Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 15:40

CFA. Luzenac champion et promu en National

Bilan de la saison

                               Fargues et Akaza soulèvent le trophée de champion de CFA.

Le parcours de Luzenac a été exceptionnel, et les Ariégeois sont de magnifiques champions. Ils ont aligné vingt-deux matchs consécutifs sans défaite pour déposer Pau, Moulins et Fontenay qui n'ont rien pu contre l'inexorable ascension des protégés de Christophe Pélissier un coach heureux. Et pourtant les aléas climatiques leur avaient imposé un handicap de trois matchs à rattraper en semaine ce qui ne les a pas empêchés de s'imposer en patron du groupe C.
Au final, le bilan est éloquent, des séries impressionnantes de vingt-deux matchs sans défaite dont dix maths sans défaite. Et malgré un passage plus compliqué au moment de conclure, la conclusion est heureuse pour les Ariégeois pour qui le plus dur commence, des infrastructures, la priorité est l'homologation de son stade, au bouclage du budget qui déterminera sa capacité à garder ses joueurs et à renforcer un groupe de grande qualité.

Colomiers, un solide promu. Les Columérins n'ont pas manqué le rendez-vous avec leur histoire. Ils ont assuré un maintien tranquille pour leur première saison à ce niveau. Et pourtant cela n'a pas été de tout repos. D'abord, ils ont débuté le championnat deux journées après les autres, suite à une procédure d'appel de Brive (match perdu devant le Rodéo) qui aurait pu les priver d'accession en CFA. Ensuite ils ont dû disputer cinq matchs de rang à domicile à la reprise, ce qui a cassé la belle dynamique entrevue avant la trêve. Au bout du compte, l'objectif est atteint et la barre devrait être placée plus haut la saison prochaine.
Balma s'est fait peur.Les Balmanais sont passés par tous les états, il leur aura, encore une fois, tout fallu pour assurer leur place dans la division, lors de l'avant-dernière journée, un mieux par rapport aux trois dernières saisons.Ils ont en fait payé leur manque de maîtrise dans et en dehors du terrain, avec de nombreuses expulsions et sanctions qui ont évidemment nuit au rendement de l'équipe surtout dans le secteur défensif sans cesse remanié.
Albi, le salut sur le fil, comme pour Balma rien n'a été simple pour les Tarnais qui ont dû attendre la dernière journée pour prendre les points nécessaires pour rester en CFA. Ils n'ont jamais pu trouver le bon rythme en alternant les séries de défaites et de victoires avec notamment une phase retour très difficile au cours de laquelle la troupe de Patrick Gougginsperg n'a connu que quatre victoires dont celle capitale obtenue à Rigaud devant Luçon.
Palmarès :
Champion : Luzenac, promu en National.
Relégués : Châtellerault, Stade bordelais, Bergerac.
Source La Dépêche du Midi
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires