Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 11:34

Victor Hugo

 1802 26 février
Victor Hugo naît à Besançon le 26 février 1802. C'est le dernier fils de Sophie Trebuchet et Leopold Hugo. Il a deux frères.
1809 Un père général
Le père de Victor Hugo devient général de Napoléon et entraîne toute la famille sur les routes de France et d'Europe.
1816 Naissance de sa passion pour la littérature
A peine âgé de 14 ans, et passionné de lettres il écrit : "Je serai Chateaubriand ou rien".
1820 9 mars
Victor Hugo reçoit une pension du roi Louis XVIII
Victor Hugo reçoit une pension de 2000 francs du roi Louis XVIII pour son Ode sur la Mort du Duc de Berry. C'est la première reconnaissance de son talent.
1822 Hugo se marie
Victor Hugo publie ses premières Odes. Il épouse, le 12 octobre à Saint-Sulpice, Adèle Foucher, son amie d'enfance.
1825 A la tête d'un cercle d'écrivains romantiques, le Cénacle
Victor Hugo est fait chevalier de la Légion d'Honneur. Il créé le Cénacle, un groupe de jeunes écrivains, et en devient le chef de file.
1827  décembre Son soutien au romantisme
"Cromwell" est publié. Sa préface est un véritable manifeste, où Victor Hugo s'engage en faveur du romantisme contre le classicisme. C'est à cette époque qu'il devient ami avec Sainte-Beuve.
1829  février Les "Orientales" et le "Dernier jour d'un condamné"
En janvier et février 1829 paraissent les "Orientales" et le "Dernier jour d'un condamné". En Août, sa pièce "Marion De Lorme" est censurée.
1830 25 février Début de la bataille d'Hernani
A 27 ans, Victor Hugo présente pour la première fois sa nouvelle pièce, "Hernani", à la Comédie-Française. Les partisans du classicisme s'offusquent en constatant que la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action) n'est pas respectée. L'affrontement entre les romantiques, les "Jeune-France", et les classiques, les "perruques", est violent. Ils livreront la même bataille à chaque représentation d"Hernani". Hugo devient le chef de file de l'école romantique.
1831 15 mars Parution de "Notre Dame de Paris"
A 29 ans, Victor Hugo publie son premier roman historique, "Notre-Dame de Paris". Dès sa sortie en librairie, l'ouvrage connaît un très grand succès. Le public romantique amateur d'histoire apprécie tout particulièrement l'univers du Moyen-Âge recréé à la perfection par Hugo.
1833 2 février Hugot rencontre et s'éprend de Julie Drouet
La première de "Lucrèce Borgia" a lieu le 2 février 1833. La comédienne Julie Drouet y joue. Hugo tombe amoureux d'elle et leur histoire d'amour durera cinquante ans.
1838 12 novembre Première de Ruy Blas
A Paris, Victor Hugo présente pour la première fois sa pièce en cinq actes Ruy Blas.
1841 7 janvier Victor Hugo entre à l'Académie française
A 39 ans, et après avoir subi plusieurs échecs, Victor Hugo est élu à l'Académie française de justesse avec 17 voix sur 32. En prenant place au fauteuil 14, il remplace Népomucène Lemercier.
1843 La mort de sa fille
Hugo est très affecté par la mort accidentelle de sa fille Léopoldine.
1845 Victor Hugo entre à la Chambre des pairs
Louis-Philippe nomme Hugo Pair de France. Hugo démarre une carrière politique. La même année, le poète amorce la rédaction des "Misérables".
1845 5 juillet Victor Hugo en flagrant délit d'adultère
et poète, qui vient d'être fait Pair de France par Louis-Philippe, est pris en flagrant délit d'adultère avec Léonie Briard dans un hôtel du passage Saint-Roch à Paris. C'est le mari de la jeune femme, le peintre Auguste Briard qui les surprend. La récente distinction qu'a reçu Victor Hugo lui permet d'échapper à la prison. Léonie n'a pas la même chance. Elle est emprisonnée pendant deux mois. Des le lendemain, tous les journaux parisiens relatent l'événement.
1851 11 décembre Victor Hugo s'exile en Belgique
Fervent opposant au Coup d'Etat de Napoléon III (2 décembre), Victor Hugo doit s'exiler en Belgique pour fuir la répression. Muni d'un faux passeport il prend le train de nuit pour Bruxelles. L'année suivant son exil se poursuivra sur l'île anglo-normande de Jersey puis en 1855 à Guernesey. Pendant plus de 15 ans, il écrira des satires contre celui qu'il appelle "Napoléon le petit". Hugo ne reviendra en France qu'après l'abolition du Second Empire en 1870.
1859 27 septembre Parution de "La Légende des siècles"
Le premier tome du monument littéraire de Victor Hugo est publié en France alors que son auteur est en exil sur l'île anglo-normande de Guernesey. Il faudra attendre 18 ans (1877) pour le deuxième tome. Cette œuvre est une vaste peinture de l'histoire de l'humanité et de sa lutte constante entre le bien et le mal.
1862 "Les Misérables"
Victor Hugo achève l'écriture de son célèbre roman, "Les Misérables". Dès sa sortie, il remporta un franc succès auprès du public.
1868 Son retour à Paris
1868 marque le début de la guerre franco-allemande. Le 5 septembre, Victor Hugo met fin à son exil à Jersey et arrive à Paris.
1871 8 février Le poète devient député
Le 8 février 1871, Hugo est élu député de Paris à l'Assemblée nationale qui siège alors à Bordeaux. Le 8 mars, il démissionne en pleine séance de l'Assemblée.
1876 Victor Hugo au Sénat
Hugo est élu sénateur. L'une de ses premières interventions est lancée en faveur d'une amnistie pour les communards. Il reviendra à la charge en 1879, puis en 1880.
1885 22 mai Victor Hugo s'éteint
Le plus grand écrivain du XIXème siècle, Victor Hugo, meurt d'une congestion pulmonaire à l'âge de 83 ans. Le corbillard "des pauvres", comme il l'a souhaité, emportera son cercueil vers des funérailles nationales. Sa dépouille sera ainsi exposée sous l'Arc de triomphe puis portée au Panthéon. Une foule de 2 millions de personnes suit le cortège...

Source l’Internaute

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

René 05/08/2007 10:05

un autre évenement:
Bayonne – 5 Août 1962

Le public, lassé des dernières corridas à Lachepaillet, (septembre 1961) boude et laisse du ciment vide, pour le mano a mano Camino/Andres Vazquez. Diego Puerta est absent, blessé et, face à de Maria Teresa de Oliveira, Camino n’a aucun mal à surclasser le diestro de Zamora, un peu gris.

Le Pèlerin 05/08/2007 15:32

Méa culpa; un article sur Bayonne sera diffusé dès demain 6 août 0h00Cordialement,Le Pèlerin