Microsoft à quiconque aidera à arrêter ses auteurs accentue le côté dramatique du scénario.
Ce week-end aux Etats-Unis, «60 minutes», la plutôt très sérieuse émission de CBS, a diffusé un sujet fort alarmiste. Mercredi 1er avril, c’est sûr, toutes les machines infectées, telles des cellules dormantes, vont se réveiller. Le soleil va devenir noir, la lune, rouge sang, et l’apocalypse débarquera non pas à cheval mais à dos de ver sur Internet. «Beaucoup de bruit pour rien», tempère à l’autre bout du spectre la société d’antivirus McAffee sur son blog. Le point sur la menace.

Conficker, kezako?

Conficker (ou Downadup ou Kido, selon les appellations) est un vers informatique (un code malicieux et autonome qui se propage sur des réseaux comme Internet) apparu en octobre 2008. Environ 10 millions d’ordinateurs auraient été infectés, principalement sur des réseaux d’entreprise –et même du département américain de la Défense ou de la Marine nationale en France. Selon le «Virus Docteur» Marc Blanchard, Conficker «embarque une mine de technologies de dernières générations» rendant son étude par les experts en sécurité informatique compliquée. Si Microsoft a patché en urgence la faille béante de son service RPC (procédure d’appel à distance), de nombreuses entreprises (et particuliers) n’utilisent pas la mise à jour automatique de Windows et sont restés vulnérables. Sans compter les contaminations par clés USB, via l’autorun –pour désactiver l’option, lire la procédure ici.


Que se passera-t-il mercredi 1er avril?

La question à 1.000$. Selon Trend Micro, la dernière version du ver (worm.downad.kk) montre des signes indiquant que les machines infectées se connecteront automatiquement à des noms de domaines pour recevoir une version mise à jour et éventuellement des instructions sur de futures actions. Une nouvelle fonctionnalité de Peer-to-Peer permettrait ensuite de mettre à jour directement d’autres réseaux infectés.

Mais pour quoi faire?

Une autre inconnue. Infecter un grand nombre de machines permet de constituer des «botnets», des réseaux de plusieurs millions d’ordinateurs dit «zombies». Le ou les auteurs derrière (souvent en Russie, même si les derniers éléments pointent vers la Chine pour Conficker) ont un accès total à ces machines esclaves. Ils peuvent ensuite monnayer cette puissance au plus offrant (souvent des organisations criminelles) pour des campagnes de spams ou bien des attaques ciblées contre des sites commerciaux, des serveurs gouvernementaux ou encore dérober des données (mot de passe, informations bancaires etc). De quoi rapporter plusieurs millions de dollars. Pour l’instant personne ne sait vraiment si/quand Conficker passera à l’offensive, explique à 20minutes.fr Trend Micro.

Que faire?

S'assurer ici que les mises à jour automatiques de Windows sont activées ou télécharger manuellement le patch là (puis l’exécuter)
Mettre à jour votre antivirus/anti-spyware
Si vous pensez être infecté (principal symptôme: il vous est impossible d’accéder à Microsoft Update ou à des sites de fabricants d’antivirus), suivre la procédure décrite ici.
Les membres de l’organisation à but non lucratif Honeynet Project ont trouvé une faille facilitant apparemment la détection. Fichiers à télécharger là
Aux Etats-Unis, le département de la Sécurité intérieure propose aux entreprises un outil de détection
Les mauvaises langues diront «passer à Linux ou Mac OS X» (ce dernier et ses applications ne sont pas immunisés (hello Safari) contre les attaques, ils sont surtout moins exploités)
Etes-vous bien protégés ou comptez-vous sur le bon copain informaticien pour vous sortir de la panade quand votre machine est trop polluée?

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires