Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 23:19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jour par Jour, Coluche

 

 

 

 

 

 

 

Coluche est décédé, il y a juste vingt ans..

 

 

Quelques rappels sur les dates clés de sa vie en guise d’hommage 

 

 

1969

 

 

12 juin

 

 

"C’est moche , c'est sale, c'est dans le vent"

 


Le Café de la Gare initié par Romain Bouteille et qui voit se côtoyer Coluche, Miou-Miou, Patrick Dewaere et Depardieu ouvre à Paris. Son slogan "C'est moche, c'est sale, c'est dans le vent" résume la volonté d’originalité et le pouvoir d’autodérision qui vont alors y œuvrer. Situé dans le Passage d'Odessa dans le XIVème, le café-théâtre fait rapidement le plein et connaît un succès fulgurant.
Voir aussi : Son - Coluche - Succès - Café - Gare - Histoire du Théâtre - Histoire de la France - Le 12 Juin - Année 1969

 

 

 

 

 

 

 

 

1974

 

 

15 février

 

 

"Mes adieux au Music Hall"

 


Coluche revêt pour la première fois sa célèbre salopette et son t-shirt jaune pour son premier one man show : « Mes adieux au Music Hall ». C’est le début du succès national et en solo pour Coluche qui peut désormais remplir l’Olympia. Il apparaît aussi à la télé où les Français peuvent tous rire de "C'est l'histoire d'un mec".
Voir aussi : Coluche - Histoire de l'Art - Histoire de la France - Le 15 Février - Année 1974

 

 

 

 

 

 

 

 

1976

 

 

27 octobre

 

 

L'aille ou la cuisse dans les salles

 


Louis de Funès et Coluche se côtoient dans le film de Claude Zidi "L’aile ou la cuisse". De Funès incarne un guide gastronomique en guerre contre un géant industriel et en complet décalage avec son fils. Ce dernier préfère en effet le cirque à l’excellence du palais. Avec Coluche dans le rôle du fils, la comédie joue sur le conflit entre deux générations incarnées par des acteurs qui en sont le symbole. Les deux stars en assureront le succès.
Voir aussi : Coluche - Histoire du Cinéma - Histoire de la France - Le 27 Octobre - Année 1976

 

 

 

 

 

 

 

 

1980

 

 

30 octobre

 

 

Coluche: candidat à la présidentielle

 


Le comique Michel Colucci alias "Coluche" annonce officiellement sa candidature à la présidence de la république. Il a réuni une centaine de journalistes au théâtre du gymnase, mais tous croient à une plaisanterie. Coluche, accablé par la pression médiatique et victime de menaces se retirera da la campagne présidentielle au bout de cinq mois, le 6 avril.
Voir aussi : Election - Coluche - Histoire de l'Election - Histoire de la France - Le 30 Octobre - Année 1980

 

 

 

 

 

 

 

 

1983

 

 

21 décembre

 

 

Sortie de "Tchao Pantin"

 


Le film de Claude Berri, "Tchao Pantin", sort dans les salles françaises et offre un nouveau visage à Coluche. Interprétant un homme solitaire et rongé par l’alcool, Coluche est loin de ses rôles comiques de "L’aile ou la cuisse" ou de "l’Inspecteur La Bavure". Il recevra le césar du meilleur acteur pour cette interprétation.
Voir aussi : Coluche - Histoire du Cinéma - Histoire de la France - Le 21 Décembre - Année 1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1985

 

 

21 décembre

 

 

Première campagne pour les "Restos du cœur"

 


L'association de lutte contre la pauvreté fondée par le comique Coluche ouvre ses premiers centres de distribution de vivres dans toute la France. Cette première campagne, qui fait suite à une proposition de Coluche le 26 septembre 1985, prendra fin le 21 mars, au début du printemps. 5000 bénévoles y participeront et 805 millions de repas seront distribués durant tout l'hiver.
Voir aussi : Coluche - Histoire du Social - Histoire de la France - Le 21 Décembre - Année 1985

 

 

 

 

 

 

 

 

1986

 

 

19 juin

 

 

Mort de Coluche

 


Le comique Coluche, de son vrai nom Michel Colucci, perd la vie dans un accident de moto sur une petite route des Alpes-Maritimes, à l'âge de 41 ans. Fils d'un émigré italien, il passa une enfance pauvre dans la banlieue parisienne. Il participa à la création du Café de la Gare en 1968 et devint très populaire avec ses sketches tournant en dérision les contradictions de notre société. Il fonda les Restos du Cœur en 1985.

 

 

 

 

 

Source l’Internaute

 

 

Information relayée par

 

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires