Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 23:23

Santé - 4 stratégies anti-poches sous les yeux

Le thé...
Riche en tanins, il "attire" l'eau qui stagne dans les tissus. Le geste le plus rapide ? Appliquez des sachets de thé préalablement tiédis et refroidis sur vos paupières closes.
Le lait...
Est-ce l'acide lactique, le glucose ou le calcium ? Le lait froid utilisé en compresses glacées pendant dix minutes fait des miracles sur les paupières gonflées. Apaisement assuré !
Le bleuet...
Ce n'est pas un hasard si, au XVII e siècle, on surnommait cette fleur bisannuelle " casse-lunettes ". Après l'avoir pilée avec de la rosée ou de l'eau de pluie, les apothicaires l'utilisaient pour calmer les yeux fragiles et irrités. Elle est aussi astringente (elle resserre les tissus), donc antipoches.
Le sésame...
Placez un sachet de graines de sésame sur les paupières pendant une quinzaine de minutes. Le poids des graines exerce un effet relaxant et drainant sur cette zone du visage.
Et le traitement chirurgical ?Lorsque les paupières inférieure et supérieure se relâchent, la graisse située autour du globe oculaire pour le protéger a tendance à s'y accumuler, formant ces fameuses "poches" qui attristent le regard à partir de 40/50 ans . Les yeux ovales "slaves", type Marina Vladi, étant généralement plus vulnérables que les yeux creux, type Greta Garbo. Il arrive également que les poches aient un caractère familial, et affectent hommes et femmes dès l'âge de 25/30 ans. Dans les deux cas, le traitement définitif proposé par les ophtalmologues et les chirurgiens esthétiques est chirurgical. Il consiste à éliminer l'excès de graisse située dans les paupières inférieure et supérieure, et à retendre cette dernière. La cicatrice est invisible. L'intervention s'effectue sous anesthésie locale assistée, ou générale.

Source Topsante.com

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires