Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 juin 2006 1 12 /06 /juin /2006 23:47

 

  

 

 

La télé : un média de plus en plus chahuté

 

 

 

Après la presse ébranlée par le blog, les radios bousculées par le podcasting, c'est au tour de la télévision d’entrer dans la tourmente. Une nouvelle télévision est en gestation, plus personnelle. Et la "TV sur mobile" ne fait que révéler ce phénomène.  

 

Le succès est inattendu ! Les premières offres de télévision sur téléphone mobile semblent largement plébiscitées par le public qui se dit prêt à payer, parfois cher, pour ce nouveau service, "regardé" dans la moitié des cas... à domicile. L’industrie du contenu excitée par les 125 millions de consommateurs annoncés pour 2010 entre en ébullition. Premiers dans la course, les producteurs de contenus spécialisés (sport, musique, charme…) multiplient les initiatives.

Au-delà de la technologie…

 

 


La TV mobile est à la fois : une technologie (UMTS, TVHD,…) ; un segment de marché (nouveau mode de consommation, nouvelle clientèle ou nouveau contenu…) ; et la convulsion la plus récente de cette société des médias en cours de réinvention ! Après la presse ébranlée par le blog, les radios bousculées par le podcasting, ce serait maintenant au tour de la télévision d’entrer dans la tourmente…

Une révolution en marche qui dépasse la télé ? 

Si le grand chamboulement que devait provoquer le nouveau média électronique, libertaire et "gratuit" qu’incarnait Internet n’a pas vraiment eu lieu, aujourd’hui, après 

 

 

Une télé intime et personnelle : vers l’ "egocasting" ?

 

 


Désormais, chacun est invité à s'investir, à participer. La TV mobile illustre si bien ce nouveau rapport plus personnel avec le contenu, que Laurence Meyer, directrice d'études à l'Idate, n’hésite pas à parler "d'egocasting", tendance ou chacun sélectionnerait ses programmes, les découperait, pour reconstruire la "télévision de ses rêves".

Mais en fait, si ce "citoyen acteur joueur" est certes de plus en plus centré sur son ego et sur sa propre manière de voir le monde, il est aussi, dans le même temps, de plus en plus altruiste, partageur et prosélyte (témoin, le succès des compilations musicales personnelles (playlists).

Une nouvelle télévision est en gestation. La "TV sur mobile" ne fait que la révéler. Cette télévision se construit aujourd’hui sur des tendances sociologiques, déjà observables. Les utilisateurs sont le système ! La télé réalité surfe en partie sur cette lame de fond. La TV sur Mobile va accélérer et pousser encore plus loin l’intimité que le "citoyen acteur joueur" entretient avec le support technologique (téléphone), la plasticité du contenu (interactivité). Elle va rendre poreux son contexte immédiat d’action (public, privé ou secret) tout en le projetant dans des expériences "augmentées" (par delà ses capacités physiques), dans des mondes persistants (se développant sans sa présence) dans des relations foisonnantes avec autrui.

Les nouvelles pousses sortent déjà des décombres, pour ceux qui veulent les voir. Les nouvelles technologies (dont la TV sur mobile) jouent un rôle de premier plan, mais pas central. Quant au consommateur, il se meurt ! Place au "citoyen acteur joueur" !
 

  Source le Journal du Net  

 

Information relayée par 

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires